Aller au contenu principal

Calvados : la terre en fête le 30 août

Le dimanche 30 août, Vire accueille le concours régional de labour. Dans une actualité tendue, les Jeunes Agriculteurs veulent donner une image positive du monde rurale. La fête débutera dès le samedi soir avec un bal et un feu d'artifices.

© VM

Avec la fête de l'agriculture, le monde rural dispose d'une vitrine. Avec 6000 personnes attendues, la manifestation est l'occasion de rappeler le poids de l'agriculture. L'événement s'installera à 300 mètres de l'hippodrome de Vire sur 26 hectares. Au moment de communiquer autour de cette fête, Benoit Esnault, organisateur en chef de la journée, en profite pour passer quelques messages.  Actuellement, la réaction du maire de Landelles-et-Coupigny interroge les Jeunes Agriculteurs. "C'est le seul du secteur à ne pas avoir signé la lettre de soutien au monde agricole. Certes, il peut s'abstenir. Mais, je n'arrive pas à le joindre pour connaître son argumentation", regrette Benoit Esnault.  

L'administration absente
Le climat reste donc tendu. L'absence de la DDTM. Traditionnellement, l'administration préside le jury du concours de labours. Suite aux dernières dégradations, les agents de la DDTM ne feront pas le déplacement à Vire.

Communiquer sans gâcher la fête
Malgré le contexte, hors de question pour les Jeunes Agriculteurs de "plomber l'ambiance". "Nous ne sommes pas là pour broyer du noir. Dès que nous pouvons, nous communiquons. Au quotidien, ma porte est ouverte. Je montre comment je travaille", témoigne Benoit Esnault. Pour assurer le spectacle, la manifestation s'appuiera sur le concours de labour, les vaches landaises, le tracteur force ou le moiss'bat cross. Côté restauration, les organisateurs ont misé sur le local. Les entrecôtes viendront du Bessin et les saucisses de Bretagne. Les visiteurs seront accueillis par 80 bénévoles.

Un bal populaire : une première pour les Jeunes Agriculteurs
Les plus motivés pourront commencer les festivités dès le samedi soir. Un feu d'artifice sera tiré. L'animation sera suivie par un bal populaire dès 23 heures. 1300 personnes peuvent être accueillies au sein de l'hippodrome de Vire. 
Tarifs
Entrée : 4 euros.
Restauration : 17 euros (entrée gratuite si réservation au
06 21 56 64 49

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité