Aller au contenu principal
Font Size

Réglementation
Certiphyto : obligatoire en 2014/2015

Prévu dans le cadre du plan Ecophyto 2018, le certificat relatif à l’usage et à l’achat des produits phytos, appelé Certiphyto, sera expérimenté de septembre 2009 à juin 2010. Quatre voies permettront aux opérateurs concernés d’y accéder.

Le document sera obligatoire à partir de 2014 et sera valable 10 ans.
Le document sera obligatoire à partir de 2014 et sera valable 10 ans.
© Marmuse

Le certificat relatif à l’usage et à l’achat des produits phytos a désormais un nom et s’appelle Certiphyto. Il permettra aux professionnels “d’être en règle pour tout usage professionnel, dans les conditions qui seront définies par la future loi Grenelle II notamment” et “de pouvoir effectuer légalement l’achat de produits phytopharmaceutiques à usage professionnel à partir de 2014/2015”, indique la circulaire.

Un million de personne
est concerné

En résumé, il faudra en 2014/2015 un papier certifiant votre “bonne maîtrise de l’utilisation des produits phytosanitaires” pour acheter ces derniers. La FNSEA a travaillé pour atténuer les conséquences de ces nouveaux règlements en précisant que les agriculteurs utilisent les produits phyto en respectant la législation en vigueur, elle n’a donc pas cautionné ce dispositif. Plus d’un million de personnes est concerné en France : les agriculteurs, les conseillers agricoles, les agents de la DDE, la SNCF, les employés de mairie…

Le document sera nominatif et valable 10 ans pour ceux qui se présentent dans une formation entre septembre 2009 et juin 2010. A ce jour, la durée de validité pour ceux qui se présenteront après n’est pas encore connu.

Pour obtenir son certiphyto,
4 possibilités :

1. Voie A : Etre titulaire d’un diplôme répertorié dans une liste ; (liste non disponible à ce jour)
2. Voie B : Passer un test sous forme de Question à Choix Multiples sur :
- Sécurité et risques pour l’homme et pour l’environnement
- Réglementation
- Raisonnement des pratiques et protection
3. Voie C : Suivre une demi journée de formation à la sécurité et aux risques pour l’homme et l’environnement et passer le  test (voie B sans le module sur la sécurité et risques)
4. Voie D : Suivre une formation complète sur 2 jours dans un centre agrée.
D’ici fin novembre, la liste des diplômes répertoriés seront connus.

Pour tous renseignements, contacter Hélène CHARTREAU au 02.31.70.88.30

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité