Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

15 centimètres de neige sur les routes
Chronique d'une matinée laitière

« En 15 ans de ramassage de lait, je n’ai jamais vu ça… » lâche désabusé un chauffeur laitier sur la petite route de Lolif, petite commune située non loin d’Avranches. Il est 10 h, son camion bloque l’accès d’une des routes du village. « J’allais prendre mon virage pour passer la voie de chemin de fer lorsqu’une voiture m’a croisé et forcé à aller sur le côté ». Même peu chargé, 11 500 litres, notre chauffeur n’a rien pu faire, la roue avant droite a mordu sur la berne : impossible de se dégager seul avec la neige et le verglas qui recouvre la route. Pourtant il manque peu de choses, moins d’un mètre pour retrouver un appui, sinon solide du moins avec un minimum d’adhérence.

Par chance, la ferme de Philippe Lecompagnon n’est pas loin, cinquante mètres. Seule solution, sortir le tracteur pour tirer le camion, pourtant muni de chaînes sur les roues motrices. 10 h 30, notre agriculteur arrive, les quatre routes motrices ne seront pas de trop pour sortir le camion de sa fâcheuse position. Cela commence d’ailleurs à devenir urgent, quelques voitures font du surplace, leurs conducteurs prennent l’incident avec philosophie. Il est vrai que dans ce coin de campagne, tout le monde se connaît ou presque, l’occasion d’échanger ses vœux pendant que la remorque est attelée au laitier. Une première tentative en arrière échoue, la seconde aussi. Finalement c’est par l’avant que le camion sera dégagé, prêt à reprendre sa difficile route de ferme en ferme pour collecter le travail des producteurs. Alors que le poids-lourd vient de traverser le passage à niveau, deux coups de trompe, le train, lui, passe sans aucune difficulté en direction de Folligny, soulevant au passage un nuage de neige.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
Publicité