Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ça fleure bon la rando du lin dimanche

Dimanche 16 juin, la coopérative linière de Villons-les-Buissons organise une randonnée des lins. Plusieurs circuits, à pied ou en VTT, sont proposés pour découvrir la culture. Des visites de l’usine sont également au programme. Objectif : communiquer avec les citadins. Rendez-vous gratuit.

Marc Vandecandelaere et Henri Pomikal, vice-président et président de la Coopérative linière du nord de Caen, à Villons-les-Buissons. « Ce n’est pas une course, précisent-ils à propos de la randonnée, mais il faut quand même être sportif pour le parcours de 45 km.  DR»
Marc Vandecandelaere et Henri Pomikal, vice-président et président de la Coopérative linière du nord de Caen, à Villons-les-Buissons. « Ce n’est pas une course, précisent-ils à propos de la randonnée, mais il faut quand même être sportif pour le parcours de 45 km. DR»
© JP

llll « Nous devons parler des choses qui vont bien. Les curseurs du lin sont au vert », introduit Henri Pomikal, président de la Coopérative linière du nord de Caen. Il a choisi dimanche 16 juin pour communiquer auprès du grand public sur cette culture phare de la Normandie. Les administrateurs de la coopérative linière mettent en place un circuit pédestre de 10 km et quatre circuits VTT de 10, 25, 35 ou 45 km, entre Cairon, Thaon et Saint-Gabriel-Brécy.  Si tout va bien, les participants navigueront entre les champs de lin en fleurs : « selon le logiciel Arvalis, qui associe les dates et lieux de semis, les prévisions météo à venir et les jours d’ensoleillement, les lins seront en fleurs », assure Marc Vandecandelaère, vice-président de la coopérative.

Le meilleur lin du monde
L’idée est donc d’associer sport, nature, économie, culture, agriculture et industrie. « Le lin profite d’une belle image auprès des citoyens, reprend Henri Pomikal. Nos entreprises se situent à côté de la ville, nous allons expliquer aux gens que nous sommes les premiers à respecter le sol, son équilibre. » Soit l’importance des rotations : « si nous produisons le meilleur lin du monde de Bayeux à Dunkerque, c’est parce que nous alternons les cultures ». Ce sera aussi le moment de rappeler l’importance du maintien de la production de betteraves dans le Calvados. Pour en parler, des liniculteurs seront présents pour en parler.

Acteurs du territoire
« Les pays asiatiques consomment 30 à 40 % de notre production. Nous augmentons notre surface de 10 % tous les ans », chiffre Henri Pomikal. Les cours du lin, fleurissants, apportent une vraie valeur ajoutée aux exploitations agricoles. Et créent de l’emploi : le teillage, le transport, la recherche de matériaux composites et de nouveaux débouchés.
« Tout est bon dans le lin, on ne perd rien. » Les amateurs, randonneurs ou pas, pourront visiter l’usine de teillage de Villons-les-Buissons, où 40 personnes travaillent du lundi 5h au samedi 5h. « Les machines seront ouvertes, en charge. Nous proposerons une vidéo de Comité européen du lin et du chanvre. » La boutique Linfini, qui propose une collection de vêtements hommes, femmes et linges de maison sera aussi ouverte aux emplettes. « Nous voulons montrer qu’il n’y a pas que les chariots de lin qui embêtent les conducteurs sur les routes, mais que nous sommes acteurs de notre territoire. »

Dimanche 16 juin, inscriptions à partir de 8 h pour la rando, à la coopérative, route de Buron, à Villons-les-Buissons. Tous les départs sont à 9 h de la coopérative. Inscriptions possibles en amont par mail : sca.lnc@orange.fr
Port du casque obligatoire pour les randonnées VTT. Portes ouvertes de la coopérative de 10 h à 18 h. Visite de l’usine par groupes de 10 personnes. Gratuit. Possibilité de se restaurer sur place : baraque à frites, compter entre 6 euros et 10 euros.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité