Aller au contenu principal

Agrandissement
Comment ont-ils produit plus de lait ?

Les résultats au Contrôle laitier ont-ils pâti d’un agrandissement rapide ? Pas du tout, nous disent les résultats observés par les organismes de Contrôle laitier.

© Contrôle laitier
L’objectif de l'étude est d’observer les changements de conduite des troupeaux qui se sont agrandis de plus de 40 % de lait produit en 5 ans. Cette étude a été réalisée à l’échelle de Littoral Normand (4 départements) et ce sont 4 324 troupeaux qui ont été retenus. L’évolution est observée pour les campagnes laitières 2007-2008 et 2011-2012. Sur ces 5 campagnes, 607 troupeaux ont augmenté leur production de plus de 40 %. Cela représente 14 % des élevages. Ce groupe sera nommé le groupe “agrandi” et ses résultats seront comparés à la moyenne.

66 % de lait en plus
Au début de la période, le groupe “agrandi” produisait 339 000 litres alors qu’en moyenne l'ensemble des exploitations produisaient 384 000 litres de lait. A la fin de la période, le groupe “agrandi” a produit 562 000 litres alors qu’en moyenne l'ensemble des exploitations sont à 457 000 litres. Au cours de cette période, le groupe “agrandi” a produit 66 % de lait supplémentaire comparé à la hausse de 19 % de lait produit en moyenne.

Augmentation rapide du rendement par vache
L’effectif de vaches laitières par troupeau a augmenté en moyenne de 13 % (passage de 52 à 59 vaches). Le groupe “agrandi” progresse en effectif de vaches laitières de 52 % (passage de 47 à 71 vaches). Il y a donc eu une adaptation logique des effectifs. Au niveau racial, les troupeaux pure race Prim’Holstein sont restés stables. Les élevages pure race Normande, ont subi un léger changement dans le sens où ces élevages ont diminué de 4 % pour évoluer vers des troupeaux mixtes. Globalement, le levier race semble peu influencer les agrandissements importants.Coté performances laitières, les élevages du groupe “agrandi” ont augmenté la production par vache 2 fois plus vite que la moyenne : + 300 kg de lait. Le taux butyreux, le taux protéique et la concentration cellulaire sont partis du même niveau pour évoluer de façon identique. 

Peu de différences sur les autres critères
Les autres critères de conduite comme par exemple le nombre de lactations par vache et l’intervalle entre deux vêlages ne sont pas influencés par l’agrandissement important des exploitations. Seul l’âge au 1er vêlage diminue plus vite dans le groupe “agrandi” en relation avec l’augmentation du nombre de vaches pour faire face aux besoins d’effectif. Au final, ce qui caractérise le plus les exploitations du groupe “agrandi”, c’est l’augmentation de production de lait par vache plus rapide que la moyenne pour s’adapter à cette hausse importante de volume de lait à produire.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité