Aller au contenu principal

Fièvre aphteuse
C'est un peu vache pour les taureaux!

Conséquences des mesures sanitaires prises en France suite au dépistage de deux cas de fièvre aphteuse en Grande-Bretagne , les courses landaises sont interdites dans l’hexagone. Quid dans ces conditions de la pérennité du jeu télévisé "Intervilles" dont la fameuse vachette constitue la figure emblématique ? On attend sans doute une dérogation du côté du petit écran. Par contre, les taureaux bénéficient d’une mesure de faveur. Voilà qui va les rassurer. Une note de la direction générale de l’alimentation -sous-direction de la santé et de la protection animale (ça ne s’invente pas!)- stipule que "par exception, les corridas sont autorisées sous réserve qu’aucun taureau vivant ne ressorte des arènes". Ouf, les taureaux ont vraiment senti le vent du boulet leur frotter les deux oreilles et la queue mais ils peuvent dormir tranquilles. La sous direction de la protection animale veille sur eux. Th. Guillemot

Adieu vachettes!
Adieu vachettes!
© TG
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

ABATTOIR SAINT HILAIRE
Les élus mettent fin à la régie de l’abattoir de Saint-Hilaire
La communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie a décidé le 15 décembre de mettre un terme à la régie de l’abattoir de…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Publicité