Aller au contenu principal

CHOLET - NOVEMBRE 2008

Lundi 24 novembre Amenés 876, dont 11 bœufs, 184 génisses, 551 vaches, 10 taureaux et 120 jeunes bovins. L’ambiance commerciale est moins déprimée, même si la présentation est plus conséquente. Pour la viande haut de gamme, le commerce est normal et les tarifs sont stables pour les bonnes génisses et les vaches Blondes d’Aquitaine lourdes et bien finies. Le tri reste sévère à l’encontre de celles manquant de viande et de finition. Le placement est un peu plus régulier avec des tarifs reconduits plus facilement pour les bonnes génisses et les jeunes vaches charolaises lourdes et de qualité bouchère. Dans les réformes allaitantes de choix secondaire, le commerce est calme avec des cours stables. Pour les vaches frisonnes et normandes, les tarifs se sont stabilisés. En jeunes bovins, la vente est plus régulière avec des tarifs un peu mieux défendus. (L.C.). Légère détente commerciale. Au kg net : Jeunes bovins culards inc.; Blonds d’Aquitaine E 3,74-3,96-3,81 (=); U 3,46-3,70-3,55 (=). Génisses Blondes d’Aquitaine E 4,42-4,65-4,52 (=); U 3,96-4,37-4,20 (=); R 2,74-3,65-3,05 (=). Vaches Normandes R- 3 inc.; Blondes d’Aquitaine E 4,32-4,60-4,40 (=); U 3,70-4,30-4,05 (=); R 2,74-3,51-3,05 (=). Lundi 3 novembre Amenés 414, dont 289 broutards et 125 gros bovins maigres. La demande est normale pour les bonnes femelles blondes d’Aquitaine semi viandées. Le placement est plus difficile pour les blondes d’Aquitaine âgées, les charolaises ou les croisées de moyenne conformation. En broutards, les transactions sont difficiles pour les charolais et limousins, notamment pour les sujets non vaccinés. En blonds d’Aquitaine, le placement est régulier pour les bêtes vaccinées. En femelles, l’export permet toujours de vendre les laitonnes charolaises lourdes vaccinées, mais laisse de côté les sujets plus communs et non vaccinés. Très forte relève dans les animaux non vaccinés. (L.C.). Grille de prix en fonction de la qualité (inférieurs, supérieurs, convenables). Non vaccinés. A la pièce : Broutards Charolais mâles 200-250 kg 500,00-580,00-540,00 (=); 250-300 kg 570,00-700,00-640,00 (-10,00); 300-350 kg 700,00-780,00-740,00 (=); Limousins mâles 200-250 kg 540,00-540,00-540,00 (=); 250-300 kg 530,00-670,00-600,00 (-20,00); 300-350 kg 670,00-760,00-740,00 (-20,00); Blonds d’Aquitaine mâles 150-200 kg inc.; 200-250 kg 520,00-690,00-610,00 (=); 250-300 kg 640,00-850,00-750,00 (=); 300-350 kg 760,00-990,00-870,00 (=); Croisés races à viande mâles 200-250 kg 450,00-510,00-470,00 (=); 250-300 kg 490,00-640,00-560,00 (=); 300-350 kg 600,00-740,00-700,00 (=). Broutardes Charolaises femelles 150-200 kg inc.; 200-250 kg 320,00-460,00-380,00 (=); 250-300 kg 400,00-550,00-480,00 (=); Blondes d’Aquitaine femelles 200-250 kg 460,00-650,00-570,00 (=); 250-300 kg 500,00-750,00-700,00 (=); Croisées races à viande femelles 200-250 kg inc.; 250-300 kg inc.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

RIP
Un outil d’expression démocratique à l’épreuve de la réalité des élevages
Mercredi 16 septembre, JA 14 a invité les parlementaires du département chez Samuel Biderre, éleveur, entre autres, de veaux de…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
Anne-Marie Denis, présidente de la FRSEA de Normandie
La FRSEA de Normandie a terminé ce lundi 21 septembre le renouvellement de ses instances engagé au printemps dernier.
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Publicité