Aller au contenu principal

CHOLET - JUIN 2009

Lundi 29 juin Amenés 808, dont 10 bœufs, 163 génisses, 516 vaches, 10 taureaux et 109 jeunes bovins. Les apports sont un peu plus étoffés fa ce à une demande peu motivée ou pour le moins prudente. L’ambiance commerciale est calme. Les tarifs sont sensiblement maintenus pour les femelles de haut de gamme ou Blondes d’Aquitaine lourdes. Le placement est normal dans les bonnes Charolaises. En ce qui concerne les réformes allaitantes de choix secondaire, la demande est plus sélective avec des difficultés d’écoulement pour les vaches maigres ou âgées. légère amélioration des cours pour les réformes laitières. En jeunes bovins, plafonnement des cours voire léger retrait en choix ordinaire. Fermeté pour les laitiers. (L.C.) Ambiance calme. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins Blonds d’Aquitaine E 3,83-3,99-3,91 (=); U 3,35-3,77-3,54 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=) ; U 3,89-4,32-4,15 (=) ; R 3,00-3,66-3,15 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,27-4,55-4,30 (=); U 3,66-4,25-3,96 (=); R 2,97-3,55-3,13 (=). Lundi 22 juin Amenés 754, dont 14 bœufs, 167 génisses, 441 vaches, 10 taureaux et 121 jeunes bovins. Les arrivages sont en net repli ce qui permet un écoulement un peu plus régulier dans une ambiance commerciale qui demeure assez calme avec des acheteurs ne présentant pas de gros besoins. Les tarifs sont stables pour les femelles haut de gamme ou les Blondes d’Aquitaine lourdes. Les transactions sont normales, sans plus, pour les bonnes vaches limousines ou charolaises. Dans les réformes allaitantes de choix secondaire, les échanges sont quelque peu favorisés par la réduction de l’offre. La tendance est légèrement haussière en vaches Frisonnes et Normandes. En jeunes bovins, la vente est régulière avec des tarifs reconduits sans difficulté. (L.C.) Coomerce favorisé par la réduction de l’offre. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins Blonds d’Aquitaine E 3,83-3,99-3,91 (=); U 3,35-3,77-3,54 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=) ; U 3,89-4,32-4,15 (=) ; R 3,00-3,66-3,15 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,27-4,55-4,30 (=); U 3,66-4,25-3,96 (=); R 2,97-3,55-3,13 (=). Lundi 15 juin Amenés 891, dont 19 bœufs, 190 génisses, 572 vaches, 13 taureaux et 97 jeunes bovins. La présentation reste conséquente et s’avère largement suffisante pour les besoins exprimés. Mis à part quelques très bonnes femelles haut de gamme ou Blondes d’Aquitaine lourdes qui demeurent normalement valorisées, la tendance est très pesante dans le reste des marchandises. Les transactions sont tardives et partielles dans le domaine des bonnes vaches limousines ou charolaises. En ce qui concerne les réformes allaitantes de choix secondaire, les échanges sont également tendus avec un tri plus sévère sur l’âge, le poids et l’état d’engraissement et des cours revus à la baisse. En vaches Frisonnes et Normandes les prix sont par contre reconduits plus facilement. En Jeunes bovins, la vente est régulière avec des tarifs en légère progression pour les bons sujets Blonds d’Aquitaine. Le placement est plus calme avec des tarifs un peu plus discutés dans les Charolais ainsi que pour les sujets ordinaires. Stabilisation des cours en laitières. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins Blonds d’Aquitaine E 3,83-3,99-3,91 (+0,03); U 3,35-3,77-3,54 (+0,03). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=) ; U 3,89-4,32-4,15 (=) ; R 3,00-3,66-3,15 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,27-4,55-4,30 (=); U 3,66-4,25-3,96 (=); R 2,97-3,55-3,13 (=). Lundi 8 juin Amenés 893, dont 13 bœufs, 193 génisses, 584 vaches, 10 taureaux et 91 jeunes bovins. De nombreux éleveurs ont fait le déplacement pour observer l’état du commerce. Les arrivages sont une nouvelle fois assez étoffés et de belle qualité. Le commerce est assez régulier avec des tarifs stables pour les femelles Blondes d’Aquitaine lourdes et bien finies. Les transactions sont normales, sans plus, pour les bonnes génisses et les jeunes vaches Charolaises lourdes. Dans les réformes allaitantes de choix secondaire, les transactions restent calmes et sélectives mais dans une gamme tarifaire sans grand changement sauf pour les animaux bas de gamme et légers. Les tarifs demeurent sous pression pour les vaches Frisonnes et Normandes. En Jeunes bovins, le commerce est régulier avec des tarifs maintenus sans difficulté pour les bons sujets Blonds d’Aquitaine. La vente est normale avec des cours reconduits pour les Charolais. La baisse se poursuit en sujet laitiers. Commerce assez régulier dans le haut de gamme. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins Blonds d’Aquitaine E 3,80-3,96-3,88 (=); U 3,35-3,74-3,51 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=) ; U 3,89-4,32-4,15 (=) ; R 3,00-3,66-3,15 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,27-4,55-4,30 (=); U 3,66-4,25-3,98 (=); R 3,00-3,55-3,13 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Arnaud Fossey, président de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère.
Coopérative d’Isigny : le groupe chinois H&H détient 49,9 % du capital
Le groupe chinois H&H grimpe au capital social de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Il passe de 20 % à 49,9%. Le président…
Foire de Lessay : une édition sous « pass sanitaire »
Alors qu’elle avait été annulée l’année dernière, la mythique Foire Sainte-Croix de Lessay aura bien lieu les 10, 11 et 12…
FOIRE LESSAY COMITE FESTIVAL 50
Lessay : une foire fermée avec pass sanitaire
La traditionnelle foire Sainte Croix de Lessay se déroulera du 10 au 12 septembre 2021. Cette nouvelle édition accueillera entre…
FESTIVAL JA 2021
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous le 5 septembre à Virey
Le Festival de la terre et de la ruralité, organisé par les Jeunes agriculteurs de la Manche, sous l’égide de l’association des…
VIDEO. A St-Manvieu-Norrey (14) : les premiers coups de pioche du futur site de teillage
Les travaux de la nouvelle unité de teillage de la coop lin de Villons-les-Buissons, à St-Manvieu-Norrey, ont démarré le 1er…
Vincent Rivasseau chef du service protection sanitaire et environnement à la DDPP
Deux blaireaux ont été détectés positifs à la tuberculose bovine
Aux alentours du 6 septembre 2021, la DDPP a eu confirmation du retour de deux blaireaux positifs à la souche locale de…
Publicité