Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Equipement
Carrier 2008 encore plus efficace en travail profond

Disques plus grands, décrottoirs autonettoyants, paliers de disques plus costauds et protection des arbres de rouleau renforcés, les célèbres déchaumeurs CARRIER millésimés 2008 sont encore plus efficaces en pouvant travailler plus profondément et en présence de grandes quantités de résidus de cultures. 10 ans après leur apparition, les Carrier continuent donc de monter en qualité et efficacité grâce au système d ‘amélioration permanente des produits mis en place par le constructeur.

Des disques crantés plus grands
Le diamètre des disques augmente à 450 mm ce qui a comme avantage un meilleur compromis entre hachage, mélange et débit de chantier en présence de très grandes quantités de pailles et de résidus notamment en maïs.  C’est le meilleur compromis entre efficacité maximum et adaptation à toutes les conditions et profondeurs de travail.Nouveau décrottoir autonettoyant (exclusivité Väderstad)
L’innovation, un décrottoir ingénieux et réactif qui maintient le rouleau propre même dans des conditions rudes et difficiles.  Suspendu à sa fixation il peut se déplacer latéralement (comme un balancier d’horloge). L’ensemble est donc autonettoyantEssieux et paliers de nouvelles générations
Les essieux et les paliers ont été repensés par les ingénieurs de la marque et améliorés avec des modèles de nouvelles générations plus robustes.  Le rouleau est aussi monté sur une suspension en caoutchouc plus épaisse et plus résistante.
 
Le système qualité chez Väderstad
Le système de management de la qualité mis en place chez le constructeur suédois est fondé notamment sur un processus d’amélioration permanente suscité à la fois par les utilisateurs et directement par tout le personnel du technicien terrain au bureau d’étude en passant par la production :
Toutes les demandes d’amélioration techniques sont systématiquement remontées du terrain pour être analysées et corrigées par le bureau d’étude et ses 60 ingénieurs (plus de 10 % des effectifs, un « must »).
Des ingénieurs du département recherche et développement travaillent constamment à améliorer la qualité des pièces et parties d’outils à l’aide des dernières technologies de design et des nouveaux matériaux disponibles pour rendre les machines toujours plus robustes.
La qualité constante de l’assemblage est contrôlée par un système nommé « VIKKIS ».  Ce processus intègre aussi la possibilité pour les assembleurs de participer à l’amélioration de la qualité.  Si l’un d’entre eux suggère une amélioration qui est mise en place il est récompensé, ainsi que son équipe, par un bonus.
De très nombreux points de contrôles qualité à tous les stades avant, pendant et après la production.
L’usine Väderstad est certifiée ISO 9001:2000 la norme internationale spécifiant les exigences relatives au système de management de la qualité.
 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
ELISE HEBERT
« Si je n’essaie pas, je serai déçue »
Anxieuse, mais bosseuse, Élise Hébert, 22 ans, est salariée de l’entreprise de travaux agricoles Vandecandelaère, à Saint-Manvieu…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité