Aller au contenu principal

CHOLET - MARS 2009

Lundi 30 mars Amenés 754, dont 30 bœufs, 142 génisses, 450 vaches, 10 taureaux et 122 jeunes bovins. Les arrivages sont réguliers avec une bonne présentation d’animaux bien conformés (invendus des concours). La tendance est assez lourde dans cette bonne marchandise pour laquelle les besoins des acheteurs ont été largement couverts par les concours de boucherie. Les transactions sont très calmes dans les bonnes femelles Blondes d’Aquitaine ainsi que pour les Limousines et les charolaises de qualité bouchère. La vente est un peu plus régulière avec des tarifs maintenus sans difficultés pour les réformes allaitantes de choix secondaire, notamment pour les vaches lourdes. Les tarifs sont reconduits dans les réformes laitières. La tendance est plus lourde dans les jeunes bovins avec des tarifs orientés à la baisse, notamment dans la coupe. (L.C.). Amenés : non communiqué. Tendance lourde. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,94-4,08-4,01 (=); U 3,48-3,90-3,67 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,40-4,60-4,48 (=); U 3,92-4,34-4,18 (=); R 2,90-3,66-3,13 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,30-4,58-4,38 (=); U 3,65-4,27-4,08 (=); R 2,90-3,58-3,10 (=). Lundi 23 mars Amenés 748, dont 21 bœufs, 134 génisses, 474 vaches, 10 taureaux et 109 jeunes bovins. L’ambiance commerciale est morose, faute de besoins de la part des acheteurs. La tendance est plus calme pour les bonnes femelles Blondes d’Aquitaine, pénalisée par les nombreux concours de haute valeur bouchère qui vont se dérouler tout au long de la semaine. Les transactions sont lentes en bonnes génisses et jeunes vaches charolaises avec des tarifs très discutés. Les tarifs sont difficilement maintenus pour les réformes allaitantes de choix secondaire avec un tri sévère dans le bas de gamme. Les tarifs sont orientés à la baisse en réformes laitières. La vente est également plus calme dans les jeunes bovins charolais, Blonds d’Aquitaine ou de type laitiers. (L.C.). Amenés : non communiqué. mauvais commerce. (L.C.). Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,94-4,10-4,01 (-0,03); U 3,48-3,90-3,67 (-0,03). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,40-4,60-4,48 (-0,02); U 3,92-4,34-4,18 (-0,02); R 2,90-3,66-3,13 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,30-4,58-4,38 (-0,02); U 3,68-4,27-4,08 (-0,02); R 2,90-3,58-3,10 (-0,03).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité