Aller au contenu principal
Font Size

Festival de l'élevage Lessay 2010
Concours bovins au Top

Pas de doute, plus les années passent et plus le Festival de l'Élevage monte en puissance. Tout d'abord par la qualité de l'organisation et surtout par la présence des éleveurs et les superbes sujets amenés, tant en Normandes, Prim'Holstein que Charolaises. Ces trois races ont défilé sur le ring toute la journée de vendredi.

Près de 100 Normandes étaient en compétition lors des sections vendredi. Jugés par Raymond Dupont (Orne) et Jean-Paul Texier, les animaux  en lice, notamment dans les sections âgées, ont présenté toutes les caractéristiques des standards de la race, notamment sur les mamelles, la morphologie mais aussi l'éclatement des bassins. Tout le monde évidemment attendait la championne de l'année dernière "Utah Beach" (gaec de la Séline, Rauville la Bigot), elle n'a pas raté son rendez-vous avec l'histoire de Lessay en s'adjugeant la palme dans la section des femelles en cours de quatrième lactation. Il est vrai que "Utah Beach" aligne 14416 l de lait en 305 jours avec un TB à 49,3 et un TP à 35,1, le tout couronné par un Inel à + 58 !

 

Du côté de la Prim'Holstein, si l'effectif était moindre qu'en Normandes, la qualité était là aussi présente. Pascal Millon (Créavia), le juge, a mis en exergue dans la section des génisses gestantes (20/24 mois) des animaux aux bons membres, à l'instar de "Dudina", première de cette section. Cette fille de "Final Cut X Terrasson" a fait la différence par une encolure nettement plus dégagée que ses concurrentes. Elle appartient au gaec de l'hôtel d'or (Pierreville). On attendait évidemment les "leaders" de la PH en Manche, eux-aussi n'ont pas loupé leur rendez-vous avec cette première journée de Lessay. "Tempolive" (gaec de Grosmont, Urville-Nacqueville) a remporté une coupe en section, ainsi que "Mel Solara", propriété de l'earl de la Méloquerie (St Sauveur le Vicomte).

En Charolaise, très beau concours avec des femelles bien conformées; idem pour les taureaux. D'ailleurs cette épreuve a attiré beaucoup de monde; il est vrai que les allaitants ont du succès depuis quelques années et permettent à de nombreux jeunes, même si la conjoncture est moins favorable, de s'installer ou d'ouvrir un atelier en diversification. L'occasion, vendredi, de remettre les Sabots de Bronze à un Manchois, en l'occurrence Patrice Hérout, éleveur à Husson (sud-Manche).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité