Aller au contenu principal

Carrefour lance sa filière qualité Lait

Alors que la filière traditionnelle connaît de grosses difficultés, le groupe de distribution vient de signer une convention avec la laiterie de St-Hilaire-de-Briouze (Orne).

© EC

Si Carrefour a lancé officiellement son partenariat avec la laiterie de St-Hilaire-de-Briouze, autrement dit l’entreprise Gillot, lors de la foire de Lessay, ce n’est pas un hasard. En 1992, Michel Hamel, président de FQRN, après maints rebondissements, signait la charte de la première des filières qualité avec le groupe à Saint-Lô. Aujourd’hui ses chartes se déclinent au pluriel (94 produits, 1 700 éleveurs) et apportent une bonne plus-value aux producteurs.
Sans OGMLe lait est tout de même un domaine à part. « Notre but, explique le responsable de Carrefour, c’est de vendre un lait frais entier provenant de vaches élevées aux prés pendant la saison et nourries sans OGM. Le lait ainsi commercialisé garantit aux consommateurs un produit au goût authentique ». Émilie Fléchard, représentant la laiterie de Saint-Hilaire-de-Briouze, souligne, « nous avons eu écho que Carrefour recherchait un lait frais spécifique. Au départ, seul le conditionnement était à l’ordre du jour. Ensuite les choses sont allées vite. Les discussions ont eu lieu en avril 2015 notamment sur le cahier des charges. Nous avons abouti à un projet partagé ».95 producteurs livrent donc dans un rayon de 25 km autour de la laiterie. Côté prix, la laiterie explique, « il y a bien sûr une plus-value mais c’est un mécanisme très compliqué au niveau du calcul… ». A noter que le lait vient de troupeaux ayant au moins 50 % d’animaux de race Normande.Un million de litres sont prévus dans les rayons des supermarchés en 2017. « Il s’agit d’une production emblématique qui est en situation de crise. Il est urgent d’ajouter de la valeur ajoutée ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
MLC AG
La revanche de la coop sur le grand export
Mardi 8 septembre, les Maîtres Laitiers du Cotentin étaient réunis en assemblée générale. La coopérative annonce la négociation…
Publicité