Aller au contenu principal

Travail du sol
Chez Kuhn : fraises rotatives EL 122 et EL 162

Les nouvelles gammes KUHN de fraises rotatives EL 122 et EL 162 sont respectivement destinées aux tracteurs jusqu’à 92 kW / 125 CV et jusqu’à 121 kW / 165 CV évoluant aussi bien en travaux intensifs réalisés en CUMA ou par des entrepreneurs de travaux agricoles, que dans des exploitations individuelles en grande culture, en polyculture ou en maraîchage.

Proposées en largeurs  de 2, 50 m (EL 122/162) - 2,72 m (EL 122) et 3,00 m (EL 122/162), ces nouvelles gammes de fraises rotatives sont munies en série d’un boîtier Duplex à pignons permutables, avec deux jeux de pignons et prise de force débouchante.

La robustesse et la longévité des organes, objets de soins particuliers, se traduisent notamment par la présence d’un cadre d’attelage renforcé, de chapes d’attelage traitées avec tourillons anti-rotation pour éviter toute ovalisation, d’un châssis monocoque de forte section assurant une parfaite rigidité de la machine et d’un entraînement latéral par pignons à large denture en acier forgé et cémenté. Le pignon supérieur est tenu des 2 côtés par un roulement, ce qui constitue une exclusivité KUHN. De plus, l’étanchéité du carter latéral est optimisée de par la présence de joint glace.
Une fixation semi-rapide du rotor par rapport à la machine permet d’exploiter aisément les nombreuses possibilités d’utilisation qu’offrent les fraises rotatives EL 122 et EL 162, avec leurs 4 rotors :   CULTIROTOR à bêches hélicoïdales, CULTIROTOR « Entreprise » à bêches coudées (EL 162 uniquement), CULTILABOUR à lames droites et fixation simplifiée EASY FIT, ou CULTITILLER à lames droites vrillées avec fixation rapide FAST FIT.

Les capots arrière, doublés pour une meilleure longévité, sont aussi articulés en deux parties pour un réglage précis du flux de terre en toutes circonstances. Ils sont également réglables par manivelles, pour plus de confort. Ils contribuent à renforcer la grande polyvalence des fraises rotatives EL 122 et EL 162 et leur capacité à s’adapter à toutes les conditions, qu’elles soient sèches ou humides, pierreuses ou non, en reprise de labour ou aux travaux en direct.

La plupart des équipements facultatifs proposés (effaceurs de traces, disques latéraux de dégagement), ou des équipements destinés au contrôle de profondeur (roulettes frontales ou rouleaux) ont en commun des réglages très simples, sans outils.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité