Aller au contenu principal

Manche
Christelle et Michel Aubrée : vente directe auprès des bouchers

Christelle et Michel Aubrée élèvent des agneaux de pré-salé dans la baie du Mont-Saint-Michel.

© AD

“Nous vendons la quasi-intégralité de nos agneaux direcetment à des boucheries, principalement parisiennes et locales. C'est plus valorisant financièrement, mais surtout moralement.On a un retour direct sur la qualité de notre travail”, observe Christelle Aubrée, éleveuse d’agneaux dans les prés-salés de la baie du Mont-Saint-Michel. Ce choix du circuit-court représente un gros investissement en temps, et une grande réactivité. “Nous avons des clients exigeants parmi les meilleures boucheries parisiennes, détaille Christelle. Cela nous met une pression sur la qualité. Quand l'animal est prêt, il est prêt.Pas question d’attendre.Et puis nous devons pouvoir fournir toute l’année”.

Valoriser les herbus
Produire de l'agneau de pré-salé, c'est se soumettre à un cahier des charges strict. Les agneaux doivent pâturer en permanence dans les herbus, ces pâturages appartenant au domaine maritime public et gérés par l’Etat. Régulièrement recouverts par la mer lors des grandes marées, ils développent une flore bien particulière. Les moutons ne sont rabattus dans une zone de retrait que lors des grandes marées, voire la nuit lorsque les températures hivernales sont trop fraîches.En récompense de ces pratiques, “la viande développe une texture incomparable, et un goût fin et subtil”. Lors de la porte-ouverte du 28 septembre, les éleveurs détailleront leur système qui associe également prairies,
grandes cultures et vaches allaitantes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Session de la Chambre d’agriculture de l’Orne lundi 21 juin 2021, sans les représentants de l’Etat qui ont fait valoir leur droit de réserve en raison du second tour des élections le 27 juin 2021.
La récolte 2021 s’annonce belle dans l'Orne
La dernière session de l’Orne, lundi 21 juin, a été marquée par l’absence, pour cause d’élections, du personnel administratif d’…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
« Marc Vandecandelaere (président de la coopérative Linière du Nord de Caen : « St-Manvieu-Norrey est le site idéal, pas de voisin et pas de consommation de terres agricoles » . DR
Le site de teillage à Saint-Manvieu-Norrey opérationnel en septembre 2022
Le permis de construire est déposé. Si tout va bien, la nouvelle usine de teillage de St-Manvieu-Norrey  (14) devrait être…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Publicité