Aller au contenu principal

Producteurs de lait Savencia
CLE-P&S Ouest : Landry Rivière succède à David Renault

Landry Rivière est désormais le nouveau président de l’association des producteurs de lait CLE-P&S Ouest, association adhérente à Sunlait, dont les producteurs livrent à Savencia. Il veut continuer à fédérer pour défendre les intérêts des producteurs.  

Au début du mois de juillet, le nouveau bureau s’est réuni autour de Landry Rivière, président de CLE-P&S Ouest
Au début du mois de juillet, le nouveau bureau s’est réuni autour de Landry Rivière, président de CLE-P&S Ouest
© SB

Quelques semaines après l’assemblée générale de l’association des producteurs de lait CLE-P&S Ouest en juin 2021, un nouveau président a été élu à la tête de l’association. Landry Rivière succède à David Renault. Producteur de lait à Carnet (sud Manche) avec son frère sur l’exploitation familiale, et installé depuis 2010, il a fait partie dès le départ, il y a dix ans, de l’organisation de producteurs. « Il fallait fédérer pour parler collectivement à Savencia », se rappelle-t-il. Et une fois le contrat collectif signé et une mutualisation des volumes, les adhérents ont rejoint l’organisation de producteurs. Ils sont aujourd’hui près de 600 adhérents.

La main sur les négociations


Landry Rivière voit sa nouvelle responsabilité non pas comme une promotion mais comme un devoir. Celui de continuer à avancer face à Savencia pour le bien des producteurs. « Nous avons négocié de belles avancées mais il reste du chemin à parcourir. Certes, nous sommes avant tout des producteurs mais il nous faut vendre notre lait. Il faut donc avoir la main sur les négociations », confie-t-il. Avec Daniel Tandé, vice-président et Denis Berranger, membre de l’association de producteurs, ils représentent l’association au sein de Sunlait, en charge de négocier pour neuf associations auprès de Savencia. Cette dernière a dénoncé le protocole d’accord défini en 2018, conduisant l’organisation de producteurs à saisir le médiateur des relations commerciales. « Ce qui est important pour nous, c’est la négociation d’un prix de base rémunérateur », assure le nouveau président.

Fluidifier le lien


Ce n’est pas le seul cheval de bataille. Landry Rivière veut renforcer le dynamisme de l’association. Le lien n’a pas pu être maintenu comme précédemment en raison de la crise sanitaire. « Il nous faut plus de fluidité, il nous faut amplifier le lien pour assurer une assiduité des administrateurs et des adhérents », indique-t-il, en espérant remettre en place les réunions d’hiver. Des réunions qui permettent de jouer la proximité avec les producteurs et aborder l’ensemble des sujets. Pour assurer sa mission, l’association compte embaucher un animateur à temps plein.

Jouer collectif pour être plus fort


Parmi les questions, reste la structuration des filières. « Cela a avancé mais ce n’est pas fini. Il faut massifier l’offre. Nous sommes encore trop divisés », note-t-il. En rejoignant Sunlait ou encore France OP Lait (Fédération nationale des organisations de producteurs de lait), CLE P&S Ouest entend participer à la défense des intérêts des producteurs. « En jouant collectif, on est plus fort. On ne peut pas rester seul », affirme-t-il. L’OP a également un rôle de projection. Landry Rivière ne s’interdit aucune question, comme le rôle de l’OP dans la démarche du lait bas carbone, la diversification. Il va plus loin en posant la question. « Est-ce suffisant d’avoir un acheteur unique ? » Pour y répondre, il veut connaitre les attentes des producteurs. « L’OP, ce sont les producteurs. Il nous faut voir plus loin que le court terme », explique-t-il, faisant référence à son expérience de technico-commercial dans une coopérative porcine pendant 10 ans avant de rejoindre l’exploitation familiale. « Il y a les volumes et surtout le prix de base », martèle-t-il. Et c’est dans son rôle de président qu’il va donc œuvrer désormais, tout en conciliant sa vie personnelle (papa de trois enfants), et sa vie professionnelle (exploitation laitière et porcine avec unité de méthanisation). « J’y crois à fond », conclut-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Arnaud Fossey, président de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère.
Coopérative d’Isigny : le groupe chinois H&H détient 49,9 % du capital
Le groupe chinois H&H grimpe au capital social de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Il passe de 20 % à 49,9%. Le président…
Foire de Lessay : une édition sous « pass sanitaire »
Alors qu’elle avait été annulée l’année dernière, la mythique Foire Sainte-Croix de Lessay aura bien lieu les 10, 11 et 12…
FOIRE LESSAY COMITE FESTIVAL 50
Lessay : une foire fermée avec pass sanitaire
La traditionnelle foire Sainte Croix de Lessay se déroulera du 10 au 12 septembre 2021. Cette nouvelle édition accueillera entre…
FESTIVAL JA 2021
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous le 5 septembre à Virey
Le Festival de la terre et de la ruralité, organisé par les Jeunes agriculteurs de la Manche, sous l’égide de l’association des…
VIDEO. A St-Manvieu-Norrey (14) : les premiers coups de pioche du futur site de teillage
Les travaux de la nouvelle unité de teillage de la coop lin de Villons-les-Buissons, à St-Manvieu-Norrey, ont démarré le 1er…
CHASSE MANIFESTATION 18 SEPTEMBRE
Samedi 18 spetembre à Caen : chasse aux idées reçues
La Fédération régionale des Chasseurs de Normandie, en lien avec les Fédérations départementales et les associations cynégétiques…
Publicité