Aller au contenu principal

FDSEA/JA du Calvados
Circulation des engins agricoles : en route pour une vraie concertation

Giratoires trop courts, bordures dangereuses…, les responsables de la FDSEA et les JA ne veulent plus d’aménagements qui bloquent la circulation des engins agricoles.

© TG

Les agriculteurs doivent pouvoir circuler librement sur l’ensemble du département”, rappelle Sébastien Debieu, secrétaire général de la FDSEA. D’autant plus qu’il existe des solutions qui concilient sécurité routière et engins agricoles. Encore faut-il que soit prise en compte l’activité agricole lors de l’élaboration des projets ! L’idée a fait son chemin et la première rencontre à l’initiative d’une collectivité  a eu lieu à Bayeux.
Jusqu’à ce jour, la profession était toujours à l’initiative de la rencontre. Pour la première fois, une collectivité a eu le réflexe de nous interpeller pour échanger sur les projets. « Il faut remercier le service technique du Conseil Général qui a contacté les agriculteurs référents, » a indiqué Sébastien Debieu, secrétaire général à l’initiative de cette commission d’agriculteurs. Une réflexion constructive point par point a donc été menée, carte à l’appui, avec l’expertise du technicien Stéphane Bersinger de la Chambre d’agriculture. Si l’ensemble ne semble pas poser de problème particulier, Christophe Lemonnier, responsable JA a émis quelques inquiétudes sur le rond point vers Esquay-sur-Seulles. Yann Jahouel, chef du service études et travaux routiers du Conseil Général propose alors un essai grandeur nature en septembre. “Nous avons tous à gagner à se concerter avant les travaux”, se félicite Sébastien Debieu.
Si chacun reconnait la nécessaire concertation, encore faut-il parler le même langage.  Les professionnels agricoles reconnaissent leur lacune quant aux bordures T4 ou autres éléments techniques.

Explique-moi ta bordure T2, je te montre une linière
De même, les différents représentants du Conseil Général avouent ne pas connaitre les dimensions et le fonctionnement de certains engins agricoles. Schéma à l’appui, Bruno GIDON, du conseil général a expliqué à nos exploitants différents points techniques.
En conclusion, les élus présents pour défendre les intérêts de la profession, (Sebastien Debieu FDSEA et Christophe Lemonnier JA ) ont invité les techniciens à une visite guidée des machines agricoles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité