Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MSA Côtes Normandes
Changement de direction

Changement de direction à la MSA Côtes Normandes.

.
.
© DR

Denis Cheminal (à gauche), grand artisan de la fusion des caisses calvadosienne et manchoise, rejoint la MSA des Alpes du Nord (Savoie, Haute-Savoie et Isère). Il est remplacé dans ses fonctions par Vincent Herbaux (à droite), un chti, jusqu’alors directeur financier de la plus grosse caisse MSA de France en construction : la MSA Armorique (Côtes d’Armor et Finistère). “Mon premier objectif est de conforter et consolider les positions de la MSA dans un contexte difficile à cause des crises économique, agricole et sociale. Nous sommes un des amortisseurs de ces crises”, insiste-t-il. Autre chantier : les élections qui se tiendront l’an prochain. L’heure est au dépôt des candidatures. Avec 800 élus (tous collèges confondus), la nouvelle direction entend “battre le terrain et communiquer sur tout ce que l’on fait”. Bienvenue en Basse-Normandie !

Demande d'étalement des cotisations MSA :
formulaire à renvoyer avant le 10 novembre

Comme en juin dernier, la MSA vient en aide aux agriculteurs les plus touchés par la crise et propose un étalement sur 4 mois de l'appel à cotisation du 20 novembre. Le formulaire doit être renvoyé à la MSA avant le 10 novembre. Il s'agit d'une procédure simplifiée qui ne nécessite pas de passage en commission.
Pour obtenir le formulaire, les exploitants de la Manche et du Calvados peuvent le télécharger sur le site : www. msa-cotesnormandes.fr dans la rubrique "actualités et actions locales" (crises agricoles - plan de paiement de l'émission générale 2009) ou le demander par téléphone au  02.31.25.39.39. Pour toute autre demande, contacter au plus vite la MSA  Manche et Calvados au 02.31.25.39.39. Pour les exploitants de l'Orne, la MSA Mayenne-Orne-Sarthe a joint à l'envoi de la facture adressée fin octobre une note les informant que ceux d'entre eux qui rencontrent des difficultés importantes de trésorerie peuvent, avant le 13 novembre, contacter la MSA au 02 43 91 82 41 pour convenir d'un échéancier de règlement. A l'issue de cet entretien, la MSA adressera au producteur un formulaire sur lequel il pourra confirmer ses propositions de paiement et formuler la demande de remise des majorations de retard.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité