Aller au contenu principal

15 centimètres de neige sur les routes
Chronique d'une matinée laitière

« En 15 ans de ramassage de lait, je n’ai jamais vu ça… » lâche désabusé un chauffeur laitier sur la petite route de Lolif, petite commune située non loin d’Avranches. Il est 10 h, son camion bloque l’accès d’une des routes du village. « J’allais prendre mon virage pour passer la voie de chemin de fer lorsqu’une voiture m’a croisé et forcé à aller sur le côté ». Même peu chargé, 11 500 litres, notre chauffeur n’a rien pu faire, la roue avant droite a mordu sur la berne : impossible de se dégager seul avec la neige et le verglas qui recouvre la route. Pourtant il manque peu de choses, moins d’un mètre pour retrouver un appui, sinon solide du moins avec un minimum d’adhérence.

Par chance, la ferme de Philippe Lecompagnon n’est pas loin, cinquante mètres. Seule solution, sortir le tracteur pour tirer le camion, pourtant muni de chaînes sur les roues motrices. 10 h 30, notre agriculteur arrive, les quatre routes motrices ne seront pas de trop pour sortir le camion de sa fâcheuse position. Cela commence d’ailleurs à devenir urgent, quelques voitures font du surplace, leurs conducteurs prennent l’incident avec philosophie. Il est vrai que dans ce coin de campagne, tout le monde se connaît ou presque, l’occasion d’échanger ses vœux pendant que la remorque est attelée au laitier. Une première tentative en arrière échoue, la seconde aussi. Finalement c’est par l’avant que le camion sera dégagé, prêt à reprendre sa difficile route de ferme en ferme pour collecter le travail des producteurs. Alors que le poids-lourd vient de traverser le passage à niveau, deux coups de trompe, le train, lui, passe sans aucune difficulté en direction de Folligny, soulevant au passage un nuage de neige.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité