Aller au contenu principal

CARENTAN - AOUT 2009

Marché présenté en francs et euros. Lundi 31 août Présentation de 182 animaux (183 semaine dernière) dont 115 vaches, 15 boeufs, 20 génisses, 33 broutards, 5 taureaux et 4 amouillantes. Net ralentissement commercial dans l’ensemble des catégories de viande plus spécialement en bas de gamme avec des baisses de 2 à 8 cts d’euros. Les taurillons sont les moins touchés. Statu quo en broutards. Bœufs normands - Bons 17,30 F à 17,50, plus ordinaires 16,80 à 17,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 17,70 à 18,00, Extra et lourdes 17,40 à 17,60 F, plus légères et plus ordinaires 16,80 à 17,00. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,00 F, plus ordinaires 19,00 à 19,80 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 20,50 à 21,50 F, plus ordinaires 19,00 à 20,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,80 à 18,00 F, les bonnes normandes lourdes 17,20 à 17,60, celles de qualité convenable 16,50 à 17,00, plus légères et plus ordinaires 15,50 à 16,00 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 15,80 à 16,10 F, moyennes, plus légères 15,30 à 15,70, très légères et médiocres 15,00 à 15,30 F. Fourniture 12,80 à 13,70. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 13,70 à 15,00 F en bons. Taurillons - croisés 19,50 à 21,00, normands 17,60 à 18,00, holstein 16,20 à 16,80 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4600 soit 610 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4800 à 5300 F soit 730 à 800 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,12-2,92-2,82 (-0,08), R animaux race normande : 2,65 (-0,05), O : 2,64-2,60-2,44 (-0,05 à -0,10), Génisses R animaux croisés : 3,40-3,10-2,75 ( -0,05), R animaux race normande : 2,66 (-0,08), O : 2,64-2,54-2,40 (-0,08), Vaches R : 3,13-2,86-2,70 (= à -0,04), O : Normandes 2,65-2,60-2,49 (-0,07), O : frisonnes 2,42-2,39-2,36 (-0,08), P : 2,33-2,22-1,95 (-0,08), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,32 (-0,03), R : 2,20 (-0,03), O : 2,07 (-0,03), Taurillons : R : 3,03-2,86-2,68 (-0,02), O : 2,63-2,50-2,48 (-0,02). Marché présenté en francs et euros. Lundi 24 août Présentation de 183 animaux (199 semaine dernière) dont 133 vaches, 10 boeufs, 10 génisses, 15 broutards, 12 taureaux. Le marché est plus calme en femelles et boeufs de viande qui perdent 2 à 4 cts d’euros. Seuls les taureaux et taurillons se maintiennent avec les broutards. Bœufs normands - Bons 17,50 F à 17,70, plus ordinaires 17,00 à 17,40, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,20 à 18,50, Extra et lourdes 17,90 à 18,10 F, plus légères et plus ordinaires 17,00 à 17,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,80 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,00 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,50, épaisses et lourdes 21,00 à 22,00 F, plus ordinaires 19,70 à 20,50 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,10 à 18,30 F, les bonnes normandes lourdes 17,70 à 18,00, celles de qualité convenable 17,00 à 17,50, plus légères et plus ordinaires 16,00 à 16,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,20 à 16,50 F, moyennes, plus légères 15,80 à 16,10, très légères et médiocres 15,40 à 15,70 F. Fourniture 13,20 à 14,20. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 14,00 à 15,30 F en bons. Taurillons - croisés 19,70 à 21,00, normands 17,80 à 18,20, holstein 16,40 à 17,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4600 soit 610 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4800 à 5300 F soit 730 à 800 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,20-3,00-2,90 (= à -0,03), R animaux race normande : 2,70 (-0,03), O : 2,69-2,65-2,54 (-0,02), Génisses R animaux croisés : 3,45-3,15-2,80 (= à -0,02), R animaux race normande : 2,74 (-0,03), O : 2,72-2,62-2,48 (-0,03), Vaches R : 3,13-2,90-2,74 (-0,04), O : Normandes 2,72-2,67-2,56 (-0,02 à -0,03), O : frisonnes 2,50-2,47-2,44 (-0,02 à -0,03), P : 2,41-2,30-2,03 (-0,04), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,35 (=), R : 2,23 (=), O : 2,10 (=), Taurillons : R : 3,09-2,92-2,74 (=), O : 2,67-2,54-2,52 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 10 août Présentation de 168 animaux (162 semaine dernière) dont 90 vaches, 22 boeufs, 25 génisses, 19 broutards, 12 taureaux. Ambiance commerciale plutôt stable avec des prix facilement reconduits en femelles et boeufs de viande. Légère plus value en taurillons tandis que les taureaux sont orientés à la baisse. Statu quo en broutards. Bœufs normands - Bons 17,70 F à 18,00, plus ordinaires 17,20 à 17,60, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,40 à 18,60, Extra et lourdes 18,10 à 18,30 F, plus légères et plus ordinaires 17,30 à 17,80. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,00 à 21,50 F, plus ordinaires 19,80 à 20,00 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,50, épaisses et lourdes 21,30 à 22,30 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,30 à 18,40 F, les bonnes normandes lourdes 18,00 à 18,20, celles de qualité convenable 17,20 à 17,70, plus légères et plus ordinaires 16,20 à 16,70 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,50 à 16,80 F, moyennes, plus légères 16,00 à 16,40, très légères et médiocres 15,70 à 16,00 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 14,00 à 15,30 F en bons. Taurillons - croisés 19,50 à 21,00, normands 17,60 à 18,00, holstein 16,30 à 16,80 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4600 soit 610 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4800 à 5300 F soit 730 à 800 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,22-3,03-2,90 (=), R animaux race normande : 2,73 (=), O : 2,71-2,67-2,56 (=), Génisses R animaux croisés : 3,47-3,17-2,80 (=), R animaux race normande : 2,77 (=), O : 2,75-2,65-2,51 (=), Vaches R : 3,17-2,94-2,78 (=), O : Normandes 2,75-2,69-2,58 (=), O : frisonnes 2,52-2,50-2,47 (=), P : 2,45-2,34-2,07 (=), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,35 (-0,03), R : 2,23 (-0,03), O : 2,10 (-0,03), Taurillons : R : 3,05-2,88-2,70 (+0,04), O : 2,65-2,52-2,50 (+0,04). Marché présenté en francs et euros. Lundi 3 août Présentation de 162 animaux (158 semaine dernière) dont 61 vaches, 17 boeufs, 47 génisses, 26 broutards, 10 taureaux et 1 âne. Marché légèrement plus actif en femelles et boeufs de race laitière qui gagnent 2 à 3 cts d’euros. Statu quo en haut et bas de gamme. Bœufs normands - Bons 17,60 F à 17,80, plus ordinaires 17,00 à 17,50, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,40 à 18,60, Extra et lourdes 18,10 à 18,30 F, plus légères et plus ordinaires 17,30 à 17,80. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,00 à 21,50 F, plus ordinaires 19,80 à 20,00 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,50, épaisses et lourdes 21,30 à 22,30 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,30 à 18,40 F, les bonnes normandes lourdes 17,80 à 18,20, celles de qualité convenable 17,20 à 17,70, plus légères et plus ordinaires 16,20 à 16,70 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,50 à 16,80 F, moyennes, plus légères 16,00 à 16,40, très légères et médiocres 15,70 à 16,00 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 14,30 à 15,80 F en bons. Taurillons - croisés 19,20 à 20,20, normands 17,40 à 17,80, holstein 16,00 à 16,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4600 soit 610 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4800 à 5300 F soit 730 à 800 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,22-3,03-2,90 (=), R animaux race normande : 2,73 (+0,03), O : 2,71-2,67-2,56 (+0,03), Génisses R animaux croisés : 3,47-3,17-2,80 (=), R animaux race normande : 2,77 (+0,02), O : 2,75-2,65-2,51 (= à +0,02), Vaches R : 3,17-2,94-2,78 (+0,02), O : Normandes 2,75-2,69-2,58 (+0,02 à +0,03), O : frisonnes 2,52-2,50-2,47 (=), P : 2,45-2,34-2,07 (=), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,38 (=), R : 2,26 (=), O : 2,13 (=), Taurillons : R : 3,01-2,84-2,66 (=), O : 2,61-2,48-2,46 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Six installations plutôt qu'un (des) agrandissement(s) en Normandie
Safer et JA Normandie ont réuni, samedi dernier à Petit-Caux près de Dieppe (76), les acteurs d'une opération foncière inédite…
Les organisateurs ont présenté l'affiche officielle et le programme, lundi 25 mars 2024 à Lisieux.
La foire de Lisieux de retour ce week-end du 6 et 7 avril 2024
Habituellement organisée début mai, la Foire de Lisieux revient dès le 6 et 7 avril 2024 pour cette nouvelle édition. Au…
GAGNEZ 2 PLACES POUR LE MATCH SMC - LAVAL
Jeu concours pour aller encourager votre club normand au stade d'Ornano !
Nicolas Legentil était l'hôte d'une porte ouverte allaitante, jeudi 14 mars, à Brémoy. Il a fait visiter son exploitation aux 250 invités.
[EN IMAGES] Taurillons : le Gaec Legentil expose son savoir-faire dans le Calvados
Jeudi 14 mars 2024, le Gaec Legentil a accueilli plus de 250 personnes sur son exploitation, à Brémoy, dans le Calvados, pour une…
Le nouveau bureau de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait) a été élu. Il est présidé par Yohann Barbe, producteur dans les Vosges.
Ludovic Blin et Benoit Gavelle, deux Normands dans le bureau de la FNPL
Depuis le 9 avril 2024, en succédant à Thierry Roquefeuil, Yohann Barbe devient le nouveau président de la FNPL (Fédération…
Hervé Morin, président de la Région Normandie et Clotilde Eudier, vice-présidente de la Région en charge de l'agriculture, ont été accueillis chez Romain Madeleine, éleveur à Le Molay-Littry pour présenter le plan "reconquête de l'élevage allaitant", en présence de Nicolas Dumesnil (tout à gauche), président d'Interbev Normandie, et en présence du maire, Guillaume Bertier (au micro).
La Normandie à la reconquête de l'élevage bovin
C'est sur l'exploitation de Romain Madeleine, éleveur installé à Le Molay-Littry (Calvados) que la Région Normandie a lancé son…
Publicité