Aller au contenu principal

CARENTAN - DECEMBRE 2006

Marché présenté en francs et euros. Lundi 18 décembre Présentation de 228 animaux (223 semaine dernière) dont 66 vaches, 15 boeufs, 16 génisses, 124 broutards, 7 taureaux. La meilleure orientation commerciale observée la semaine dernière se confirme en femelles de race laitière et en boeufs qui gagnent 3 à 5 cts d’euros. Stabilité en animaux de haut de gamme, taureaux et en taurillons. Commerce calme en broutards. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,60, plus ordinaires 18,50 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,80 à 19,30, Extra et lourdes 18,30 à 18,70 F, plus légères et plus ordinaires 17,50 à 18,20. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,70 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,50 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,80, épaisses et lourdes 21,00 à 22,40 F, plus ordinaires 19,80 à 20,80 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,50 à 18,90 F, les bonnes normandes lourdes 18,00 à 18,40, celles de qualité convenable 17,50 à 17,90, plus légères et plus ordinaires 16,70 à 17,30 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,60 à 17,00 F, moyennes, plus légères 16,00 à 16,50, très légères et médiocres 15,30 à 15,90 F. Fourniture 12,00 à 13,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,80 à 16,50 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 18,80 à 19,50, holstein 17,30 à 18,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4600 à 5300 Francs, soit 700 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4000 à 4500 F soit 620 à 680 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3900 F soit 500 à 600 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4300 F soit 565 à 655 e, femelles normandes 8-10 mois 3000 à 3300 F soit 460 à 500 e , de 14-15 mois 3700 à 4000 soit 565 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,26-3,11-3,00 (=), R animaux race normande : 3,26-3,11-2,95(+0,05), O : 2,92-2,87-2,55 (+0,05), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,30-3,00 (= à +0,03), R animaux race normande : 3,57-3,30-2,80(= à +0,03), O : 2,76-2,71-2,51 (+0,03), Vaches R : 3,20-3,05-2,78 (= à +0,03), O : Normandes 2,74-2,68-2,56 (+0,03), O : frisonnes 2,55-2,50-2,45 (+0,03), P : 2,43-2,17-1,90 (+0,03), A : 1,45-1,30 (=), Taureaux U : 2,55 (=), R : 2,33 (=), O : 2,16 (=), Taurillons : R : 3,13-2,98-2,87 (=), O : 2,87-2,81-2,75 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 11 décembre Présentation de 223 animaux (193 semaine dernière) dont 81 vaches, 11 boeufs, 12 génisses, 118 broutards, 5 taureaux. Meilleure ambiance commerciale en femelles de viande de qualité moyenne (race laitière) et en boeufs qui gagnent 3 à 5 cts d’euros. Stabilité en animaux de haut de gamme et en taurillons. Sensible recul en taureaux et broutards. Bœufs normands - Bons 18,80 F à 19,20, plus ordinaires 18,00 à 18,70, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,50 à 19,00, Extra et lourdes 18,00 à 18,40 F, plus légères et plus ordinaires 17,20 à 17,80. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,70 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,50 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,80, épaisses et lourdes 21,00 à 22,40 F, plus ordinaires 19,80 à 20,80 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,30 à 18,80 F, les bonnes normandes lourdes 17,80 à 18,20, celles de qualité convenable 17,20 à 17,70, plus légères et plus ordinaires 16,50 à 17,00 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,40 à 16,80 F, moyennes, plus légères 15,80 à 16,30, très légères et médiocres 15,30 à 15,70 F. Fourniture 12,00 à 13,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,80 à 16,50 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 18,80 à 19,50, holstein 17,30 à 18,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4600 à 5300 Francs, soit 700 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4000 à 4500 F soit 620 à 680 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3900 F soit 500 à 600 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4300 F soit 565 à 655 e, femelles normandes 8-10 mois 3000 à 3300 F soit 460 à 500 e , de 14-15 mois 3700 à 4000 soit 565 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,26-3,11-3,00 (=), R animaux race normande : 3,26-3,11-2,90 (+0,03), O : 2,87-2,82-2,50 (+0,03), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,30-2,97 (=), R animaux race normande : 3,57-3,30-2,77(=), O : 2,73-2,68-2,48 (+0,03), Vaches R : 3,20-3,05-2,75 (=), O : Normandes 2,71-2,65-2,53 (+0,05), O : frisonnes 2,52-2,47-2,42 (+0,04), P : 2,40-2,14-1,87 (+0,04), A : 1,45-1,30 (=), Taureaux U : 2,55 (-0,04), R : 2,33 (-0,04), O : 2,16 (-0,04), Taurillons : R : 3,13-2,98-2,87 (=), O : 2,87-2,81-2,75 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 4 décembre Présentation de 193 animaux (204 semaine dernière) dont 78 vaches, 11 boeufs, 14 génisses, 82 broutards, 15 taureaux et 3 amouillantes. Ambiance commerciale toujours très calme en femelles de viande de qualité moyenne et en taureaux qui perdent quelques centimes d’euros. Prix juste maintenus en animaux de haut de gamme boeufs, taurillons laitiers. Baisse également en broutards. Le traditionnel concours d’animaux de viande de Noël aura lieu lundi 11 décembre. Bœufs normands - Bons 18,60 F à 18,80, plus ordinaires 17,80 à 18,50, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,30 à 19,00, Extra et lourdes 17,70 à 18,20 F, plus légères et plus ordinaires 17,00 à 17,60. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,70 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,50 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,80, épaisses et lourdes 21,00 à 22,40 F, plus ordinaires 19,80 à 20,80 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,80 à 18,50 F, les bonnes normandes lourdes 17,30 à 17,70, celles de qualité convenable 16,70 à 17,20, plus légères et plus ordinaires 16,20 à 16,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,10 à 16,40 F, moyennes, plus légères 15,60 à 16,00, très légères et médiocres 15,00 à 15,50 F. Fourniture 12,00 à 13,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,00 à 16,80 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,20, normands 18,70 à 19,40, holstein 17,20 à 18,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4600 à 5300 Francs, soit 700 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4000 à 4500 F soit 620 à 680 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3900 F soit 500 à 600 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4300 F soit 565 à 655 e, femelles normandes 8-10 mois 3000 à 3300 F soit 460 à 500 e , de 14-15 mois 3700 à 4000 soit 565 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,26-3,11-3,00 (=), R animaux race normande : 3,26-3,11-2,87 (=), O : 2,84-2,79-2,47 (= à -0,03), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,30-2,97 (=), R animaux race normande : 3,57-3,30-2,77(= à -0,03), O : 2,70-2,65-2,45(-0,02 à -0,06), Vaches R : 3,20-3,05-2,75 (= à -0,05), O : Normandes 2,66-2,60-2,48 (-0,03), O : frisonnes 2,48-2,43-2,38 (=), P : 2,36-2,10-1,83 (=), A : 1,45-1,30 (=), Taureaux U : 2,59 (-0,08), R : 2,37 (-0,08), O : 2,20(-0,07), Taurillons : R : 3,13-2,98-2,87 (= à -0,04), O : 2,87-2,81-2,75 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Ensilage à l’ancienne : ça va taper de la goulotte dimanche 18 septembre 2022
Portée sur les fonts baptismaux en 2007 par une poignée de passionnés, la fête de l’ensilage (à l’ancienne) de Chaulieu aux…
Cocotte&Co - Osmanville
Clémence et Mathieu, éleveurs dans le Calvados, ne mettent pas tous leurs œufs dans le même panier
C’est lors d’une visite officielle de la Région Normandie, mardi 30 août 2022, que Clémence et Mathieu Cannevière, éleveurs à…
(EN IMAGES). Fête de l’ensilage (à l’ancienne) : Chaulieu cultive la réussite
Près de 4 500 personnes étaient à Chaulieu (50), capitale de l’ensilage, dimanche 18 septembre 2022. Matériels, public, soleil,…
Ouverture Chasse Orne
Chasse : ouverture dimanche 25 septembre 2022
La chasse ouvre dimanche 25 septembre 2022, dans l’Orne. Christophe de Balorre, président de la Fédération départementale, fait…
Coopérative de Teillage du Plateau du Neubourg, emploi
La filière lin forme et embauche durablement
Le 20 septembre 2022, David Margueritte (vice-président de la Région Normandie) a visité la CTLN (Coopérative de Teillage du…
Foire de Lessay (Manche) : près de 450 animaux présents
Le Festival de l’élevage intégré dans la foire de Lessay depuis 1999 revient les 9, 10 et 11 septembre 2022. Une nouvelle fois,…
Publicité