Aller au contenu principal

Calvados : les JA ont leur homme de paille

Dans le Calvados, la fête de l'agriculture se déroulera le 31 août à Notre-Dame-de-Livaye. Sur le terrain, les Jeunes Agriculteurs entament les derniers préparatifs. Pour communiquer, ils ont donc construit un bonhomme de paille au carrefour de la Boissière.

La fête de l'agriculture a son homme de paille. Elle a aussi son chef. Il s'agit de Stanislas Dutel. Ce dernier est, bien sûr, accompagné par une vingtaine de jeunes des cantons de Lisieux, Cambremer ou Orbec.

"J'ai commencé à la buvette"
Stanislas Dutel s'est engagé dans le réseau Jeunes Agriculteurs, suite à la fête de l'agriculture de 2001. "J'ai commencé à la buvette", sourit-il. Cet éleveur, installé en agriculture biologique à Cambremer, est désormais bien investi dans le syndicalisme. Il est notamment responsable de son canton.

Le jour de la communication
La fête de l'agriculture change régulièrement de région naturelle. Cette année pour la 27e édition, c'est le tour du pays d'Auge. "Historiquement, la fête de l'agriculture est liée au concours de labour. Aujourd'hui, cette manifestation est également le jour J de la communication pour les agriculteurs. Je suis le premier à ouvrir ma ferme au grand public. La fête de l'agriculture en est le prolongement. Nous voulons montrer l'aspect festif et convivial des Jeunes Agriculteurs. L'événement permet de tisser du lien, mais aussi de faire vivre notre syndicat", détaille Stanislas Dutel.
La fête de l'agriculture mène parfois aux responsabilités.

Du moiss-batt cross à la présidence
Rodolphe Lormelet, président des Jeunes Agriculteurs du Calvados et de Basse-Normandie, peut en témoigner. "Je me souviens être allé à la fête de Verson. J'étais un simple visiteur. Quelques années après, nous avons acheté une moiss'batt cross sur mon canton. Il s'agissait de la Girafe.  C'était en 2006. Nous avions acheté cette machine environ 300 EUR. Les fêtes de l'agriculture nous ont permis de relancer une dynamique sur notre canton. L'engagement, au niveau départemental, a naturellement suivi", témoigne le président des Jeunes Agriculteurs du Calvados.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité