Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Choisir sa variété de pois de printemps pour la campagne 2018

La campagne 2018 des pois de printemps va débuter avec des sols souvent gorgés d’eau suite aux nombreuses précipitations hivernales.

L’implantation est une phase cruciale pour le pois,  garantissant la bonne mise en place des racines et des nodosités. Il est important de semer dans des conditions ressuyées, et de veiller à l’état structurel du sol, les zones de tassements limitant l’installation des nodosités et le bon développement et fonctionnement du système racinaire.
Par ailleurs, le pois de printemps étant très sensible au manque d’eau, surtout à la floraison. Il est important de choisir une parcelle présentant une réserve en eau élevée. Enfin, il faut tenir compte du risque aphanomyces des parcelles.

Sur quels critères choisir sa variété ?
Selon les caractéristiques de la parcelle et les attentes économiques et agronomiques propres à l’exploitant, les débouchés visés, il est important de savoir identifier et hiérarchiser les critères de choix variétal. Les principaux critères à considérer sont :
- La productivité: le rendement et sa régularité constatés dans divers contextes de production d’une année à l’autre.
-     La hauteur de tige à la récolte : celle-ci reflète l’aptitude du pois à une bonne tenue de tige en fin de cycle. Plus  la tige du pois est haute en fin de cycle moins l’effet verse sera marqué et plus la récolte sera facilitée. Ce critère est d’autant plus important dans les parcelles caillouteuses.
-     Le PMG, la teneur en protéine et couleur des graines : ces trois critères vont dépendre du débouché envisagé, en particulier pour l’alimentation humaine. Attention à se renseigner sur les attentes des futurs collecteurs et utilisateurs.

Comportement variétal sur le regroupement Nord-Ouest, Picardie, Bordure Maritime
Les variétés de référence : Kayanne, Safran et Volt confirment une nouvelle année de bonne productivité malgré une teneur en protéines en peu faible. Astronaute montre une productivité moyenne en retrait cette année encore. Mythic et Mineapoliss décrochent complètement.
Les nouvelles variétés : LG Ajax et Bagoo se démarquent avec une très bonne productivité pour cette 1ère année. Altarus présente une bonne productivité, et se démarque par une bonne teneur en protéines et un gros PMG. Tip montre un rendement moyen pour cette 1re année de test ; son atout est sa teneur en protéine élevée.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des résultats et caractéristiques des variétés dans la rubrique pois/variétés sur www.terres.inovia.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité