Aller au contenu principal
Font Size

Choisir sa variété de pois de printemps pour la campagne 2018

La campagne 2018 des pois de printemps va débuter avec des sols souvent gorgés d’eau suite aux nombreuses précipitations hivernales.

L’implantation est une phase cruciale pour le pois,  garantissant la bonne mise en place des racines et des nodosités. Il est important de semer dans des conditions ressuyées, et de veiller à l’état structurel du sol, les zones de tassements limitant l’installation des nodosités et le bon développement et fonctionnement du système racinaire.
Par ailleurs, le pois de printemps étant très sensible au manque d’eau, surtout à la floraison. Il est important de choisir une parcelle présentant une réserve en eau élevée. Enfin, il faut tenir compte du risque aphanomyces des parcelles.

Sur quels critères choisir sa variété ?
Selon les caractéristiques de la parcelle et les attentes économiques et agronomiques propres à l’exploitant, les débouchés visés, il est important de savoir identifier et hiérarchiser les critères de choix variétal. Les principaux critères à considérer sont :
- La productivité: le rendement et sa régularité constatés dans divers contextes de production d’une année à l’autre.
-     La hauteur de tige à la récolte : celle-ci reflète l’aptitude du pois à une bonne tenue de tige en fin de cycle. Plus  la tige du pois est haute en fin de cycle moins l’effet verse sera marqué et plus la récolte sera facilitée. Ce critère est d’autant plus important dans les parcelles caillouteuses.
-     Le PMG, la teneur en protéine et couleur des graines : ces trois critères vont dépendre du débouché envisagé, en particulier pour l’alimentation humaine. Attention à se renseigner sur les attentes des futurs collecteurs et utilisateurs.

Comportement variétal sur le regroupement Nord-Ouest, Picardie, Bordure Maritime
Les variétés de référence : Kayanne, Safran et Volt confirment une nouvelle année de bonne productivité malgré une teneur en protéines en peu faible. Astronaute montre une productivité moyenne en retrait cette année encore. Mythic et Mineapoliss décrochent complètement.
Les nouvelles variétés : LG Ajax et Bagoo se démarquent avec une très bonne productivité pour cette 1ère année. Altarus présente une bonne productivité, et se démarque par une bonne teneur en protéines et un gros PMG. Tip montre un rendement moyen pour cette 1re année de test ; son atout est sa teneur en protéine élevée.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des résultats et caractéristiques des variétés dans la rubrique pois/variétés sur www.terres.inovia.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité