Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agrial en 2007
Chiffre d’affaires et résultats en hausse

Le groupe Agrial a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires consolidé de 1,724 milliard d’euros, en croissance de 13,5 % par rapport à l’exercice précédent. Le résultat net s’établit à 33,8 millions d’euros soit une progression de 24,7 %.

Ces résultats confirment la tendance des exercices précédents et traduisent le développement du groupe Agrial dans tous ses métiers.
Sur le périmètre de la coopérative, la maison-mère du groupe, la croissance du chiffre d’affaires est de 9 % à 820 millions d’euros. Cette croissance résulte d’un développement soutenu en agrofourniture et en nutrition animale, et de l’augmentation des livraisons des adhérents (lait, viandes, céréales, légumes, fruits à cidre).
L’activité distribution rurale
a réalisé un bon exercice 2007. Son chiffre d’affaires est en progression de 20 % à 121 millions d’euros. Ce développement est le fruit du travail réalisé ces dernières années et d’un plan d’investissements dynamique qui a permis l’ouverture de nouveaux sites et des opérations de croissance externe en début d’exercice.
Les activités agroalimentaires marquent une très nette progression en 2007. Les branches légumes, volailles et boissons, réunies dans la holding Agrialentreprise, représentent un chiffre d’affaires de 812 millions soit 112 millions de plus qu’en 2006 (+ 16 %). Toutes les branches ont contribué à cette progression du chiffre d’affaires. L’amélioration des résultats en 2007 est en partie liée à la croissance des activités, mais plus encore aux efforts de productivité et à l’amélioration des performances, que ce soit dans la coopérative ou dans les branches agroalimentaires.
Dans ce premier bilan 2007, il faut également noter l’importance des investissements à hauteur de 75 millions d’euros. Outre les investissements réalisés à l’amont, le groupe Agrial conforte ses activités agroalimentaires, à l’instar de la branche boissons qui a fait l’acquisition de la marque Danao en juillet 2007. La branche légumes, avec ses marques Florette et Priméale, confirme son statut européen avec des investissements en Espagne et en Suisse.
Rappelons que l’exercice 2007 est également marqué par l’engagement dans le projet de rapprochement avec Union Set. Ce projet s’inscrit dans un objectif de croissance sur une base coopérative renforcée dans le Grand Ouest, en s’appuyant sur un pôle agroalimentaire créateur de valeur et de débouchés.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité