Aller au contenu principal

CHOLET LUNDI - MAI 2009

Lundi 25 mai Amenés 737, dont 11 bœufs, 185 génisses, 430 vaches, 10 taureaux et 101 jeunes bovins. L’activité commerciale est très calme, mais une présentation moins importante a atténué la pression des acheteurs. En Blondes d’Aquitaine, la vente est normale avec un maintien des prix pour les animaux lourds et bien conformés, les échanges sont plus sélectifs pour celles plus communes ou manquant de poids. Le commerce est plus tendu en bonnes femelles charolaises lourdes. Dans les réformes allaitantes de choix secondaire, le commerce est plus sélectif, les bonnes vaches d’herbe maintiennent leurs prix, mais la vente est plus sélective dans le bétail plus commun ou léger. Les tarifs sont pus discutés en vaches frisonnes et Normandes. En Jeunes bovins, le placement est plus régulier avec des tarifs maintenus sans difficulté pour les charolais et les Blond d’Aquitaine. La tendance reste baissière pour les laitiers (L.C.). Amenés : non communiqué. Ambiance commerciale calme. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,80-3,96-3,88 (=); U 3,35-3,74-3,51 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=) ; U 3,89-4,32-4,15 (=) ; R 3,00-3,66-3,15 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,27-4,55-4,30 (=); U 3,66-4,25-3,98 (=); R 3,00-3,55-3,16 (=). Lundi 18 mai Amenés 814, dont 10 bœufs, 153 génisses, 519 vaches, 10 taureaux et 107 jeunes bovins. L’ambiance commerciale est plus calme, malgré la présence d’une clientèle d’acheteur régulière. Les besoins des acheteurs sont moins soutenus pour cette semaine écourtée. Le commerce est calme et sélectif en Blondes d’Aquitaine avec des écarts de valorisation assez significatifs entre les bonnes femelles lourdes et la marchandise plus commune ou manquant de poids. La vente est plus lente dans le domaine des bonnes charolaises et des réformes allaitantes de choix secondaire. La gamme tarifaire évolue peu, mais le tri est plus sévère sur l’âge et la finition des animaux. La vente est un peu plus calme avec un plafonnement des prix dans les vaches Frisonnes et Normandes. En Jeunes bovins, les transactions sont normales avec des cours stables en Charolais et Blond d’Aquitaine. La tendance est plus lourde en laitiers (L.C.). Amenés : non communiqué. Ambiance commerciale plus calme, cours reconduits. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,80-3,96-3,88 (=); U 3,35-3,74-3,51 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=) ; U 3,89-4,32-4,15 (=) ; R 3,00-3,66-3,15 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,27-4,55-4,30 (=); U 3,66-4,25-3,98 (=); R 3,00-3,55-3,16 (=). Lundi 11 mai Amenés 783, dont 14 bœufs, 158 génisses, 500 vaches, 10 taureaux et 101 jeunes bovins. L’activité commerciale est plus régulière, avec des arrivages pourtant un peu plus conséquents. Les transactions sont un peu moins difficiles en Blondes d’Aquitaine convenables (lourdes), la vente reste sélective pour celles qui manquent de poids et de conformation. Les transactions, sans être très actives, se trouvent assez fluides avec une nouvelle progression des cours pour les réformes allaitantes de choix secondaire et bas de gamme. La vente est régulère avec des tarifs maintenus, sans difficultés, en vaches Frisonnes et Normandes. En Jeunes bovins, la modestie de l’offre ne permet pas aux acheteurs de peser sur les prix comme ils le souhaiteraient. La vente est un peu plus régulière avec des tarifs maintenus (L.C.). Amenés : non communiqué. Activité commerciale plus régulière. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,80-3,96-3,88 (=); U 3,35-3,74-3,51 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=); U 3,89-4,32-4,15 (=); R 3,00-3,66-3,15 (+0,02). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,27-4,55-4,30 (=); U 3,66-4,25-3,98 (+0,02); R 3,00-3,55-3,16 (+0,03). Lundi 4 mai Amenés 678, dont 18 bœufs, 139 génisses, 440 vaches, 10 taureaux et 71 jeunes bovins. La présentation est en léger repli en raison des travaux saisonniers. Pas de grand changement dans l’ambiance commerciale pour cette semaine écourtée. Les besoins des acheteurs sont tous ciblés sur la même gamme de marchandise : la vache “R”. La vente demeure très calme dans le domaine des femelles de qualité bouchère, notamment pour les Blondes d’Aquitaine (largement représentées). Les transactions sont assez régulières pour les réformes allaitantes de choix secondaire et bas de gamme. Les tarifs sont sans changement en vaches Frisonnes et Normandes. En Jeunes bovins, le commerce reste difficile avec une pour suite de la baisse (même mesurée par le petit nombre) (L.C.). Amenés : non communiqué. Commerce difficile en Blondes d’Aquitaine. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,78-3,92-3,85 (-0,02); U 3,32-3,72-3,51 (-0,02). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,37-4,57-4,45 (=); U 3,89-4,32-4,15 (=); R 2,97-3,66-3,13 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,25-4,55-4,30 (=); U 3,60-4,20-3,96 (-0,04); R 2,97-3,55-3,13 (=).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
VIDEO. L’andaineur à tapis améliore la qualité des fourrages
Florian Lottin est entrepreneur de travaux agricoles à Villedieu-lès-Bailleul dans l’Orne. Aussi à la tête de sa propre…
Publicité