Aller au contenu principal

CARENTAN - JUIN 2006

Marché présenté en francs et euros. Lundi 26 juin Présentation de 218 animaux (268 semaine dernière) dont 80 vaches, 18 boeufs, 16 génisses, 94 broutards, 9 taureaux et 1 veau. Ambiance commerciale plus prudente en femelles et taureaux de viandedont les tarifs reculent de 2 à 3 cts d’euros. Stabilité en boeufs, jeunes bovins et herbagères. Commerce un peu plus calme en broutards. Bœufs normands - Bons 19,50 F à 19,70, plus ordinaires 18,00 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90, plus légères et plus ordinaires 18,80 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,50 à 22,70, plus ordinaires 20,50 à 21,40, génisses exceptionnelles 24,00 à 24,50, épaisses et lourdes 22,80 à 23,80, plus ordinaires 20,50 à 21,70. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,70 à 20,00 F, les bonnes normandes lourdes 19,30 à 19,60, celles de qualité convenable 18,60 à 19,20, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,40 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,10 à 18,30 F, moyennes, plus légères 17,50 à 18,00, très légères et médiocres 16,30 à 17,00 F. Fourniture 14,00 à 15,00. Fabrication 10,00 à 11,00 F. Taureaux - 15,00 à 17,30 F en bons. Taurillons - Bons 18,60 à 19,80 F, plus ordinaires 17,80 à 18,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5300 à 5900 Francs, soit 800 à 900 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4800 à 5200 F soit 730 à 790 e, légères, maigres ou âgées 3800 à 4700 F soit 580 à 715 e. Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4300 à 4800 F soit 660 à 730 e, un an 5000 à 5300 F soit 760 à 810 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 3900 à 4300 soit 590 à 650 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4200 F soit 565 à 640 e, femelles normandes 8-10 mois 2900 à 3300 F soit 440 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 4000 soit 530 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R : 3,34-3,14-3,00 (=), O : 2,97-2,90-2,69 (=), Génisses : R : 3,65-3,43-3,05 (=), O : 3,00-2,93-2,76 (=), Vaches R : 3,43-3,20-2,97 (-0,03), O : Normandes 2,95-2,90-2,75 (-0,02), O : Holstein 2,75-2,70-2,65(-0,02), P : 2,59-2,35-2,10 (-0,02), A : 1,55-1,40 (=), Taureaux U : 2,61 (-0,03), R : 2,42 (-0,03), O : 2,25 (-0,03), Taurillons : R : 3,20-3,05-2,85 (= à -0,02), O : 2,76-2,70-2,64 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 19 juin Présentation de 268 animaux (175 semaine dernière) dont 99 vaches, 26 boeufs, 18 génisses, 112 broutards, 13 taureaux. Ambiance commerciale légèrement plus calme avec des prix juste maintenus en femelles et boeufs de viande et en baisse (3 à 5 cts d’euros) en taureaux et taurillons de race laitière. Statut quo en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 19,50 F à 19,70, plus ordinaires 18,00 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90, plus légères et plus ordinaires 18,80 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,50 à 22,70, plus ordinaires 20,50 à 21,40, génisses exceptionnelles 24,00 à 24,50, épaisses et lourdes 22,80 à 23,80, plus ordinaires 20,50 à 21,70. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,30 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,70, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,20 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,70 à 18,10, très légères et médiocres 16,50 à 17,20 F. Fourniture 14,00 à 15,00. Fabrication 10,00 à 11,00 F. Taureaux - 15,50 à 17,50 F en bons. Taurillons - Bons 18,60 à 19,80 F, plus ordinaires 17,80 à 18,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5300 à 5900 Francs, soit 800 à 900 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4800 à 5200 F soit 730 à 790 e, légères, maigres ou âgées 3800 à 4700 F soit 580 à 715 e. Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4300 à 4800 F soit 660 à 730 e, un an 5000 à 5300 F soit 760 à 810 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 3900 à 4300 soit 590 à 650 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4200 F soit 565 à 640 e, femelles normandes 8-10 mois 2900 à 3300 F soit 440 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 4000 soit 530 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R : 3,34-3,14-3,00 (=), O : 2,97-2,90-2,69 (=), Génisses : R : 3,65-3,43-3,05 (=), O : 3,00-2,93-2,76 (=), Vaches R : 3,46-3,23-3 (=), O : Normandes 2,97-2,92-2,77 (=), O : Holstein 2,77-2,72-2,67(=), P : 2,61-2,37-2,12 (=), A : 1,55-1,40 (=), Taureaux U : 2,64 (=), R : 2,45 (-0,03), O : 2,28 (-0,03), Taurillons : R : 3,20-3,05-2,87 (= à -0,05), O : 2,76-2,70-2,64 (-0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 12 juin Présentation de 175 animaux (52 semaine dernière) dont 74 vaches, 18 boeufs, 12 génisses, 46 broutards, 12 taureaux. Marché toujours bien orienté en femelles et boeufs de viande dont les prix sont facilement maintenus. Sensible ralentissement en taurillons laitiers, broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 19,50 F à 19,70, plus ordinaires 18,00 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,60 à 19,90, plus légères et plus ordinaires 18,80 à 19,50. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,50 à 22,70, plus ordinaires 20,50 à 21,40, génisses exceptionnelles 24,00 à 24,50, épaisses et lourdes 22,80 à 23,80, plus ordinaires 20,50 à 21,70. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,90 à 20,30 F, les bonnes normandes lourdes 19,50 à 19,80, celles de qualité convenable 18,80 à 19,30, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,20 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,70 à 18,10, très légères et médiocres 16,50 à 17,20 F. Fourniture 14,00 à 15,00. Fabrication 10,00 à 11,00 F. Taureaux - 16,00 à 17,50 F en bons. Taurillons - Bons 19,00 à 20,00 F, plus ordinaires 17,80 à 18,90 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5300 à 5900 Francs, soit 800 à 900 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4800 à 5200 F soit 730 à 790 e, légères, maigres ou âgées 3800 à 4700 F soit 580 à 715 e. Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4300 à 4800 F soit 660 à 730 e, un an 5000 à 5300 F soit 760 à 810 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 3900 à 4300 soit 590 à 650 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4200 F soit 565 à 640 e, femelles normandes 8-10 mois 2900 à 3300 F soit 440 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 4000 soit 530 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R : 3,34-3,14-3,00 (= à +0,03), O : 2,97-2,90-2,69 (+0,02), Génisses : R : 3,65-3,43-3,05 (=), O : 3,00-2,93-2,76 (+0,02), Vaches R : 3,46-3,23-3 (=), O : Normandes 2,97-2,92-2,77 (=), O : Holstein 2,77-2,72-2,67(=), P : 2,61-2,37-2,12 (=), A : 1,55-1,40 (=), Taureaux U : 2,64 (=), R : 2,47 (=), O : 2,31 (=), Taurillons : R : 3,20-3,05-2,92 (=), O : 2,79-2,73-2,67 (-0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 5 juin Présentation de 52 animaux (151 semaine dernière) dont 19 vaches, 12 boeufs, 2 génisses, 10 broutards, 9 taureaux. Apport réduit et commerce toujours suivi en femelles et boeufs de viande dont les prix sont facilement reconduits. A l’inverse confirmation du recul en taureaux et taurillons de viande. Fermeté en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 19,30 F à 19,50, plus ordinaires 17,80 à 19,20, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,50, Extra et lourdes 19,50 à 19,90, plus légères et plus ordinaires 18,80 à 19,40. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,30 à 22,00, plus ordinaires 20,20 à 21,00, génisses exceptionnelles 24,00 à 24,50, épaisses et lourdes 22,80 à 23,80, plus ordinaires 20,50 à 21,70. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,00 F, les bonnes normandes lourdes 19,40 à 19,70, celles de qualité convenable 18,70 à 19,20, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,10 à 18,30 F, moyennes, plus légères 17,50 à 18,00, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 14,00 à 15,00. Fabrication 10,00 à 11,00 F. Taureaux - 16,00 à 17,50 F en bons. Taurillons - Bons 19,20 à 20,40 F, plus ordinaires 18,00 à 19,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5300 à 5900 Francs, soit 800 à 900 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4800 à 5200 F soit 730 à 790 e, légères, maigres ou âgées 3800 à 4700 F soit 580 à 715 e. Les broutards - mâles croisés 8-10 mois 4300 à 4800 F soit 660 à 730 e, un an 5000 à 5300 F soit 760 à 810 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 3900 à 4300 soit 590 à 650 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4200 F soit 565 à 640 e, femelles normandes 8-10 mois 2900 à 3300 F soit 440 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 4000 soit 530 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R : 3,34-3,14-2,97 (=), O : 2,95-2,88-2,67 (=), Génisses : R : 3,65-3,43-3,05 (=), O : 2,98-2,91-2,74 (=), Vaches R : 3,46-3,23-3 (=), O : Normandes 2,97-2,92-2,77 (=), O : Holstein 2,77-2,72-2,67(=), P : 2,61-2,37-2,12 (=), A : 1,55-1,40 (=), Taureaux U : 2,64 (-0,05), R : 2,47 (-0,05), O : 2,31 (-0,05), Taurillons : R : 3,20-3,05-2,92 (-0,05), O : 2,82-2,76-2,70 (= à -0,04).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité