Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Case IH ajoute un troisième modèle à sa gamme de tracteurs Optum CVX

L'Optum 250 CVX vient rejoindre la gamme OPTUM CVX. Ce tracteur d'une puissance nominale de 250 ch complète la gamme comprenant déjà des modèles de 270 et 300 ch. Equipé d'une transmission à variation continue CVX Drive, et atteignant une puissance maximale de 273 ch, l'Optum 250 se place également comme un complément du Puma 240 CVX.

La gamme Optum CVX de Case IH est caractérisée par la polyvalence et la puissance de ses modèles. Elle est aujourd'hui complétée par un nouveau modèle d'entrée de gamme : l'Optum 250 CVX, d'une puissance nominale de 250 ch pour une puissance maximale de 273 ch, qui vient s'ajouter aux modèles Optum 270 et 300 CVX existants. Il est proposé avec une série d'options conçues pour offrir un tracteur concurrentiel en termes de fonctionnalités et de performances, tout en restant un modèle d'entrée de gamme attractif. Avec un poids total autorisé en charge de 16 800 kg, le nouveau tracteur offre une alternative de plus gros gabarit au Puma 240 CVX.
L'Optum 250 bénéficie du même empattement de 2 995 mm que les autres modèles de la gamme. Les tracteurs Optum CVX sont conçus de manière à pouvoir être utilisés sans lestage notamment pour le fauchage, ou avec lestage pour des travaux nécessitant un haut niveau de performance à la traction, comme les travaux de sol lourds.
Comme les deux plus gros modèles, l'Optum 250 CVX est équipé d'un pont avant classe 4.75 extrêmement robuste et d'un moteur FPT six cylindres de 6,7 litres Hi-eSCR Stage IV, avec turbocompresseur et intercooler comme le système qui a déjà fait ses preuves dans les modèles Optum CVX existants. Parmi les fonctions qui favorisent l'économie de carburant, citons la réduction du régime moteur de 850 tr/min à 650 tr/min, après deux minutes d'immobilisation du tracteur. Par conséquence, le réservoir de carburant d'une capacité de 410 litres est largement suffisant. Dans la liste d'options, on trouve le freinage avancé antiblocage (ABS) et un système de freinage moteur. Ce dernier fonctionne en association avec un ventilateur à pas variable, une solution unique pour un tractoriste, qui permet de répondre aux exigences de haute efficacité de freinage, fournissant jusqu'à 149 kW de puissance de freinage pour assurer un freinage voir un arrêt complet rapide et sécurisé du tracteur.
L'Optum 250 CVX est équipé d'un attelage arrière de catégorie 3N d’une capacité de relevage de 11 058 kg sur toute sa course. Les besoins hydrauliques sont pris en charge par une pompe de compensation de débit et de pression (PFC) de 165 L/minute. La taille maximale des pneus arrière est de 2,05 m.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité