Aller au contenu principal

CARENTAN - SEPTEMBRE 2007

Marché présenté en francs et euros. Lundi 24 septembre Présentation de 121 animaux (148 semaine dernière) dont 70 vaches, 10 boeufs, 11 génisses, 26 broutards, 5 taureaux et 1 veau. Ambiance commerciale un peu plus favorable en animaux de viande de race laitière qui gagnent 2 à 3 cts d’euros. Stabilité dans ceux de croisement et en taureaux. Peu de commerce en broutards. Bœufs normands - Bons 18,90 F à 19,20, plus ordinaires 18,50 à 18,80, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,50 à 19,80, Extra et lourdes 19,20 à 19,40 F, plus légères et plus ordinaires 18,50 à 19,00. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,40 à 21,00 F, plus ordinaires 19,40 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 24,00, épaisses et lourdes 21,80 à 22,50 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,30 à 19,60 F, les bonnes normandes lourdes 18,80 à 19,20, celles de qualité convenable 18,20 à 18,60, plus légères et plus ordinaires 17,50 à 18,00 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 17,70 à 18,00 F, moyennes, plus légères 17,00 à 17,60, très légères et médiocres 16,50 à 16,90 F. Fourniture 12,80 à 13,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,00 à 16,30 F en bons. Taurillons - croisés 18,60 à 19,20, normands 18,20 à 18,60, holstein 17,00 à 17,70 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,13-2,98-2,90 (=) , R animaux race normande : 2,90 (=), O : 2,87-2,81-2,65 (=), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,24-3,05 (=), R animaux race normande : 2,94 (=), O : 2,90-2,87-2,66 (+0,02), Vaches R : 3,24-3,07-2,93 (=), O : Normandes 2,90-2,86-2,72 (+0,02), O : frisonnes 2,71-2,69-2,66 (+0,02), P : 2,62-2,41-1,93 (+0,02), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,45 (=), R : 2,23 (=), O : 2,10 (=), Taurillons : R : 2,89-2,76-2,73 (=), O : 2,72-2,65-2,61 (+0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 17 septembre Présentation de 148 animaux (253 semaine dernière) dont 82 vaches, 20 boeufs, 14 génisses, 26 broutards, 6 taureaux. Commerce toujours calme en femelles et boeufs de viande qui perdent 2 à 4 cts d’euros. Pas de changement en taureaux et taurillons, mauvais commerce en broutards. Bœufs normands - Bons 18,80 F à 19,00, plus ordinaires 18,30 à 18,70, Génisses - Exceptionnelles normandes 19,30 à 19,70, Extra et lourdes 18,80 à 19,20 F, plus légères et plus ordinaires 18,30 à 18,70. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,40 à 21,00 F, plus ordinaires 19,40 à 20,20 F, génisses exceptionnelles 23,00 à 24,00, épaisses et lourdes 21,80 à 22,50 F, plus ordinaires 20,00 à 21,00 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,10 à 19,50 F, les bonnes normandes lourdes 18,60 à 19,00, celles de qualité convenable 18,00 à 18,40, plus légères et plus ordinaires 17,30 à 17,80 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 17,50 à 17,80 F, moyennes, plus légères 17,00 à 17,40, très légères et médiocres 16,30 à 16,70 F. Fourniture 12,80 à 13,50. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,00 à 16,30 F en bons. Taurillons - croisés 18,60 à 19,20, normands 18,00 à 18,40, holstein 16,80 à 17,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3500 à 4000 F soit 535 à 610 e, femelles normandes 8-10 mois 2800 à 3300 F soit 425 à 500 e , de 14-15 mois 3500 à 3800 soit 535 à 580 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,13-2,98-2,90 (-0,04) , R animaux race normande : 2,90 (-0,04), O : 2,87-2,81-2,65 (-0,03), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,24-3,05 (= à -0,05), R animaux race normande : 2,94 (-0,03), O : 2,88-2,85-2,64 (= à -0,02), Vaches R : 3,24-3,07-2,93 (-0,02), O : Normandes 2,88-2,84-2,70 (= à -0,02), O : frisonnes 2,69-2,67-2,64 (=), P : 2,60-2,39-1,91 (= à -0,04), A : 1,40-1,25 (=), Taureaux U : 2,45 (=), R : 2,23 (=), O : 2,10 (=), Taurillons : R : 2,89-2,76-2,73 (=), O : 2,69-2,62-2,58 (=). Lundi 10 septembre 26 animaux dont 4 taurillons, 1 taureau, 4 génisses de viande, 14 veaux, 2 broutardes et 1 broutard. Transactions sélectives avec des tarifs revus à la baisse en vaches laitières (environ - 10 cts d’euros). Au Kg de viande : Taureau normand maigre 1,68, taurillon normand convenable 2,55, génisses croisées convenable 2,96, vaches normandes convenables 2,82, vaches noires convenables à lourdes 2,60 à 2,65. A la traverse : vaches normandes convenables 930 à 980 e. Herbages : génissons normands 275 à 300 kg à 460 et 475 e et broutards normands 350 kg 540. Marché aux veaux : 14. Vente sélective, cours difficilement maintenus en veaux quelque soit la catégorie. Elevage : normands mâles petits 110 à 160, femelles petites croisées 270 à 320. Engraissement : pie noire mâles légers 60 à 90, courants 90 à 140, bons 140 à 160. Marché présenté en francs et euros. Lundi 3 septembre Présentation de 204 animaux (330 semaine dernière) dont 89 vaches, 18 boeufs, 21 génisses, 70 broutards, 5 taureaux. Ambiance commerciale légèrement plus calme en viande de bonne qualité avec prix en recul de 2 à 3 cts d ‘euros. Tarif difficilement maintenu en qualité ordinaire. Statu quo en taureaux et taurillons, vente calme en broutards. Bœufs normands - Bons 19,40 F à 19,70, plus ordinaires 18,80 à 19,30, Génisses - Exceptionnelles normandes 20,00 à 20,20, Extra et lourdes 19,60 à 19,90 F, plus légères et plus ordinaires 18,80 à 19,20. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,80 à 21,20 F, plus ordinaires 19,80 à 20,40 F, génisses exceptionnelles 23,50 à 24,00, épaisses et lourdes 22,00 à 23,00 F, plus ordinaires 20,30 à 21,50 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 19,80 à 20,00 F, les bonnes normandes lourdes 19,40 à 19,70, celles de qualité convenable 18,40 à 18,80, plus légères et plus ordinaires 17,60 à 18,00 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 17,80 à 18,20 F, moyennes, plus légères 17,30 à 17,60, très légères et médiocres 16,40 à 17,00 F. Fourniture 12,80 à 13,80. Fabrication 8,50 à 9,50 F. Taureaux - 14,00 à 16,30 F en bons. Taurillons - croisés 18,70 à 19,20, normands 18,00 à 18,50, holstein 16,80 à 17,50 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5500 Francs, soit 760 à 840 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4300 à 4900 F soit 660 à 750 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4200 F soit 530 à 640 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4500 à 4700 soit 685 à 715 e, mâles croisés 10-12 mois 4900 à 5100 F soit 750 à 780 e, femelles croisées 8-10 mois 3400 à 3800 F soit 520 à 580 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 4800 à 6000 soit 730 à 910, mâles normands 8-10 mois 3700 à 4300 F soit 565 à 655 e, femelles normandes 8-10 mois 3000 à 3300 F soit 460 à 500 e , de 14-15 mois 3700 à 4000 soit 565 à 610 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,20-3,05-2,97 (= à -0,03) , R animaux race normande : 2,97 (-0,03), O : 2,93-2,87-2,71 (= à -0,02), Génisses R animaux croisés : 3,57-3,33-3,13 (-0,03), R animaux race normande : 3,00 (-0,02), O : 2,94-2,90-2,67 (-0,02), Vaches R : 3,19-3,12-2,98 (-0,02), O : Normandes 2,93-2,89-2,73 (= à -0,02), O : frisonnes 2,74-2,70-2,64 (-0,02), P : 2,63-2,42-1,98 (-0,02), A : 1,30-1,25 (=), Taureaux U : 2,45 (=), R : 2,23 (=), O : 2,10 (=), Taurillons : R : 2,91-2,78-2,75 (=), O : 2,69-2,62-2,58 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité