Aller au contenu principal

CARENTAN - DECEMBRE 2007

Marché présenté en francs et euros. Lundi 31 décembre Présentation de 96 animaux (97 semaine dernière) dont 40 vaches, 13 boeufs, 4 génisses, 35 broutards, 4 taureaux. Effectif total de l’année 8989 animaux soit 1140 de moins que l’an dernier. Bonne ambiance commerciale dans la viande avec plus value de 3 à 5 cts d’euros. Transactions toujours calmes et limitées en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 19,60 F à 19,90, plus ordinaires 19,00 à 19,50, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,30, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 18,70 à 19,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 23,80, épaisses et lourdes 22,20 à 22,80 F, plus ordinaires 20,50 à 21,30 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,00 F, les bonnes normandes lourdes 19,40 à 19,70, celles de qualité convenable 18,80 à 19,20, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,50 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,20, très légères et médiocres 17,00 à 17,50 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,60 à 17,00 F en bons. Taurillons - croisés 20,80 à 21,20, normands 19,70 à 20,20, holstein 18,50 à 19,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4300 à 4600 soit 655 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3800 F soit 490 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (+0,03), R animaux race normande : 3,00 (+0,03), O : 2,98-2,93-2,77 (+0,03), Génisses R animaux croisés : 3,53-3,28-3,03 (= à +0,03), R animaux race normande : 3,01 (+0,04), O : 2,97-2,92-2,74 (+0,04), Vaches R : 3,28-3,13-3,00 (= à +0,03), O : Normandes 2,97-2,92-2,78 (+0,03 à +0,04), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (+0,05), P : 2,70-2,50-2,10 (= à +0,05), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,55 (+0,03), R : 2,33 (+0,03), O : 2,20 (+ 0,03), Taurillons : R : 3,19-3,06-3,03 (+0,03), O : 2,96-2,89-2,83 (+0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 17 décembre Présentation de 172 animaux (177 semaine dernière) dont 76 vaches, 3 boeufs, 4 génisses, 81 broutards, 8 taureaux. Commerce plus actif dans la viande spécialement en femelles de race laitière avec hausse de 3 à 7 cts d’euros. Demande toujours limitée en broutards. Bœufs normands - Bons 18,50 F à 19,00, plus ordinaires 18,00 à 18,40, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,10 à 19,30, Extra et lourdes 18,70 à 19,00 F, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 19,80 à 20,50 F, plus ordinaires 18,70 à 19,50 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,00, épaisses et lourdes 21,50 à 22,30 F, plus ordinaires 20,00 à 20,80 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,80 à 19,10 F, les bonnes normandes lourdes 18,40 à 18,70, celles de qualité convenable 18,00 à 18,30, plus légères et plus ordinaires 17,40 à 17,80 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 17,40 à 17,90 F, moyennes, plus légères 16,80 à 17,30, très légères et médiocres 16,40 à 16,70 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,40 à 16,80 F en bons. Taurillons - croisés 20,60 à 21,00, normands 19,50 à 20,00, holstein 18,40 à 18,80 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4300 à 4600 soit 655 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3800 F soit 490 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,10-2,95-2,87 (+0,03), R animaux race normande : 2,87 (+0,05), O : 2,85-2,80-2,64 (+0,05), Génisses R animaux croisés : 3,48-3,20-2,93 (= à +0,03), R animaux race normande : 2,90 (+0,06), O : 2,85-2,80-2,62 (+0,05), Vaches R : 3,20-3,02-2,89 (+0,05), O : Normandes 2,85-2,81-2,67 (+0,05), O : frisonnes 2,67-2,65-2,61 (+0,07), P : 2,58-2,37-2,02 (+0,07), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,52 (+0,05), R : 2,30 (+0,05), O : 2,17 (+0,05), Taurillons : R : 3,16-3,03-3,00 (+0,03), O : 2,93-2,86-2,82 (=). Lundi 10 décembre Présentation de 177 animaux (178 semaine dernière) dont 44 vaches, 6 boeufs, 15 génisses, 91 broutards, 21 taureaux. Ambiance commerciale moins mauvaise dans la viande où les prix sont dans l’ensemble reconduits voire fermes en taurillons. Commerce toujours calme et sélectif en herbagères et en broutards. Bœufs normands - Bons 18,00 F à 18,50, plus ordinaires 17,50 à 17,80, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,80 à 19,00, Extra et lourdes 18,40 à 18,70 F, plus légères et plus ordinaires 17,80 à 18,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 19,50 à 20,00 F, plus ordinaires 18,30 à 19,00 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,00, épaisses et lourdes 21,00 à 21,80 F, plus ordinaires 19,70 à 20,30 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,60 à 19,00 F, les bonnes normandes lourdes 18,20 à 18,50, celles de qualité convenable 17,70 à 18,10, plus légères et plus ordinaires 17,00 à 17,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,90 à 17,20 F, moyennes, plus légères 16,40 à 16,80, très légères et médiocres 16,00 à 16,30 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,80 à 16,50 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 19,50 à 20,00, holstein 18,40 à 18,80 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4300 à 4600 soit 655 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4800 à 5000 F soit 730 à 760 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,07-2,94-2,80 (=), R animaux race normande : 2,82 (=), O : 2,80-2,75-2,59 (=), Génisses R animaux croisés : 3,48-3,20-2,90 (=), R animaux race normande : 2,84 (=), O : 2,80-2,75-2,57 (=), Vaches R : 3,15-2,97-2,84 (=), O : Normandes 2,80-2,76-2,62 (=), O : frisonnes 2,60-2,58-2,54 (=), P : 2,51-2,30-1,95 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,47 (=), R : 2,25 (=), O : 2,12 (=), Taurillons : R : 3,13-3,00-2,97 (=), O : 2,93-2,86-2,82 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 3 décembre Présentation de 178 animaux (228 semaine dernière) dont 69 vaches, 16 boeufs, 14 génisses, 68 broutards, 11 taureaux. Marché toujours dépressif avec nouvelle baisse de 3 à 8 cts d’euros dans la viande. Seuls les taurillons et animaux de haute gamme se maintiennent. Commerce toujours limité en broutards. Bœufs normands - Bons 18,00 F à 18,50, plus ordinaires 17,50 à 17,80, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,80 à 19,00, Extra et lourdes 18,40 à 18,70 F, plus légères et plus ordinaires 17,80 à 18,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 19,50 à 20,00 F, plus ordinaires 18,30 à 19,00 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,00, épaisses et lourdes 21,00 à 21,80 F, plus ordinaires 19,70 à 20,30 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,60 à 19,00 F, les bonnes normandes lourdes 18,20 à 18,50, celles de qualité convenable 17,70 à 18,10, plus légères et plus ordinaires 17,00 à 17,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,90 à 17,20 F, moyennes, plus légères 16,40 à 16,80, très légères et médiocres 16,00 à 16,30 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,80 à 16,50 F en bons. Taurillons - croisés 20,30 à 20,60, normands 19,50 à 19,90, holstein 18,20 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4300 à 4600 soit 655 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4800 à 5000 F soit 730 à 760 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,07-2,94-2,80(=), R animaux race normande : 2,82 (-0,08), O : 2,80-2,75-2,59 (-0,08), Génisses R animaux croisés : 3,48-3,20-2,90 (= à -0,03), R animaux race normande : 2,84 (-0,08), O : 2,80-2,75-2,57 (-0,08), Vaches R : 3,15-2,97-2,84 (= à -0,08), O : Normandes 2,80-2,76-2,62 (-0,08), O : frisonnes 2,60-2,58-2,54 (-0,08), P : 2,51-2,30-1,95 (= à -0,08), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,47 (-0,05), R : 2,25 (-0,05), O : 2,12 (-0,05), Taurillons : R : 3,13-3,00-2,97 (=), O : 2,93-2,86-2,82 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Publicité