Aller au contenu principal

Coeur de Normandy : Intermarché signe un contrat

Après Carrefour à la foire de Lessay, c'est au tour de Intermarché à la foire de Saint-Lô d'acter le contrat qui lie le distributeur aux producteurs engagés dans la démarche du lait Coeur de Normandy.

Sébastien Amand a signé le contrat avec Philippe Couasnon, directeur d'Intermarché aux côtés de Pierre Couasnon et Eric Cadet, responsable des achats. DR
Sébastien Amand a signé le contrat avec Philippe Couasnon, directeur d'Intermarché aux côtés de Pierre Couasnon et Eric Cadet, responsable des achats. DR
© SB

Le lancement de la marque des éleveurs à la foire de Lessay le 8 septembre dernier n'est pas passé inaperçu. En effet, pendant les trois jours de cette foire millénaire, les visiteurs ont pu découvrir cette nouvelle brique comprenant un lait produit, transformé et conditionné en Normandie. Une marque à l'initiative de la FDSEA de la Manche. Derrière cette brique de lait, le syndicat veut « s'adresser à l'ensemble des consommateurs, retrouver de la valeur ajoutée, et valoriser l'image d'un territoire qui appartient à ceux qui le façonnent » souligne le président, Sébastien Amand.

Deux enseignes intéressées
Transformée et conditionnée par les Maitres Laitiers du Cotentin, cette brique est distribuée chez deux enseignes à savoir Carrefour et Intermarché. La première était présente lors du lancement, la seconde à la Foire de Caen. Et lors de cette dernière foire, Intermarché a signé devant les producteurs qui lient l'enseigne à la société Agri Services 50, prouvant ainsi son soutien à la démarche des éleveurs.

Des consommateurs contents
Parallèlement aux actions de promotion réalisées dans les rendez-vous grand public, les producteurs sont partis au contact des consommateurs pour expliquer leur démarche. Et de manière générale, ils se sont montrés réceptifs. « Ils accueillent la démarche de manière positive » confie Gaëlle Coudrey, en charge de la coordination de l'animation. « Le contact passe très bien. Ils adhèrent à notre marque » affirme Ludovic Blin, vice-président de la FDSEA de la Manche, en charge de la section lait. « Même si nous en sommes qu'au début, c'est très motivant » poursuit-il.  Des producteurs poursuivent ainsi les animations dans les magasins. « En moyenne quatre producteurs sont mobilisés chaque week-end ». Ils vont les poursuivre pour mettre en valeur cette marque qui « garantit le lieu de production et de conditionnement en Normandie » rappelle le responsable syndical.

Un beau démarrage
Si aucun chiffre n'est sorti en terme de commercialisation, le directeur des Intermarché du Cotentin, Philippe Couasnon, se réjouit du « beau démarrage » de la marque. « C'est le meilleur que j'ai vu de toutes les marques de producteurs », affirme-t-il.
Actuellement, une cinquantaine de producteurs est investie dans la démarche et les actions de communication. Au fil des semaines, les rangs grossissent. « Ils s'impliquent de plus en plus », reconnaît Gaëlle Coudrey.
A ce jour, le lait « Coeur de Normandy » est disponible dans 148 points de vente dont 71 enseignes Intermarché en Normandie, Bretagne et région Parisienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
fromage AOP Normandie - Livarot
Fromage AOP de Normandie : il faut sauver le colonel
Depuis quelques années, le livarot peine à séduire les consommateurs. La production du fromage aux cinq laîches ne cesse de…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
FDSEA 50, conférence de presse
La souveraineté alimentaire prend du plomb dans l’aile
La FDSEA de la Manche ne veut pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais prévient déjà que, pour certains produits comme la…
Publicité