Aller au contenu principal

CARENTAN - OCTOBRE 2007

Marché présenté en francs et euros. Lundi 29 octobre Présentation de 134 animaux (179 semaine dernière) dont 75 vaches, 7 boeufs, 9 génisses, 36 broutards, 3 taureaux et 1 ovin. L’ambiance commerciale est assez favorable en femelles de race laitière (+ 2 cts d’euros environ), taureaux et taurillons (+ 3 à 4 cts d’euros). Stabilité en boeufs, animaux de croisement et broutards. Bœufs normands - Bons 19,50 F à 19,70, plus ordinaires 18,70 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,30 à 20,60, Extra et lourdes 20,00 à 20,20 F, plus légères et plus ordinaires 19,40 à 19,70. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,40 à 21,00 F, plus ordinaires 19,40 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 24,00, épaisses et lourdes 21,80 à 22,50 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 20,10 à 20,40 F, les bonnes normandes lourdes 19,80 à 20,10, celles de qualité convenable 19,30 à 19,60, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,30 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,80 à 18,10, très légères et médiocres 17,20 à 17,60 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,70 à 16,80 F en bons. Taurillons - croisés 19,50 à 20,00, normands 18,90 à 19,40, holstein 17,80 à 18,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,13-2,98-2,90 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,96-2,90-2,74 (=), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,24-3,05 (=), R animaux race normande : 3,05 (+0,03), O : 2,99-2,96-2,75 (=), Vaches R : 3,24-3,10-3,05 (= à +0,03), O : Normandes 3,01-2,97-2,83 (=), O : frisonnes 2,81-2,79-2,76 (=), P : 2,72-2,51-2,00 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,55 (+0,03), R : 2,33 (0,03), O : 2,20 (+0,03), Taurillons : R : 3,04-2,91-2,88 (+0,04), O : 2,87-2,80-2,76 (+0,04). ` Marché présenté en francs et euros. Lundi 22 octobre Présentation de 179 animaux (123 semaine dernière) dont 101 vaches, 10 boeufs, 25 génisses, 34 broutards, 10 taureaux et 1 ovin. L’ambiance commerciale est plutôt stable en viande avec des prix dans l’ensemble reconduits voire en légère hausse (+ 3 cts d’euros en taurillons). Commerce limité en broutards. Bœufs normands - Bons 19,50 F à 19,70, plus ordinaires 18,70 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,30 à 20,60, Extra et lourdes 19,90 à 20,20 F, plus légères et plus ordinaires 19,40 à 19,70. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,40 à 21,00 F, plus ordinaires 19,40 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 24,00, épaisses et lourdes 21,80 à 22,50 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 20,10 à 20,40 F, les bonnes normandes lourdes 19,80 à 20,00, celles de qualité convenable 19,20 à 19,60, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,20 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,70 à 18,10, très légères et médiocres 17,20 à 17,60 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,50 à 16,60 F en bons. Taurillons - croisés 19,20 à 19,70, normands 18,70 à 19,10, holstein 17,70 à 18,30 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,13-2,98-2,90 (=), R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,96-2,90-2,74 (=), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,24-3,05 (=), R animaux race normande : 3,02 (=), O : 2,99-2,96-2,75 (=), Vaches R : 3,24-3,07-3,02 (=), O : Normandes 3,01-2,97-2,83 (=), O : frisonnes 2,81-2,79-2,76 (=), P : 2,72-2,51-2,00 (=), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,52 (=), R : 2,30 (=), O : 2,17 (=), Taurillons : R : 3,00-2,87-2,84 (+0,03), O : 2,83-2,76-2,72 (+0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 15 octobre Présentation de 123 animaux (136 semaine dernière) dont 67 vaches, 6 boeufs, 11 génisses, 30 broutards, 5 taureaux. La vente reste favorable en femelles et boeufs de race laitière ainsi qu’en jeunes bovins qui gagnent 2 cts d’euros environ. Statu quo en animaux de croisement et taureaux. Commerce toujours calme en broutards. Bœufs normands - Bons 19,50 F à 19,70, plus ordinaires 18,70 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,30 à 20,60, Extra et lourdes 19,90 à 20,20 F, plus légères et plus ordinaires 19,40 à 19,70. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,40 à 21,00 F, plus ordinaires 19,40 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 24,00, épaisses et lourdes 21,80 à 22,50 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 20,10 à 20,40 F, les bonnes normandes lourdes 19,80 à 20,00, celles de qualité convenable 19,20 à 19,60, plus légères et plus ordinaires 18,20 à 18,60 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,20 à 18,50 F, moyennes, plus légères 17,70 à 18,10, très légères et médiocres 17,20 à 17,60 F. Fourniture 13,00 à 14,00. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,50 à 16,60 F en bons. Taurillons - croisés 19,00 à 19,50, normands 18,50 à 18,90, holstein 17,50 à 18,20 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,13-2,98-2,90 (=) , R animaux race normande : 2,97 (=), O : 2,96-2,90-2,74 (+0,02), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,24-3,05 (=), R animaux race normande : 3,02 (=), O : 2,99-2,96-2,75 (+0,02), Vaches R : 3,24-3,07-3,02 (= à +0,02), O : Normandes 3,01-2,97-2,83 (+0,02), O : frisonnes 2,81-2,79-2,76 (+0,02), P : 2,72-2,51-2,00 (+0,02), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,52 (=), R : 2,30 (=), O : 2,17 (=), Taurillons : R : 2,97-2,84-2,81 (+0,02), O : 2,80-2,73-2,69 (+0,02). Marché présenté en francs et euros. Lundi 8 octobre Présentation de 136 animaux (223 semaine dernière) dont 60 vaches, 11 boeufs, 13 génisses, 47 broutards, 5 taureaux. Marché actif en femelles et boeufs de viande de race laitière ainsi qu’en taureaux et taurillons qui gagnent 3 à 4 cts d’euros. Statu quo en boeufs et femelles de croisement. Commerce toujours très prudent en broutards. Bœufs normands - Bons 19,40 F à 19,70, plus ordinaires 18,70 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,10 à 20,50, Extra et lourdes 19,80 à 20,00 F, plus légères et plus ordinaires 19,20 à 19,60. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,40 à 21,00 F, plus ordinaires 19,40 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 24,00, épaisses et lourdes 21,80 à 22,50 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 20,00 à 20,20 F, les bonnes normandes lourdes 19,70 à 19,90, celles de qualité convenable 19,00 à 19,50, plus légères et plus ordinaires 18,00 à 18,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 18,00 à 18,40 F, moyennes, plus légères 17,60 à 17,90, très légères et médiocres 17,00 à 17,40 F. Fourniture 13,00 à 13,80. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,20 à 16,60 F en bons. Taurillons - croisés 18,80 à 19,40, normands 18,40 à 18,70, holstein 17,40 à 18,00 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,13-2,98-2,90 (=) , R animaux race normande : 2,97 (+0,04), O : 2,94-2,88-2,72 (+0,04), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,24-3,05 (=), R animaux race normande : 3,02 (+0,03), O : 2,97-2,94-2,73 (+0,04), Vaches R : 3,24-3,07-3,00 (= à +0,03), O : Normandes 2,99-2,95-2,81 (+0,04), O : frisonnes 2,79-2,77-2,74 (+0,03), P : 2,70-2,49-1,98 (= à +0,03), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,52 (+0,04), R : 2,30 (+0,04), O : 2,17 (+0,04), Taurillons : R : 2,95-2,82-2,79 (+0,03), O : 2,78-2,71-2,67 (+0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 1 octobre Présentation de 223 animaux (121 semaine dernière) dont 97 vaches, 24 boeufs, 18 génisses, 79 broutards, 7 taureaux. Ambiance commerciale plus active en boeufs, taureaux, taurillons et surtout femelles de viande de race laitière qui gagnent 3 à 5 cts d’euros. Statu quo en animaux de croisement. Commerce toujours calme en broutards. Bœufs normands - Bons 19,20 F à 19,50, plus ordinaires 18,70 à 19,00, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,90 à 20,20, Extra et lourdes 19,60 à 19,80 F, plus légères et plus ordinaires 19,00 à 19,40. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,40 à 21,00 F, plus ordinaires 19,40 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 24,00, épaisses et lourdes 21,80 à 22,50 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,00 F, les bonnes normandes lourdes 19,40 à 19,70, celles de qualité convenable 18,60 à 19,20, plus légères et plus ordinaires 17,80 à 18,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 17,80 à 18,20 F, moyennes, plus légères 17,40 à 18,00, très légères et médiocres 16,80 à 17,20 F. Fourniture 13,00 à 13,80. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,00 à 16,40 F en bons. Taurillons - croisés 18,70 à 19,20, normands 18,30 à 18,60, holstein 17,20 à 17,80 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,13-2,98-2,90 (=) , R animaux race normande : 2,93 (+0,03), O : 2,90-2,84-2,68 (+0,03), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,24-3,05 (=), R animaux race normande : 2,99 (+0,05), O : 2,93-2,90-2,69 (+0,03), Vaches R : 3,24-3,07-2,97 (= à +0,04), O : Normandes 2,95-2,91-2,77 (+0,05), O : frisonnes 2,76-2,74-2,71 (+0,05), P : 2,67-2,46-1,98 (+0,05), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,48 (+0,03), R : 2,26 (+0,03), O : 2,13 (+0,03), Taurillons : R : 2,92-2,79-2,76 (+0,03), O : 2,75-2,68-2,64 (+0,03).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Un accord a été signé pour 425 €/1 000 litres en moyenne nationale sur les quatre premiers mois de l'année. Les discussions continuent sur la formule de prix.
Accord avec Lactalis : le combat de l'Unell continue
Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, depuis décembre 2023, l'Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis (…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Soirée conviviale mais aussi l'occasion de faire plus ample connaissance entre élus ou délégués du Cerfrance Normandie Ouest (Calvados et Manche). Pour la petite histoire, la OLA d'avant match n'a pas suffi. Le Caen HB (dont le Cerfrance Normandie Ouest est partenaire) s'est incliné d'un petit but (35 à 36) et devra encore se battre pour assurer son maintien parmi l'élite.
Le Cerfrance Normandie Ouest lance sa nouvelle mandature
C'est à l'occasion du match de hand-ball Vikings contre Massy, vendredi 19 avril 2024 au Palais des Sports de Caen, qu'Antoine…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Publicité