Aller au contenu principal

CARENTAN - SEPTEMBRE 2009

Marché présenté en francs et euros. Lundi 28 septembre Présentation de 146 animaux (122 semaine dernière) dont 67 vaches, 6 boeufs, 11 génisses, 49 broutards, 13 taureaux. Marché plus actif avec des plus values de 3 à 4 cts dans la viande. Les animaux de race laitière en sont les principaux bénéficiaires. Statu quo en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,20 F à 17,50, plus ordinaires 16,70 à 17,00, Génisses - Exceptionnelles normandes 17,60 à 17,80, Extra et lourdes 17,20 à 17,50 F, plus légères et plus ordinaires 16,50 à 17,00. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,00 à 20,80 F, plus ordinaires 18,50 à 19,30 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 20,00 à 21,30 F, plus ordinaires 19,00 à 19,70 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,40 à 17,50 F, les bonnes normandes lourdes 17,00 à 17,30, celles de qualité convenable 16,30 à 16,80, plus légères et plus ordinaires 15,30 à 15,80 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 15,50 à 15,70 F, moyennes, plus légères 15,00 à 15,30, très légères et médiocres 14,50 à 14,80 F. Fourniture 12,50 à 13,50. Fabrication 8,00 à 8,50 F. Taureaux - 13,00 à 14,70 F en bons. Taurillons - croisés 19,70 à 21,00, normands 17,60 à 18,00, holstein 16,20 à 16,80 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4800 à 5200 Francs, soit 730 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4700 F soit 670 à 710 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4500 soit 610 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4600 à 5000 F soit 700 à 760 e, femelles croisées 8-10 mois 3300 à 3600 F soit 500 à 560 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,07-2,87-2,77 (=), R animaux race normande : 2,63 (+0,03), O : 2,59-2,55-2,39 (+0,03), Génisses R animaux croisés : 3,40-3,07-2,72 (= à +0,03), R animaux race normande : 2,63 (+0,03), O : 2,63-2,53-2,39 (+0,03), Vaches R : 3,13-2,86-2,69 (+0,03), O : Normandes 2,63-2,58-2,47 (+0,03), O : frisonnes 2,39-2,38-2,35 (+ 0,03), P : 2,31-2,18-1,91 (+0,03), A : 1,30-1,15 (=), Taureaux U : 2,26 (=), R : 2,10 (=), O : 1,97 (=), Taurillons : R : 3,08-2,91-2,73 (+0,03), O : 2,66-2,53-2,51 (+0,03). Marché présenté en francs et euros. Lundi 21 septembre Présentation de 123 animaux (94 semaine dernière) dont 47 vaches, 6 boeufs, 18 génisses, 39 broutards, 12 taureaux et 1 amouillante. La tendance commerciale semble se stabiliser avec des prix facilement reconduits voire en légère hausse en femelles de viande. Statu quo en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,00 F à 17,30, plus ordinaires 16,50 à 16,80, Génisses - Exceptionnelles normandes 17,40 à 17,80, Extra et lourdes 17,00 à 17,30 F, plus légères et plus ordinaires 16,50 à 16,80. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,00 à 20,80 F, plus ordinaires 18,50 à 19,30 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 20,00 à 21,30 F, plus ordinaires 19,00 à 19,70 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,20 à 17,50 F, les bonnes normandes lourdes 16,80 à 17,10, celles de qualité convenable 16,00 à 16,60, plus légères et plus ordinaires 15,00 à 15,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 15,30 à 15,50 F, moyennes, plus légères 14,80 à 15,20, très légères et médiocres 14,50 à 14,70 F. Fourniture 12,50 à 13,50. Fabrication 8,00 à 8,50 F. Taureaux - 13,00 à 14,70 F en bons. Taurillons - croisés 19,50 à 20,80, normands 17,40 à 17,80, holstein 16,00 à 16,60 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4800 à 5200 Francs, soit 730 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4700 F soit 670 à 710 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4500 soit 610 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4600 à 5000 F soit 700 à 760 e, femelles croisées 8-10 mois 3300 à 3600 F soit 500 à 560 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,07-2,87-2,77 (=), R animaux race normande : 2,60 (=), O : 2,56-2,52-2,36 (=), Génisses R animaux croisés : 3,40-3,07-2,69 (=), R animaux race normande : 2,60 (=), O : 2,60-2,50-2,36 (=), Vaches R : 3,10-2,83-2,66 (=), O : Normandes 2,60-2,55-2,44 (=), O : frisonnes 2,36-2,35-2,32 (+ 0,02), P : 2,28-2,15-1,88 (=), A : 1,30-1,15 (=), Taureaux U : 2,26 (=), R : 2,10 (=), O : 1,97 (=), Taurillons : R : 3,01-2,84-2,66 (=), O : 2,61-2,48-2,46 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 14 septembre Présentation de 94 animaux (93 semaine dernière) dont 34 vaches, 9 boeufs, 11 génisses, 34 broutards, 6 taureaux. Marché toujours calme avec des prix juste maintenus en femelles de viande voire en légère baisse en boeufs et taureaux. Commerce calme en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,00 F à 17,30, plus ordinaires 16,50 à 16,80, Génisses - Exceptionnelles normandes 17,40 à 17,80, Extra et lourdes 17,00 à 17,30 F, plus légères et plus ordinaires 16,50 à 16,80. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,00 à 20,80 F, plus ordinaires 18,50 à 19,30 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 20,00 à 21,30 F, plus ordinaires 19,00 à 19,70 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,20 à 17,50 F, les bonnes normandes lourdes 16,80 à 17,10, celles de qualité convenable 16,00 à 16,60, plus légères et plus ordinaires 15,00 à 15,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 15,30 à 15,50 F, moyennes, plus légères 14,80 à 15,20, très légères et médiocres 14,50 à 14,70 F. Fourniture 12,50 à 13,50. Fabrication 8,00 à 8,50 F. Taureaux - 13,00 à 14,70 F en bons. Taurillons - croisés 19,50 à 20,80, normands 17,40 à 17,80, holstein 16,00 à 16,60 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 4800 à 5200 Francs, soit 730 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4700 F soit 670 à 710 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4500 soit 610 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4600 à 5000 F soit 700 à 760 e, femelles croisées 8-10 mois 3300 à 3600 F soit 500 à 560 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,07-2,87-2,77 (-0,03), R animaux race normande : 2,60 (-0,03), O : 2,56-2,52-2,36 (-0,04), Génisses R animaux croisés : 3,40-3,07-2,69 (= à -0,03), R animaux race normande : 2,60 (-0,03), O : 2,60-2,50-2,36 (=), Vaches R : 3,10-2,83-2,66 (=), O : Normandes 2,60-2,55-2,44 (=), O : frisonnes 2,34-2,33-2,30 (= à -0,02), P : 2,28-2,15-1,88 (= à -0,02), A : 1,30-1,15 (=), Taureaux U : 2,26 (-0,03), R : 2,10 (-0,03), O : 1,97 (-0,03), Taurillons : R : 3,01-2,84-2,66 (=), O : 2,61-2,48-2,46 (=). Marché présenté en francs et euros. Lundi 7 septembre Présentation de 93 animaux (192 semaine dernière) dont 38 vaches, 4 boeufs, 9 génisses, 37 broutards, 5 taureaux. Marché toujours très calme avec un recul des cours de 2 à 6 cts d’euros dans la viande, la qualité médiocre est la plus touchée. Commerce également très calme en broutards et herbagères. Bœufs normands - Bons 17,00 F à 17,30, plus ordinaires 16,50 à 16,80, Génisses - Exceptionnelles normandes 17,50 à 17,80, Extra et lourdes 17,00 à 17,40 F, plus légères et plus ordinaires 16,50 à 16,80. Animaux de croisement : bons boeufs épais 20,30 à 21,00 F, plus ordinaires 19,00 à 19,70 F, génisses exceptionnelles 22,00 à 23,50, épaisses et lourdes 20,30 à 21,30 F, plus ordinaires 19,00 à 19,70 F. Vaches - Normandes Exceptionnelles 17,30 à 17,50 F, les bonnes normandes lourdes 16,80 à 17,20, celles de qualité convenable 16,00 à 16,60, plus légères et plus ordinaires 15,20 à 15,50 F. Les frisonnes ou holstein bonnes 15,40 à 15,70 F, moyennes, plus légères 15,00 à 15,30, très légères et médiocres 14,70 à 15,00 F. Fourniture 12,50 à 13,50. Fabrication 8,00 à 8,50 F. Taureaux - 13,30 à 14,70 F en bons. Taurillons - croisés 19,50 à 20,80, normands 17,40 à 17,80, holstein 16,00 à 16,60 Francs. Herbage et embouche - Les herbagères bonnes, jeunes, volumineuses 5000 à 5250 Francs, soit 750 à 800 e, entre 2 âges d’un bon maigre, de gabarit moyen 4400 à 4800 F soit 670 à 730 e, légères, maigres ou âgées 3500 à 4300 F soit 530 à 660 e. Les broutards - mâles croisés 7-8 mois 4000 à 4500 soit 610 à 680 e, mâles croisés 10-12 mois 4600 à 5000 F soit 700 à 760 e, femelles croisées 8-10 mois 3300 à 3600 F soit 500 à 560 e, un an 4000 à 4200 soit 610 à 640 e, 18-20 mois 5500 à 6200 soit 830 à 950, mâles normands 8-10 mois 3200 à 3600 F soit 500 à 550 e, femelles normandes 8-10 mois 2500 à 2700 F soit 380 à 410 e , de 14-15 mois 3500 à 3700 soit 535 à 565 e. Cotations EUROPA en euros : Bœufs R animaux croisés : 3,10-2,90-2,80 (-0,02), R animaux race normande : 2,63 (-0,02), O : 2,60-2,56-2,40 (-0,04), Génisses R animaux croisés : 3,40-3,07-2,72 (= à -0,03), R animaux race normande : 2,63 (-0,03), O : 2,60-2,50-2,36 (-0,04), Vaches R : 3,10-2,83-2,67 (-0,03), O : Normandes 2,60-2,55-2,44 (-0,05), O : frisonnes 2,36-2,33-2,30 (-0,06), P : 2,28-2,17-1,90 (-0,05), A : 1,30-1,15 (-0,05), Taureaux U : 2,29 (-0,03), R : 2,13 (-0,07), O : 2,00 (-0,07), Taurillons : R : 3,01-2,84-2,66 (-0,02), O : 2,61-2,48-2,46 (-0,02).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité