Aller au contenu principal
Font Size

Carrefour lance sa filière qualité Lait

Alors que la filière traditionnelle connaît de grosses difficultés, le groupe de distribution vient de signer une convention avec la laiterie de St-Hilaire-de-Briouze (Orne).

© EC

Si Carrefour a lancé officiellement son partenariat avec la laiterie de St-Hilaire-de-Briouze, autrement dit l’entreprise Gillot, lors de la foire de Lessay, ce n’est pas un hasard. En 1992, Michel Hamel, président de FQRN, après maints rebondissements, signait la charte de la première des filières qualité avec le groupe à Saint-Lô. Aujourd’hui ses chartes se déclinent au pluriel (94 produits, 1 700 éleveurs) et apportent une bonne plus-value aux producteurs.
Sans OGMLe lait est tout de même un domaine à part. « Notre but, explique le responsable de Carrefour, c’est de vendre un lait frais entier provenant de vaches élevées aux prés pendant la saison et nourries sans OGM. Le lait ainsi commercialisé garantit aux consommateurs un produit au goût authentique ». Émilie Fléchard, représentant la laiterie de Saint-Hilaire-de-Briouze, souligne, « nous avons eu écho que Carrefour recherchait un lait frais spécifique. Au départ, seul le conditionnement était à l’ordre du jour. Ensuite les choses sont allées vite. Les discussions ont eu lieu en avril 2015 notamment sur le cahier des charges. Nous avons abouti à un projet partagé ».95 producteurs livrent donc dans un rayon de 25 km autour de la laiterie. Côté prix, la laiterie explique, « il y a bien sûr une plus-value mais c’est un mécanisme très compliqué au niveau du calcul… ». A noter que le lait vient de troupeaux ayant au moins 50 % d’animaux de race Normande.Un million de litres sont prévus dans les rayons des supermarchés en 2017. « Il s’agit d’une production emblématique qui est en situation de crise. Il est urgent d’ajouter de la valeur ajoutée ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité