Aller au contenu principal
Font Size

CARENTAN - FEVRIER 2008

Marché présenté en francs et euros. Lundi 25 février Présentation de 135 animaux (123 semaine dernière) dont 77 vaches, 10 boeufs, 11 génisses, 31 broutards, 6 taureaux. Marché stable dans la viande à des cours dans l’ensemble reconduits sauf en jeunes bovins dont les meilleurs sont plus demandés et les moins bons délaissés (holstein). Fermeté en herbagères. Stabilité en broutards. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,90 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,80, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,40 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,30, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 19,30 à 19,80, holstein 18,20 à 18,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5200 à 5700 Francs, soit 800 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4500 à 5100 F soit 680 à 780 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,92-2,89-2,74 (=), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,74 (=), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,95-2,90-2,79(=), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (=), P : 2,70-2,50-2,13 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,20-3,06-3,01 (+0,03), O : 2,87-2,80-2,76 (-0,02). Marché présenté en francs et euros. Lundi 18 février Présentation de 123 animaux (147 semaine dernière) dont 80 vaches, 13 boeufs, 5 génisses, 20 broutards, 5 taureaux. L’ambiance commerciale demeure satisfaisante avec des prix facilement reconduits en femelle de viande. Pas de changement en boeufs, taureaux, taurillons, animaux de croisement et broutards. Fermeté en herbagères. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,90 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,80, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,40 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,30, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,30 à 21,00, normands 19,30 à 19,70, holstein 18,30 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5200 à 5700 Francs, soit 800 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4500 à 5100 F soit 680 à 780 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,92-2,89-2,74 (=), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,74 (=), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,95-2,90-2,79(=), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (=), P : 2,70-2,50-2,13 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,17-3,03-2,98 (=), O : 2,89-2,82-2,78 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 11 février Présentation de 147 animaux (117 semaine dernière) dont 98 vaches, 1 boeuf, 1 génisse, 45 broutards, 2 taureaux. Confirmation de la meilleure activité en femelles de race laitière qui gagnent 2 à 4 cts d’euros. Stabilité en haut de gamme, boeufs, taureaux et jeunes bovins ainsi qu’en broutards. Fermeté en herbagères. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,90 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,80, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,40 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,30, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,30 à 21,00, normands 19,30 à 19,70, holstein 18,30 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5200 à 5700 Francs, soit 800 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4500 à 5100 F soit 680 à 780 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,92-2,89-2,74 (= à +0,03), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,74 (= à +0,03), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,95-2,90-2,79(+0,02), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (+0,03), P : 2,70-2,50-2,13 (+0,03), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,17-3,03-2,98 (=), O : 2,89-2,82-2,78 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 4 février Présentation de 117 animaux (107 semaine dernière) dont 64 vaches, 7 boeufs, 9 génisses, 23 broutards, 14 taureaux. Marché légèrement plus actif avec des prix facilement maintenus voire en légère hausse (2 à 3 cts d’euros) en femelles et boeufs de race laitière. Stabilité en animaux de croisement et taureaux. Légère baisse en taurillons. Pas de changement en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,90 à 20,50, Extra et lourdes 19,50 à 19,80 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,40. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,40 à 19,70, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,30 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,70 à 18,20, très légères et médiocres 16,70 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,30 à 21,00, normands 19,30 à 19,70, holstein 18,30 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5700 Francs, soit 760 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (+0,02), O : 2,92-2,89-2,71 (=), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,71 (+0,02), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,93-2,88-2,77 (+0,03), O : frisonnes 2,77-2,75-2,71 (+0,03), P : 2,67-2,47-2,10 (+0,03), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,17-3,03-2,98 (-0,02), O : 2,89-2,82-2,78 (-0,02).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité