Aller au contenu principal

CARENTAN - JANVIER 2006

Marché présenté en francs et euros.
Lundi 23 janvier
Présentation de 161 animaux (164 semaine dernière) dont 94 vaches, 12 boeufs, 14 génisses, 40 broutards, 1 taureau. Marché plutôt stable en femelles et boeufs de viande dont les prix sont reconduits. Hausse en taureaux et taurillons. Bonne demande en broutards et surtout herbagères.Boeufs normands - Bons 18,20 F à 18,50, plus ordinaires 17,20 à 18,00, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,30 à 19,00, Extra et lourdes 17,80 à 18,20, plus légères et plus ordinaires 17,20 à 17,70.Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,80 à 22,00, plus ordinaires 20,00 à 20,70, génisses exceptionnelles 22,60 à 23,80, épaisses et lourdes 21,50 à 22,50, plus ordinaires 19,50 à 20,50.Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,00 à 18,50 F, les bonnes normandes lourdes 17,50 à 17,90, celles de qualité convenable 17,00 à 17,40, plus légères et plus ordinaires 16,30 à 16,80 F.Les frisonnes ou holstein bonnes 16,30 à 16,60 F, moyennes, plus légères 15,70 à 16,20, très légères et médiocres 15,00 à 15,60 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 9,00 à 10,00 F. Taureaux - 15,80 à 17,30 F en bons.Taurillons - Bons 20,00 à 21,00 F en croisés, plus ordinaires 17,50 à 19,80 Francs.Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4500 à 5000 Francs, soit 680 à 770 e, entre 2 âges d´un bon maigre, de gabarit moyen 3800 à 4400 F soit 580 à 670 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3700 F soit 500 à 565 e.Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4000 à 4200 F soit 610 à 640 e, un an 4500 à 4800 F soit 685 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3500 F soit 490 à 535 e, un an 3600 à 3800 soit 550 à 590 e, 18-20 mois 4400 à 5200 soit 670 à 800, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 530 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 3000 F soit 380 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 530 à 580 e. Cotations EUROPA en euros :Boeufs R : 3,40-3,17-2,83 (=), O : 2,77-2,70-2,47 (=), Génisses : R : 3,45-3,17-2,82 (=), O : 2,70-2,63-2,46 (=), Vaches R : 3,29-3,02-2,74 (=), O : 2,68-2,60-2,45 (=), P : 2,37-2,12-1,87 (=), A : 1,50-1,45 (=), Taureaux U : 2,60(+0,03), R : 2,43 (+0,03), O : 2,30(+0,03), Taurillons : R : 3,24-3,13-3,08 (+0,03), O : 2,94-2,86-2,79 (=).
Marché présenté en francs et euros.
Lundi 16 janvier
Présentation de 164 animaux (180 semaine dernière) dont 75 vaches, 11 boeufs, 13 génisses, 62 broutards, 2 taureaux, un veau et un cheval. Marché plus calme en femelles de viande dont les prix régressent de 4 à 7 cts d´euros. Les boeufs, animaux de croisement, les taureaux aussi résistent le mieux. Hausse en jeunes bovins. Fermeté en broutards et herbagères.
Boeufs normands - Bons 18,20 F à 18,50, plus ordinaires 17,20 à 18,00, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,30 à 19,00, Extra et lourdes 17,80 à 18,20, plus légères et plus ordinaires 17,20 à 17,70.Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,80 à 22,00, plus ordinaires 20,00 à 20,70, génisses exceptionnelles 22,60 à 23,80, épaisses et lourdes 21,50 à 22,50, plus ordinaires 19,50 à 20,50.Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,00 à 18,50 F, les bonnes normandes lourdes 17,50 à 17,90, celles de qualité convenable 17,00 à 17,40, plus légères et plus ordinaires 16,30 à 16,80 F.Les frisonnes ou holstein bonnes 16,30 à 16,60 F, moyennes, plus légères 15,70 à 16,20, très légères et médiocres 15,00 à 15,60 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 9,00 à 10,00 F. Taureaux - 15,70 à 17,00 F en bons.Taurillons - Bons 19,80 à 20,80 F en croisés, plus ordinaires 17,50 à 19,50 Francs.Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4500 à 5000 Francs, soit 680 à 770 e, entre 2 âges d´un bon maigre, de gabarit moyen 3800 à 4400 F soit 580 à 670 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3700 F soit 500 à 565 e.Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4000 à 4200 F soit 610 à 640 e, un an 4500 à 4800 F soit 685 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3500 F soit 490 à 535 e, un an 3600 à 3800 soit 550 à 590 e, 18-20 mois 4400 à 5200 soit 670 à 800, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 530 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 3000 F soit 380 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 530 à 580 e.
Cotations EUROPA en euros :Boeufs R : 3,40-3,17-2,83 (=), O : 2,77-2,70-2,47 (=), Génisses : R : 3,45-3,17-2,82 (=), O : 2,70-2,63-2,46 (-0,03), Vaches R : 3,29-3,02-2,74 (=), O : 2,68-2,60-2,45 (= à -0,03), P : 2,37-2,12-1,87 (-0,03), A : 1,50-1,45 (=), Taureaux U : 2,57(=), R : 2,40 (=), O : 2,27(=), Taurillons : R : 3,21-3,10-3,05 (+0,05), O : 2,94-2,86-2,79 (=).
Marché présenté en francs et euros.Lundi 9 janvierPrésentation de 180 animaux (70 semaine dernière) dont 74 vaches, 10 boeufs, 16 génisses, 78 broutards, 5 taureaux, une amouillante et 3 ânes. Marché très actif dans la viande avec une nouvelle hausse de 10 à 15 cts d´euros. Transactions prudentes en broutards. Boeufs normands - Bons 18,40 F à 18,80, plus ordinaires 17,50 à 18,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,80 à 19,20, Extra et lourdes 18,10 à 18,70, plus légères et plus ordinaires 17,60 à 18,00.Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,80 à 22,00, plus ordinaires 20,00 à 20,70, génisses exceptionnelles 22,60 à 23,80, épaisses et lourdes 21,50 à 22,50, plus ordinaires 19,50 à 20,50.Vaches - Normandes Exceptionnelles 18,40 à 18,80 F, les bonnes normandes lourdes 17,80 à 18,30, celles de qualité convenable 17,20 à 17,70, plus légères et plus ordinaires 16,50 à 17,00 F.Les frisonnes ou holstein bonnes 16,40 à 16,80 F, moyennes, plus légères 15,80 à 16,30, très légères et médiocres 15,30 à 15,70 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 9,00 à 10,00 F. Taureaux - 15,70 à 17,00 F en bons.Taurillons - Bons 19,50 à 20,20 F en croisés, plus ordinaires 17,50 à 19,30 Francs.Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4500 à 5000 Francs, soit 680 à 770 e, entre 2 âges d´un bon maigre, de gabarit moyen 3800 à 4400 F soit 580 à 670 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3700 F soit 500 à 565 e.Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4000 à 4200 F soit 610 à 640 e, un an 4500 à 4800 F soit 685 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3500 F soit 490 à 535 e, un an 3600 à 3800 soit 550 à 590 e, 18-20 mois 4400 à 5200 soit 670 à 800, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 530 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 3000 F soit 380 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 530 à 580 e. Cotations EUROPA en euros :Boeufs R : 3,40-3,17-2,83 (+0,12 à +0,15), O : 2,77-2,70-2,47 (+0,15), Génisses : R : 3,45-3,17-2,82 (+0,10 à +0,15), O : 2,73-2,66-2,49 ( +0,15), Vaches R : 3,29-3,02-2,74 (+0,15 à +0,18), O : 2,68-2,63-2,48 (+0,18), P : 2,40-2,15-1,90 (+0,15), A : 1,50-1,45 (+0,15), Taureaux U : 2,57(+0,10), R : 2,40 (+0,10), O : 2,27(+0,10), Taurillons : R : 3,16-2,05-3,00 (+0,10), O : 2,94-2,86-2,79 (+0,10).Marché présenté en francs et euros.Lundi 2 janvierPrésentation de 70 animaux (189 semaine dernière) dont 20 vaches, 6 génisses, 42 broutards. Très peu d´apport, prix tirés vers le haut en femelles de viande (+ 5 à 10 cts d´euros). Absence de boeufs et taurillons dont les cotations présentées ici sont celles de la semaine dernière. Commerce calme en broutards. Boeufs normands - Bons 17,40 F à 17,80, plus ordinaires 16,70 à 17,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 17,80 à 18,20, Extra et lourdes 17,20 à 17,70, plus légères et plus ordinaires 16,60 à 17,00.Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,30 à 21,30, plus ordinaires 19,50 à 20,20, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 20,50 à 21,80, plus ordinaires 18,80 à 20,00.Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,30 à 18,00 F, les bonnes normandes lourdes 16,80 à 17,20, celles de qualité convenable 16,20 à 16,70, plus légères et plus ordinaires 15,50 à 16,00 F.Les frisonnes ou holstein bonnes 15,30 à 15,80 F, moyennes, plus légères 14,80 à 15,20, très légères et médiocres 14,30 à 14,70 F. Fourniture 12,00 à 13,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,00 à 16,50 F en bons.Taurillons - Bons 19,00 à 19,80 F en croisés, plus ordinaires 17,00 à 18,80 Francs.Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4500 à 5000 Francs, soit 680 à 770 e, entre 2 âges d´un bon maigre, de gabarit moyen 3800 à 4400 F soit 580 à 670 e, légères, maigres ou âgées 3300 à 3700 F soit 500 à 565 e.Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4000 à 4200 F soit 610 à 640 e, un an 4500 à 4800 F soit 685 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3500 F soit 490 à 535 e, un an 3600 à 3800 soit 550 à 590 e, 18-20 mois 4400 à 5200 soit 670 à 800, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 530 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 3000 F soit 380 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 530 à 580 e. Cotations EUROPA en euros :Boeufs R : 3,28-3,02-2,68, O : 2,62-2,55-2,32, Génisses : R : 3,35-3,07-2,67 (+0,05), O : 2,58-2,51-2,34 ( +0,05), Vaches R : 3,14-2,87-2,56 (+0,05), O : 2,50-2,45-2,30 (+0,05), P : 2,22-1,97-1,72 (+0,05), A : 1,35-1,30 (+0,05), Taureaux U : 2,47, R : 2,30, O : 2,16, Taurillons : R : 3,06-2,95-2,90, O : 2,84-2,76-2,69.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité