Aller au contenu principal

CARENTAN - MAI 2009

Marché présenté en francs et euros. Lundi 25 mai Présentation de 107 animaux (122 semaine dernière) dont 58 vaches, 4 boeufs, 17 génisses, 20 broutards, 8 taureaux. Marché toujours calme en femelles, taurillons et boeufs de race laitière avec des prix en recul de 2 à 4 cts d’euros. Statu quo en animaux de croisement, taureaux, broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,40 F à 17,60, plus ordinaires 16,70 à 17,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,00 à 18,30, Extra et lourdes 17,50 à 17,70 F, plus légères et plus ordinaires 16,70 à 17,20. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,00 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,80 F, génisses exceptionnelles 22,50 à 23,50, épaisses et lourdes 21,50 à 22,30 F, plus ordinaires 20,30 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,70 à 18,00 F, les bonnes normandes lourdes 17,30 à 17,60, celles de qualité convenable 16,50 à 17,00, plus légères et plus ordinaires 15,80 à 16,20 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,30 à 16,50 F, moyennes, plus légères 15,80 à 16,00, très légères et médiocres 15,20 à 15,50 F. Fourniture 13,30 à 14,00. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 14,50 à 16,30 F en bons. Taurillons - croisés 18,80 à 20,30, normands 17,20 à 17,80, holstein 16,00 à 16,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 3800 à 4300 soit 580 à 650 e, mâles croisés 10-12 mois 4400 à 4800 F soit 680 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,25-3,03-2,90 (=), R animaux race normande : 2,65 (-0,02), O : 2,63-2,59-2,45 (-0,02), Génisses R animaux croisés : 3,47-3,17-2,75 (=), R animaux race normande : 2,72 (=), O : 2,65-2,57-2,44 (-0,02), Vaches R : 3,13-2,90-2,72 (=), O : Normandes 2,67-2,61-2,48 (-0,02), O : frisonnes 2,50-2,46-2,43 (-0,02), P : 2,41-2,30-2,03 (-0,02), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,44 (=), R : 2,31 (=), O : 2,18 (=), Taurillons : R : 3,02-2,85-2,72 (= à -0,04), O : 2,64-2,48-2,46 (-0,04). Marché présenté en francs et euros. Lundi 18 mai Présentation de 122 animaux (140 semaine dernière) dont 62 vaches, 4 boeufs, 20 génisses, 29 broutards, 7 taureaux. Marché légèrement plus calme avec des prix difficilement maintenus en femelles de viande de race laitière voire en baisse de 2 à 4 cts d’euros en taurillons. Statu quo en animaux de croisement, en boeufs, broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,50 F à 17,70, plus ordinaires 16,70 à 17,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,00 à 18,30, Extra et lourdes 17,60 à 17,80 F, plus légères et plus ordinaires 16,80 à 17,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,00 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,80 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 21,30 à 21,80 F, plus ordinaires 20,30 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,80 à 18,00 F, les bonnes normandes lourdes 17,40 à 17,70, celles de qualité convenable 16,70 à 17,20, plus légères et plus ordinaires 15,80 à 16,20 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,40 à 16,60 F, moyennes, plus légères 16,00 à 16,20, très légères et médiocres 15,20 à 15,70 F. Fourniture 13,30 à 14,00. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 14,50 à 16,30 F en bons. Taurillons - croisés 19,00 à 20,50, normands 17,50 à 18,00, holstein 16,40 à 17,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 3800 à 4300 soit 580 à 650 e, mâles croisés 10-12 mois 4400 à 4800 F soit 680 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,25-3,03-2,90 (=), R animaux race normande : 2,67 (=), O : 2,65-2,61-2,47 (=), Génisses R animaux croisés : 3,47-3,17-2,75 (=), R animaux race normande : 2,72 (=), O : 2,67-2,59-2,46 (=), Vaches R : 3,13-2,90-2,72 (=), O : Normandes 2,69-2,63-2,50 (=), O : frisonnes 2,52-2,48-2,45 (=), P : 2,43-2,32-2,05 (=), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,44 (=), R : 2,31 (=), O : 2,18 (=), Taurillons : R : 3,02-2,85-2,76 (= à -0,06), O : 2,68-2,52-2,50 (-0,02). Marché présenté en francs et euros. Lundi 11 mai Présentation de 140 animaux (125 semaine dernière) dont 74 vaches, 6 boeufs, 20 génisses, 30 broutards, 10 taureaux. Ambiance commerciale stable avec prix facilement reconduits en femelles et boeufs de viande. tendance toujours calme en jeunes bovins. Statu quo en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,50 F à 17,70, plus ordinaires 16,70 à 17,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,00 à 18,30, Extra et lourdes 17,60 à 17,80 F, plus légères et plus ordinaires 16,80 à 17,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,00 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,80 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 21,30 à 21,80 F, plus ordinaires 20,30 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,80 à 18,00 F, les bonnes normandes lourdes 17,40 à 17,70, celles de qualité convenable 16,70 à 17,20, plus légères et plus ordinaires 15,80 à 16,20 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,50 à 16,80 F, moyennes, plus légères 16,00 à 16,30, très légères et médiocres 15,20 à 15,70 F. Fourniture 13,30 à 14,00. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 14,50 à 16,30 F en bons. Taurillons - croisés 19,30 à 20,50, normands 18,00 à 18,50, holstein 16,70 à 17,30 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 3800 à 4300 soit 580 à 650 e, mâles croisés 10-12 mois 4400 à 4800 F soit 680 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,25-3,03-2,90 (=), R animaux race normande : 2,67 (=), O : 2,65-2,61-2,47 (=), Génisses R animaux croisés : 3,47-3,17-2,75 (=), R animaux race normande : 2,72 (+0,02), O : 2,67-2,59-2,46 (=), Vaches R : 3,13-2,90-2,72 (=), O : Normandes 2,69-2,63-2,50 (+0,02), O : frisonnes 2,52-2,48-2,45 (=), P : 2,43-2,32-2,05 (=), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,44 (=), R : 2,31 (=), O : 2,18 (=), Taurillons : R : 3,02-2,89-2,82 (-0,03), O : 2,70-2,54-2,52 (-0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 4 mai Présentation de 125 animaux (103 semaine dernière) dont 59 vaches, 4 boeufs, 11 génisses, 44 broutards, 7 taureaux. Ambiance commerciale stable avec prix reconduits en boeufs, génisses et taureaux de haut et milieu de gamme. Fermeté en bas de gamme. Statut quo en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,50 F à 17,70, plus ordinaires 16,70 à 17,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 18,00 à 18,30, Extra et lourdes 17,60 à 17,80 F, plus légères et plus ordinaires 16,80 à 17,30. Animaux de croisement : bons boeufs épais 21,00 à 21,50 F, plus ordinaires 20,00 à 20,80 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 21,30 à 21,80 F, plus ordinaires 20,30 à 21,20 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,80 à 18,00 F, les bonnes normandes lourdes 17,40 à 17,70, celles de qualité convenable 16,70 à 17,20, plus légères et plus ordinaires 15,80 à 16,20 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 16,50 à 16,80 F, moyennes, plus légères 16,00 à 16,30, très légères et médiocres 15,20 à 15,70 F. Fourniture 13,30 à 14,00. Fabrication 8,00 à 9,00 F. Taureaux - 14,50 à 16,30 F en bons. Taurillons - croisés 19,50 à 20,80, normands 18,20 à 18,60, holstein 17,00 à 17,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 3800 à 4300 soit 580 à 650 e, mâles croisés 10-12 mois 4400 à 4800 F soit 680 à 730 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3700 F soit 520 à 565 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,25-3,03-2,90 (=), R animaux race normande : 2,62 (=), O : 2,65-2,61-2,47 (= à +0,03), Génisses R animaux croisés : 3,47-3,17-2,75 (=), R animaux race normande : 2,70 (=), O : 2,67-2,59-2,46 (= à +0,03), Vaches R : 3,13-2,90-2,72 (=), O : Normandes 2,67-2,61-2,48 (=), O : frisonnes 2,52-2,48-2,45 (=), P : 2,43-2,32-2,05 (=), A : 1,35-1,20 (=), Taureaux U : 2,44 (=), R : 2,31 (=), O : 2,18 (=), Taurillons : R : 3,05-2,92-2,85 (-0,03), O : 2,73-2,57-2,55 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité