Aller au contenu principal
Font Size

CARENTAN - DECEMBRE 2006

Marché présenté en francs et euros. Lundi 18 décembre Présentation de 228 animaux (223 semaine dernière) dont 66 vaches, 15 boeufs, 16 génisses, 124 broutards, 7 taureaux. La meilleure orientation commerciale observée la semaine dernière se confirme en femelles de race laitière et en boeufs qui gagnent 3 à 5 cts d’euros. Stabilité en animaux de haut de gamme, taureaux et en taurillons. Commerce calme en broutards. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,60, plus ordinaires 18,50 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,80 à 19,30, Extra et lourdes 18,30 à 18,70 F, plus légères et plus ordinaires 17,50 à 18,20. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,70 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,50 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,80, épaisses et lourdes 21,00 à 22,40 F, plus ordinaires 19,80 à 20,80 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,50 à 18,90 F, les bonnes normandes lourdes 18,00 à 18,40, celles de qualité convenable 17,50 à 17,90, plus légères et plus ordinaires 16,70 à 17,30 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,60 à 17,00 F, moyennes, plus légères 16,00 à 16,50, très légères et médiocres 15,30 à 15,90 F. Fourniture 12,00 à 13,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,80 à 16,50 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 18,80 à 19,50, holstein 17,30 à 18,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4600 à 5300 Francs, soit 700 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4000 à 4500 F soit 620 à 680 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3900 F soit 500 à 600 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4300 F soit 565 à 655 e, femelles normandes 8-10 mois 3000 à 3300 F soit 460 à 500 e , de 14-15 mois 3700 à 4000 soit 565 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,26-3,11-3,00 (=), R animaux race normande : 3,26-3,11-2,95(+0,05), O : 2,92-2,87-2,55 (+0,05), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,30-3,00 (= à +0,03), R animaux race normande : 3,57-3,30-2,80(= à +0,03), O : 2,76-2,71-2,51 (+0,03), Vaches R : 3,20-3,05-2,78 (= à +0,03), O : Normandes 2,74-2,68-2,56 (+0,03), O : frisonnes 2,55-2,50-2,45 (+0,03), P : 2,43-2,17-1,90 (+0,03), A : 1,45-1,30 (=), Taureaux U : 2,55 (=), R : 2,33 (=), O : 2,16 (=), Taurillons : R : 3,13-2,98-2,87 (=), O : 2,87-2,81-2,75 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 11 décembre Présentation de 223 animaux (193 semaine dernière) dont 81 vaches, 11 boeufs, 12 génisses, 118 broutards, 5 taureaux. Meilleure ambiance commerciale en femelles de viande de qualité moyenne (race laitière) et en boeufs qui gagnent 3 à 5 cts d’euros. Stabilité en animaux de haut de gamme et en taurillons. Sensible recul en taureaux et broutards. Bœufs normands - Bons 18,80 F à 19,20, plus ordinaires 18,00 à 18,70, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,50 à 19,00, Extra et lourdes 18,00 à 18,40 F, plus légères et plus ordinaires 17,20 à 17,80. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,70 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,50 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,80, épaisses et lourdes 21,00 à 22,40 F, plus ordinaires 19,80 à 20,80 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,30 à 18,80 F, les bonnes normandes lourdes 17,80 à 18,20, celles de qualité convenable 17,20 à 17,70, plus légères et plus ordinaires 16,50 à 17,00 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,40 à 16,80 F, moyennes, plus légères 15,80 à 16,30, très légères et médiocres 15,30 à 15,70 F. Fourniture 12,00 à 13,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,80 à 16,50 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 18,80 à 19,50, holstein 17,30 à 18,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4600 à 5300 Francs, soit 700 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4000 à 4500 F soit 620 à 680 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3900 F soit 500 à 600 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4300 F soit 565 à 655 e, femelles normandes 8-10 mois 3000 à 3300 F soit 460 à 500 e , de 14-15 mois 3700 à 4000 soit 565 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,26-3,11-3,00 (=), R animaux race normande : 3,26-3,11-2,90 (+0,03), O : 2,87-2,82-2,50 (+0,03), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,30-2,97 (=), R animaux race normande : 3,57-3,30-2,77(=), O : 2,73-2,68-2,48 (+0,03), Vaches R : 3,20-3,05-2,75 (=), O : Normandes 2,71-2,65-2,53 (+0,05), O : frisonnes 2,52-2,47-2,42 (+0,04), P : 2,40-2,14-1,87 (+0,04), A : 1,45-1,30 (=), Taureaux U : 2,55 (-0,04), R : 2,33 (-0,04), O : 2,16 (-0,04), Taurillons : R : 3,13-2,98-2,87 (=), O : 2,87-2,81-2,75 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 4 décembre Présentation de 193 animaux (204 semaine dernière) dont 78 vaches, 11 boeufs, 14 génisses, 82 broutards, 15 taureaux et 3 amouillantes. Ambiance commerciale toujours très calme en femelles de viande de qualité moyenne et en taureaux qui perdent quelques centimes d’euros. Prix juste maintenus en animaux de haut de gamme boeufs, taurillons laitiers. Baisse également en broutards. Le traditionnel concours d’animaux de viande de Noël aura lieu lundi 11 décembre. Bœufs normands - Bons 18,60 F à 18,80, plus ordinaires 17,80 à 18,50, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,30 à 19,00, Extra et lourdes 17,70 à 18,20 F, plus légères et plus ordinaires 17,00 à 17,60. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,70 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,50 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,80, épaisses et lourdes 21,00 à 22,40 F, plus ordinaires 19,80 à 20,80 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,80 à 18,50 F, les bonnes normandes lourdes 17,30 à 17,70, celles de qualité convenable 16,70 à 17,20, plus légères et plus ordinaires 16,20 à 16,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,10 à 16,40 F, moyennes, plus légères 15,60 à 16,00, très légères et médiocres 15,00 à 15,50 F. Fourniture 12,00 à 13,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,00 à 16,80 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,20, normands 18,70 à 19,40, holstein 17,20 à 18,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4600 à 5300 Francs, soit 700 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4000 à 4500 F soit 620 à 680 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3900 F soit 500 à 600 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4300 F soit 565 à 655 e, femelles normandes 8-10 mois 3000 à 3300 F soit 460 à 500 e , de 14-15 mois 3700 à 4000 soit 565 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,26-3,11-3,00 (=), R animaux race normande : 3,26-3,11-2,87 (=), O : 2,84-2,79-2,47 (= à -0,03), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,30-2,97 (=), R animaux race normande : 3,57-3,30-2,77(= à -0,03), O : 2,70-2,65-2,45(-0,02 à -0,06), Vaches R : 3,20-3,05-2,75 (= à -0,05), O : Normandes 2,66-2,60-2,48 (-0,03), O : frisonnes 2,48-2,43-2,38 (=), P : 2,36-2,10-1,83 (=), A : 1,45-1,30 (=), Taureaux U : 2,59 (-0,08), R : 2,37 (-0,08), O : 2,20(-0,07), Taurillons : R : 3,13-2,98-2,87 (= à -0,04), O : 2,87-2,81-2,75 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité