Aller au contenu principal

CARENTAN - JANVIER 2008

Marché présenté en francs et euros. Lundi 28 janvier Présentation de 107 animaux (106 semaine dernière) dont 59 vaches, 7 boeufs, 2 génisses, 34 broutards, 5 taureaux. Marché légèrement plus actif dans la viande avec des tarifs facilement reconduits voire en légère hausse en animaux de qualité ordinaire et taureaux. Léger recul en jeunes bovins. Pas de changement en embouche. Bœufs normands - Bons 19,20 F à 19,40, plus ordinaires 18,70 à 19,10, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,90 à 20,20, Extra et lourdes 19,50 à 19,80 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,60 à 19,90 F, les bonnes normandes lourdes 19,30 à 19,50, celles de qualité convenable 18,60 à 19,20, plus légères et plus ordinaires 17,80 à 18,20 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,20 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,50 à 17,90, très légères et médiocres 16,50 à 17,00 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,80 à 17,20 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 19,40 à 19,80, holstein 18,40 à 18,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,95 (=), O : 2,90-2,87-2,71 (=), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (=), R animaux race normande : 2,98 (=), O : 2,92-2,87-2,69 (=), Vaches R : 3,25-3,07-2,97 (= à +0,03), O : Normandes 2,90-2,85-2,74 (= à +0,03), O : frisonnes 2,74-2,72-2,69 (=), P : 2,64-2,44-2,07 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,59 (+0,04), R : 2,37 (+0,04), O : 2,24 (+0,04), Taurillons : R : 3,19-3,05-3,03 (= à -0,03), O : 2,91-2,84-2,80 (-0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 21 janvier Présentation de 106 animaux (168 semaine dernière) dont 53 vaches, 5 boeufs, 5 génisses, 34 broutards, 8 taureaux et 1 amouillante. Commerce très calme avec recul des cours de 3 à 5 cts d’euros dans la viande spécialement en race laitière. Vente toujours difficile en broutards. Bœufs normands - Bons 19,10 F à 19,40, plus ordinaires 18,60 à 19,00, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,80 à 20,20, Extra et lourdes 19,40 à 19,70 F, plus légères et plus ordinaires 18,50 à 19,10. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 22,80 à 23,80, épaisses et lourdes 22,00 à 22,70 F, plus ordinaires 20,50 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,50 à 19,80 F, les bonnes normandes lourdes 19,00 à 19,40, celles de qualité convenable 18,50 à 18,80, plus légères et plus ordinaires 17,80 à 18,20 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,00 à 18,30 F, moyennes, plus légères 17,40 à 17,80, très légères et médiocres 16,50 à 17,00 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,60 à 17,00 F en bons. Taurillons - croisés 20,50 à 21,00, normands 19,50 à 19,90, holstein 18,40 à 18,80 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,95 (=), O : 2,90-2,87-2,71 (-0,03), Génisses R animaux croisés : 3,50-3,25-3,00 (-0,03), R animaux race normande : 2,98 (-0,03), O : 2,92-2,87-2,69 (-0,03), Vaches R : 3,25-3,07-2,94 (-0,03), O : Normandes 2,90-2,89-2,71 (-0,04), O : frisonnes 2,74-2,72-2,69 (-0,03), P : 2,64-2,44-2,07 (-0,03), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,55 (=), R : 2,33 (=), O : 2,20 (=), Taurillons : R : 3,19-3,05-3,03 (-0,03), O : 2,94-2,87-2,83 (-0,05). Marché présenté en francs et euros. Lundi 14 janvier Présentation de 168 animaux (103 semaine dernière) dont 69 vaches, 5 boeufs, 10 génisses, 74 broutards, 10 taureaux. Marché plus calme en femelles et boeufs de viande de race laitière qui perdent 2 à 4 cts d’euros. Stabilité en animaux de croisement, taureaux et taurillons. Demande toujours limitée en broutards. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,60, plus ordinaires 18,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,30, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 18,50 à 19,10. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 23,80, épaisses et lourdes 22,20 à 22,80 F, plus ordinaires 20,50 à 21,30 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,70 à 20,00 F, les bonnes normandes lourdes 19,30 à 19,60, celles de qualité convenable 18,70 à 19,10, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,40 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,20 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,60 à 18,00, très légères et médiocres 16,80 à 17,30 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,60 à 17,00 F en bons. Taurillons - croisés 20,70 à 21,30, normands 19,60 à 20,00, holstein 18,50 à 18,90 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4200 à 4500 soit 640 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3700 F soit 490 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 3900 F soit 535 à 600 e, femelles normandes 8-10 mois 2600 à 3000 F soit 400 à 460 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 2,95 (-0,05), O : 2,93-2,90-2,74 (-0,03 à -0,05), Génisses R animaux croisés : 3,53-3,28-3,03 (=), R animaux race normande : 3,01 (=), O : 2,95-2,90-2,72 (-0,02), Vaches R : 3,28-3,10-2,97 (= à -0,03), O : Normandes 2,94-2,89-2,75 (-0,03), O : frisonnes 2,77-2,75-2,71 (-0,03), P : 2,67-2,47-2,10 (= à -0,03), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,55 (=), R : 2,33 (=), O : 2,20 (=), Taurillons : R : 3,22-3,09-3,06 (=), O : 2,99-2,92-2,88 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 7 janvier Présentation de 103 animaux (96 semaine dernière) dont 50 vaches, 11 boeufs, 9 génisses, 26 broutards, 4 veaux et 3 taureaux. Effectif total de l’année 8989 animaux soit 1140 de moins que l’an dernier. L’ambiance commerciale semble se stabiliser dans la viande avec des prix dans l’ensemble reconduits. On note toutefois une légère plus value (+ 3 cts d’euros) en jeunes bovins. Stabilité en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 19,60 F à 19,90, plus ordinaires 19,00 à 19,50, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,30, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 18,70 à 19,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,50 à 21,30 F, plus ordinaires 19,50 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 23,80, épaisses et lourdes 22,20 à 22,80 F, plus ordinaires 20,50 à 21,30 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,00 F, les bonnes normandes lourdes 19,40 à 19,70, celles de qualité convenable 18,80 à 19,20, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,50 à 18,70 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,20, très légères et médiocres 17,00 à 17,50 F. Fourniture 13,50 à 14,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 15,60 à 17,00 F en bons. Taurillons - croisés 20,70 à 21,30, normands 19,60 à 20,00, holstein 18,50 à 18,90 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4300 à 4600 soit 655 à 700 e, mâles croisés 10-12 mois 4700 à 4900 F soit 715 à 750 e, femelles croisées 8-10 mois 3200 à 3800 F soit 490 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,23-3,08-3,00 (=), R animaux race normande : 3,00 (=), O : 2,98-2,93-2,77 (=), Génisses R animaux croisés : 3,53-3,28-3,03 (=), R animaux race normande : 3,01 (=), O : 2,97-2,92-2,74 (=), Vaches R : 3,28-3,13-3,00 (=), O : Normandes 2,97-2,92-2,78 (=), O : frisonnes 2,80-2,78-2,74 (=), P : 2,70-2,50-2,10 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,55 (=), R : 2,33 (=), O : 2,20 (=), Taurillons : R : 3,22-3,09-3,06 (+0,03), O : 2,99-2,92-2,88 (+0,03).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Eleveur laitier à bout de souffle : il s'en est sorti et il témoigne
Marcel, 35 ans, s’est installé en Gaec en 2009, dans le bocage ornais. Entre les investissements, l’installation d’une troisième…
panneaux solaires
Soleil 14, ou le cadastre solaire pour tomber dans le bon panneau
Soleil 14 est portée par le Syndicat départemental d’énergies du Calvados et les 16 intercommunalités du département. La…
500 ch en bord de mer
Vincent Michel, ferme de la Saline dans le Calvados, a commandé avant l’été, le Fendt Vario 1050. Il est arrivé dans la cour de…
coopération laitière, négociations commerciales
La coopération laitière lance une alerte
Dans le bras de fer commercial opposant distribution et transformation qui doit trouver son épilogue avant le 1er mars 2022, la…
Littoral Normand Déleg Génisses
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir
Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’…
RENCONTRE FILIERE PORCINE FRSEA NORMANDIE
La production porcine à l’heure de la loi Egalim 2
Egalim 2, fin de la castration, crise du porc… les sujets n’ont pas manqué pour animer la réunion organisée par la FRSEA de…
Publicité