Aller au contenu principal
Font Size

Manche
Christelle et Michel Aubrée : vente directe auprès des bouchers

Christelle et Michel Aubrée élèvent des agneaux de pré-salé dans la baie du Mont-Saint-Michel.

© AD

“Nous vendons la quasi-intégralité de nos agneaux direcetment à des boucheries, principalement parisiennes et locales. C'est plus valorisant financièrement, mais surtout moralement.On a un retour direct sur la qualité de notre travail”, observe Christelle Aubrée, éleveuse d’agneaux dans les prés-salés de la baie du Mont-Saint-Michel. Ce choix du circuit-court représente un gros investissement en temps, et une grande réactivité. “Nous avons des clients exigeants parmi les meilleures boucheries parisiennes, détaille Christelle. Cela nous met une pression sur la qualité. Quand l'animal est prêt, il est prêt.Pas question d’attendre.Et puis nous devons pouvoir fournir toute l’année”.

Valoriser les herbus
Produire de l'agneau de pré-salé, c'est se soumettre à un cahier des charges strict. Les agneaux doivent pâturer en permanence dans les herbus, ces pâturages appartenant au domaine maritime public et gérés par l’Etat. Régulièrement recouverts par la mer lors des grandes marées, ils développent une flore bien particulière. Les moutons ne sont rabattus dans une zone de retrait que lors des grandes marées, voire la nuit lorsque les températures hivernales sont trop fraîches.En récompense de ces pratiques, “la viande développe une texture incomparable, et un goût fin et subtil”. Lors de la porte-ouverte du 28 septembre, les éleveurs détailleront leur système qui associe également prairies,
grandes cultures et vaches allaitantes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité