Aller au contenu principal

Réduction des phytos, agriculture de conservation, préservation de la ressource en eau
Danone Sol phytos "Réduire les herbicides et le travail du sol dans une zone à enjeu eau"

Combiner couverture végétale en interculture et désherbage mécanique sur maïs pour préserver les sols et réduire les herbicides. Voilà le message qu’ont fait passer le groupe Danone Sol phytos et le syndicat d’eau du Molay-Littry lors de la journée portes ouvertes, organisée au Gaec Lalonde à Saon (14), jeudi 1er juillet 2021. Clément Chevalier, animateur du groupe Danone Sol phytos, revient sur la journée.

Clément Chevalier montre le système racinaire du maïs : « il se développe bien, en profondeur et en largeur, grâce aux microfissures latérales créées par les dents du strip till ».
Clément Chevalier montre le système racinaire du maïs : « il se développe bien, en profondeur et en largeur, grâce aux microfissures latérales créées par les dents du strip till ».
© JP
>>  Comment est né le projet ?

Le groupe Danone Sol phytos est constitué de 10 exploitants qui travaillent sur l’agriculture de conservation des sols et la réduction des phytos. Le syndicat d’eau du Molay-Littry cherche à préserver la qualité de la ressource en eau, en passant notamment par la réduction d’utilisation des produits phytosanitaires et des nitrates. Nous avons voulu montrer le lien entre ces actions différentes, mais dont les objectifs sont communs. Hugues et Jean-Baptiste Lalonde ont accueilli la journée portes ouvertes jeudi 1er juillet. Leur ferme est située sur l’aire d’alimentation de captage de Saon et ils sont membres du groupe Danone. La Cuma du Vieux-Château, à laquelle ils adhèrent, a acheté une herse étrille de 12 m et une bineuse 6 rangs avec guidage caméra et palpeur. Elle a été financée à 60% par l’Agence de l’eau, et ce en partie grâce aux actions du syndicat d’eau du Molay-Littry.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité