Aller au contenu principal

CARENTAN - FEVRIER 2008

Marché présenté en francs et euros. Lundi 25 février Présentation de 135 animaux (123 semaine dernière) dont 77 vaches, 10 boeufs, 11 génisses, 31 broutards, 6 taureaux. Marché stable dans la viande à des cours dans l’ensemble reconduits sauf en jeunes bovins dont les meilleurs sont plus demandés et les moins bons délaissés (holstein). Fermeté en herbagères. Stabilité en broutards. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,90 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,80, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,40 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,30, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 19,30 à 19,80, holstein 18,20 à 18,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5200 à 5700 Francs, soit 800 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4500 à 5100 F soit 680 à 780 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,92-2,89-2,74 (=), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,74 (=), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,95-2,90-2,79(=), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (=), P : 2,70-2,50-2,13 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,20-3,06-3,01 (+0,03), O : 2,87-2,80-2,76 (-0,02). Marché présenté en francs et euros. Lundi 18 février Présentation de 123 animaux (147 semaine dernière) dont 80 vaches, 13 boeufs, 5 génisses, 20 broutards, 5 taureaux. L’ambiance commerciale demeure satisfaisante avec des prix facilement reconduits en femelle de viande. Pas de changement en boeufs, taureaux, taurillons, animaux de croisement et broutards. Fermeté en herbagères. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,90 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,80, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,40 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,30, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,30 à 21,00, normands 19,30 à 19,70, holstein 18,30 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5200 à 5700 Francs, soit 800 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4500 à 5100 F soit 680 à 780 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,92-2,89-2,74 (=), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,74 (=), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,95-2,90-2,79(=), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (=), P : 2,70-2,50-2,13 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,17-3,03-2,98 (=), O : 2,89-2,82-2,78 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 11 février Présentation de 147 animaux (117 semaine dernière) dont 98 vaches, 1 boeuf, 1 génisse, 45 broutards, 2 taureaux. Confirmation de la meilleure activité en femelles de race laitière qui gagnent 2 à 4 cts d’euros. Stabilité en haut de gamme, boeufs, taureaux et jeunes bovins ainsi qu’en broutards. Fermeté en herbagères. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,90 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,80, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,40 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,30, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,30 à 21,00, normands 19,30 à 19,70, holstein 18,30 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5200 à 5700 Francs, soit 800 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4500 à 5100 F soit 680 à 780 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,92-2,89-2,74 (= à +0,03), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,74 (= à +0,03), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,95-2,90-2,79(+0,02), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (+0,03), P : 2,70-2,50-2,13 (+0,03), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,17-3,03-2,98 (=), O : 2,89-2,82-2,78 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 4 février Présentation de 117 animaux (107 semaine dernière) dont 64 vaches, 7 boeufs, 9 génisses, 23 broutards, 14 taureaux. Marché légèrement plus actif avec des prix facilement maintenus voire en légère hausse (2 à 3 cts d’euros) en femelles et boeufs de race laitière. Stabilité en animaux de croisement et taureaux. Légère baisse en taurillons. Pas de changement en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,90 à 20,50, Extra et lourdes 19,50 à 19,80 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,40. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,40 à 19,70, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,30 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,70 à 18,20, très légères et médiocres 16,70 à 17,20 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,30 à 21,00, normands 19,30 à 19,70, holstein 18,30 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5700 Francs, soit 760 à 870 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,97 (+0,02), O : 2,92-2,89-2,71 (=), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,94-2,89-2,71 (+0,02), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (=), O : Normandes 2,93-2,88-2,77 (+0,03), O : frisonnes 2,77-2,75-2,71 (+0,03), P : 2,67-2,47-2,10 (+0,03), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (=), R : 2,37 (=), O : 2,24 (=), Taurillons : R : 3,17-3,03-2,98 (-0,02), O : 2,89-2,82-2,78 (-0,02).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité