Aller au contenu principal
Font Size

Clippage : une formation dédiée aux jeunes

La première édition de la Clipp Manche School a été un succès. Une dizaine de jeunes s’est affrontée pendant deux jours. Flavien Couraye décroche le titre de meilleur jeune.

Le lycée agricole de Coutances a accueilli la première Clipp Manche School, orchestrée par l’Association Prim’Holstein Manche. Ces deux jours de formation ont permis à une dizaine de jeunes d’apprendre à clipper, pointer, présenter des animaux. Certains jeunes n’avaient jamais participé à ce type d’ateliers, d’autres avaient plus de connaissances. Peu importe, « ils sont tous très motivés par l’agriculture », se réjouit Julie Pasquet, animatrice de la Chambre d’agriculture de la Manche, mise à disposition à l’association.

Décidés à se former
Cette idée de la Clipp Manche School est d’ailleurs venue de la motivation des jeunes. Flavien Couraye et Nans Desquesne s’étaient inscrit à l’école française des jeunes éleveurs à Ploërmel (Morbihan), organisée par Prim Holstein France tous les ans. Or, cette année, elle a été annulée.
« On ne voulait pas les laisser tomber car c'est assez rare que l'on ait des étudiants qui nous demandent d'aller à l'école des jeunes éleveurs », explique Julie Pasquet. Par conséquent, l’équipe de PH a décidé de faire une formation à échelle du département, sans concurrencer l'ecole de Ploërmel.
Ce fut une première édition couronnée de succès puisque une dizaine de jeunes, dont une de Seine-Maritime, a participé à la formation.

Appui des techniciens
Mélangés, à la fois au niveau des âges et des compétences, les jeunes ont donc participé aux quatre ateliers : clippage, pointage, présentation et alimentation, animés par les techniciens Quentin Lelimousin de Genes Diffusion, Arthur Bainvel de JLD Genetics et services et Christophe Eon d’Evolution.

En condition de concours
A l’issue de la formation, les jeunes ont été mis en condition de concours. Une mise en situation concrète que les élèves ont appréciée. « Pour l’association PH 50, c’est important de faire des actions envers les jeunes. Cela permet de les motiver et les former. Ils assurent la relève », note Julie Pasquet.

Noter le comportement
Un concours de clippage et de présentation a donc eu lieu, en fonction des âges. Une note supplémentaire s’ajoute pour former la note finale, celle du comportement. Et c’est Flavien Couraye qui a décroché le titre de meilleur jeune de cette édition. Il s’était classé également 1er du championnat de présentation. De manière générale, « il y a eu un bel état d’esprit », reconnaît Julie Pasquet.

En immersion au lycée
Pendant ces deux jours, les jeunes ont bénéficié de la ferme d’exploitation du lycée agricole de Coutances comme support, avec des génisses et l’appui du salarié. Et pendant deux jours, les jeunes étaient en immersion puisqu’ils ont passé tout ce temps ensemble au lycée, en internat.

Assurer la relève
Nul doute que ces jeunes très motivés se retrouveront dans les concours, notamment à Lessay. Cette action de formation crée une dynamique au sein de l’Association Prim’Holstein Manche en faveur des jeunes, dans le but d’assurer la relève. Le pari est  réussi.

Palmarès


Meilleur jeune de l’édition Clipp Manche School 2017 : Flavien Couraye
Clippage
Chez les juniors (16-17 ans) : 1. Louis-Marie Lerouxel (Carantilly), 2. Julie Hélaine (Le Mesnil-Villeman), 3. Fleur Lenormand (Seine-Maritime), 4. Maxime Gallien (Savigny-le-Vieux), 5. Valentin Langlois (Glatigny).
Chez les seniors (17-21 ans) : 1. Coralie Feuillet (La Trinité), 2. Flavien Couraye (Hudimesnil), 3. Léo Langlois (Glatigny), 4. Nans Desquesnes (Flottemanville-Hague), 5. Antoine Quenault (Besneville)
Championnat : 1. Coralie Feuillet, 2. Louis-Marie Lerouxel, 3. Flavien Couraye
Présentation
Chez les juniors (16-17 ans) : 1. Julien Hélaine, 2 Louis-Marie Lerouxel, 3. Fleur Lenormand, 4. Valentin Langlois, 5. Maxime Gallien.
Chez les seniors (17-21 ans) : 1. Flavien Couraye, 2. Léo Langlois, 3. Coralie Feuillet, 4. Antoine Quenault, 5. Nans Desquesnes.
Championnat : 1. Flavien Couraye, 2. Julie Hélaine, 3. Louis-Marie Lerouxel

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité