Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Calvados : les JA ont leur homme de paille

Dans le Calvados, la fête de l'agriculture se déroulera le 31 août à Notre-Dame-de-Livaye. Sur le terrain, les Jeunes Agriculteurs entament les derniers préparatifs. Pour communiquer, ils ont donc construit un bonhomme de paille au carrefour de la Boissière.

La fête de l'agriculture a son homme de paille. Elle a aussi son chef. Il s'agit de Stanislas Dutel. Ce dernier est, bien sûr, accompagné par une vingtaine de jeunes des cantons de Lisieux, Cambremer ou Orbec.

"J'ai commencé à la buvette"
Stanislas Dutel s'est engagé dans le réseau Jeunes Agriculteurs, suite à la fête de l'agriculture de 2001. "J'ai commencé à la buvette", sourit-il. Cet éleveur, installé en agriculture biologique à Cambremer, est désormais bien investi dans le syndicalisme. Il est notamment responsable de son canton.

Le jour de la communication
La fête de l'agriculture change régulièrement de région naturelle. Cette année pour la 27e édition, c'est le tour du pays d'Auge. "Historiquement, la fête de l'agriculture est liée au concours de labour. Aujourd'hui, cette manifestation est également le jour J de la communication pour les agriculteurs. Je suis le premier à ouvrir ma ferme au grand public. La fête de l'agriculture en est le prolongement. Nous voulons montrer l'aspect festif et convivial des Jeunes Agriculteurs. L'événement permet de tisser du lien, mais aussi de faire vivre notre syndicat", détaille Stanislas Dutel.
La fête de l'agriculture mène parfois aux responsabilités.

Du moiss-batt cross à la présidence
Rodolphe Lormelet, président des Jeunes Agriculteurs du Calvados et de Basse-Normandie, peut en témoigner. "Je me souviens être allé à la fête de Verson. J'étais un simple visiteur. Quelques années après, nous avons acheté une moiss'batt cross sur mon canton. Il s'agissait de la Girafe.  C'était en 2006. Nous avions acheté cette machine environ 300 EUR. Les fêtes de l'agriculture nous ont permis de relancer une dynamique sur notre canton. L'engagement, au niveau départemental, a naturellement suivi", témoigne le président des Jeunes Agriculteurs du Calvados.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité