Aller au contenu principal

Coeur de Normandy : Intermarché signe un contrat

Après Carrefour à la foire de Lessay, c'est au tour de Intermarché à la foire de Saint-Lô d'acter le contrat qui lie le distributeur aux producteurs engagés dans la démarche du lait Coeur de Normandy.

Sébastien Amand a signé le contrat avec Philippe Couasnon, directeur d'Intermarché aux côtés de Pierre Couasnon et Eric Cadet, responsable des achats. DR
Sébastien Amand a signé le contrat avec Philippe Couasnon, directeur d'Intermarché aux côtés de Pierre Couasnon et Eric Cadet, responsable des achats. DR
© SB

Le lancement de la marque des éleveurs à la foire de Lessay le 8 septembre dernier n'est pas passé inaperçu. En effet, pendant les trois jours de cette foire millénaire, les visiteurs ont pu découvrir cette nouvelle brique comprenant un lait produit, transformé et conditionné en Normandie. Une marque à l'initiative de la FDSEA de la Manche. Derrière cette brique de lait, le syndicat veut « s'adresser à l'ensemble des consommateurs, retrouver de la valeur ajoutée, et valoriser l'image d'un territoire qui appartient à ceux qui le façonnent » souligne le président, Sébastien Amand.

Deux enseignes intéressées
Transformée et conditionnée par les Maitres Laitiers du Cotentin, cette brique est distribuée chez deux enseignes à savoir Carrefour et Intermarché. La première était présente lors du lancement, la seconde à la Foire de Caen. Et lors de cette dernière foire, Intermarché a signé devant les producteurs qui lient l'enseigne à la société Agri Services 50, prouvant ainsi son soutien à la démarche des éleveurs.

Des consommateurs contents
Parallèlement aux actions de promotion réalisées dans les rendez-vous grand public, les producteurs sont partis au contact des consommateurs pour expliquer leur démarche. Et de manière générale, ils se sont montrés réceptifs. « Ils accueillent la démarche de manière positive » confie Gaëlle Coudrey, en charge de la coordination de l'animation. « Le contact passe très bien. Ils adhèrent à notre marque » affirme Ludovic Blin, vice-président de la FDSEA de la Manche, en charge de la section lait. « Même si nous en sommes qu'au début, c'est très motivant » poursuit-il.  Des producteurs poursuivent ainsi les animations dans les magasins. « En moyenne quatre producteurs sont mobilisés chaque week-end ». Ils vont les poursuivre pour mettre en valeur cette marque qui « garantit le lieu de production et de conditionnement en Normandie » rappelle le responsable syndical.

Un beau démarrage
Si aucun chiffre n'est sorti en terme de commercialisation, le directeur des Intermarché du Cotentin, Philippe Couasnon, se réjouit du « beau démarrage » de la marque. « C'est le meilleur que j'ai vu de toutes les marques de producteurs », affirme-t-il.
Actuellement, une cinquantaine de producteurs est investie dans la démarche et les actions de communication. Au fil des semaines, les rangs grossissent. « Ils s'impliquent de plus en plus », reconnaît Gaëlle Coudrey.
A ce jour, le lait « Coeur de Normandy » est disponible dans 148 points de vente dont 71 enseignes Intermarché en Normandie, Bretagne et région Parisienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Faire un bâtiment innovant et évolutif
Emmanuel Hérouard, conseiller en bâtiment d'élevage à la Chambre d'agriculture de Normandie depuis 2011, a d'ores et déjà plus de…
Publicité