Aller au contenu principal
Font Size

Certiphyto : la Chambre d’agriculture de Normandie lance son renouvellement

La Chambre d’agriculture de Normandie a organisé mardi 4 février 2020 une des premières sessions de renouvellement du « certiphyto applicateur ». L’événement a eu lieu sur le site du lycée agricole de Tourville-sur-Pont-Audemer.

L’enjeu principal était de sensibiliser les stagiaires à leur propre santé.
L’enjeu principal était de sensibiliser les stagiaires à leur propre santé.
© CRAN

Rendez-vous attendu
Des adhérents du GDA Estuaire Lieuvin, en majorité, ont fait le déplacement. « En 2010 nous avions déjà passé notre certiphyto avec la Chambre d’agriculture, nous souhaitions renouveler l’expérience tous ensemble… 10 ans après », explique Philippe, agriculteur.  « Je trouvais légitime de réaliser cette formation pour mes adhérents. Nous travaillons ensemble toute l’année et prendre le temps de refaire le point avec eux, sur des sujets comme les leviers agronomiques, et les pistes possibles vers la réduction des phytos, me paraissait primordial », détaille Aurélien Dubos, conseiller GDA du secteur et animateur de la session.
Journée thématique
Lors de cette journée, 4 grands thèmes ont été abordés : la santé-sécurité, la réglementation, l’application et réduction d’usage, puis les techniques alternatives. De nombreux rappels ont ainsi été proposés sur les règles pour le transport, l’application des phytos, etc.
L’enjeu principal était de sensibiliser les stagiaires à leur propre santé. « En plus des apports théoriques, nous avons échangé sur nos pratiques du quotidien, nos astuces, nos aménagements », ajoute Pascal, exploitant.

« Un moment de partage »
La partie « Réduction d’usage et Techniques alternatives » est celle qui a suscité le plus de réactions. L’occasion de présenter les travaux issus du réseau Dephy et autres groupes (GIEE, 30 000…) qui se sont déjà lancés dans une démarche de recours à minima aux phytos : désherbage mécanique, cultures associées, introduction de nouvelles cultures.
« Tout n’est pas transposable sur nos exploitations, mais de savoir que certains confrères ont testé de nouvelles techniques, refondu leur système d’exploitation, chamboulé leurs assolements… ça interpelle, qu’on le veuille ou non », cogite Etienne, autre participant.
A la fin de la journée, tous sont repartis avec des perspectives plein la tête. « Cette formation aurait pu être « assommante » vu la réglementation qui gravite autour du sujet. En la réalisant avec notre conseiller cultures, nous avons vraiment abordé des exemples concrets, de nos expériences plus ou moins réussies. C’était un bon moment de partage » conclut Jean-Marc.

Intéressé ?

Contactez dès à présent votre Chambre d’agriculture pour vous informer ou vous inscrire à une des prochaines sessions près de chez vous.

Les plus de notre service :
- Une expertise de 10 ans sur le Certiphyto.
- Des sessions dispensées par des conseillers spécialisés et agréés.
- Des formations proches de chez vous.
- Une prise en charge de la formation 100 % par Vivéa.
- Possibilité d’un accompagnement sur le dossier administratif complémentaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité