Aller au contenu principal
Font Size

CHOLET - AOUT 2008

Lundi 18 août Amenés 1.019 destinés à la boucherie dont 22 bœufs, 223 génisses, 689 vaches, 10 taureaux et 95 jeunes bovins. Le marché reste très bien approvisionné, aussi bien en quantité qu’en qualité. L’activité commerciale s’avère un peu plus régulière dans les bonnes femelles Blondes d’Aquitaine (lourdes). La commercialisation est régulière et les tarifs sont maintenus sans grande difficulté pour les bonnes génisses et jeunes vaches charolaises bien finies. La demande est suivie et les cours sont bien défendus dans les allaitantes convenables destinée à la coupes des GMS, la vente est plus calme dans les conformations inférieures manquant de poids et de finition. La vente est fluide dans les réformes laitières lourde et viandée mais les animaux manquant de poids et de finition restent dévalorisés. En jeunes bovins, les transactions sont régulières dans les charolais convenables, mais les tarifs sont stables pour les blonds d’aquitaine. (L.C). Bonne activité en jeunes bovins. Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,70-3,93-3,78 (=); U 3,35-3,68-3,48 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,57-4,80-4,62 (=); U 4,20-4,47-4,34 (=); R 3,25-4,07-3,51 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,65-4,45 (=); U 3,81-4,36-4,16 (=); R 3,20-3,74-3,45 (=). Lundi 4 août Amenés 777, dont 13 bœufs, 141 génisses, 552 vaches, 4 taureaux et 67 jeunes bovins. Les semaines se suivent et se ressemblent, tant au niveau des apports, qu’au niveau de l’activité commerciale. Les acheteurs ont des besoins limités en ce début de mois d’août où bons nombres de boucheries parisiennes sont fermées. La demande cible ses achats vers des animaux de coupe pour approvisionner les GMS des zones côtières. Le secteur des viandes haut de gamme n’est pas le plus sollicité avec un tri plus sévère dans les animaux communs ou manquant de poids. Les vaches charolaises lourdes, ainsi que les réformes allaitantes jeunes et viandées, restent recherchées pour satisfaire une clientèle bien précise (GMS) ce qui permet de revaloriser correctement les tarifs notamment si elles sont lourdes. Les réformes allaitantes sont toujours un peu plus triées en fonction de leur poids et de l’âge. Les bonnes vaches frisonnes ou normandes s’échangent facilement à des cours qui se maintiennent sans trop de mouvement tarifaire. En jeunes bovins, seuls les charolais attirent les acheteurs à condition qu’ils rentrent dans la conformation recherchée. (L.C). Vente calme dans le haut de gamme. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,66-3,89-3,74 (=); U 3,30-3,63-3,43 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,57-4,80-4,62 (=); U 4,20-4,47-4,34 (=); R 3,25-4,07-3,51 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,65-4,45 (=); U 3,81-4,36-4,16 (=); R 3,20-3,74-3,45 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité