Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Calvados
Concours de labours : la 5e victoire de Fabien Angot

Dimanche dernier, près de 4000 personnes ont bravé la pluie pour assister à la fête de l’agriculture. Entre les gouttes, Fabien Angot a remporté le concours de labours. C’est sa cinquième victoire consécutive.

© VM

A Campigny, les Jeunes Agriculteurs ont organisé leur traditionnelle fête de l’agriculture. Comme chaque année, la manifestation était le théâtre du concours départemental de labours. Sept candidats ont pris le départ, mais seuls six pouvaient être classés. “Dominique Angot est venu pour le plaisir. Ce laboureur a atteint l’âge limite. Il aura plus de 35 ans au 1er janvier 2014”, explique Jean-Claude Lebossé de la DDTM et président du jury. Dominique Angot a rendu une copie honorable. Le champion 1996 et 2003 obtient un total de 70 points sur 100 possibles.

Penser à la relève après Fabien Angot
Mais le labour est une affaire de famille. C’est le frère de Dominique, Fabien qui s’impose avec 80 points sur 100. En 6 participations, Fabien Angot a remporté 5 fois le concours départemental. Le jeune agriculteur a également terminé 8e du concours national de Strasbourg en 2011.
Fabien Angot a cependant atteint son quota de victoire. Le règlement des Jeunes Agriculteurs les limite à cinq. “Il faut désormais penser à la relève. On voit les différences entre les laboureurs expérimentés et les novices. Les plus jeunes n’ont pas forcément le matériel adapté. C’est plus difficile en trisocs qu’en bisocs. Les Jeunes Agriculteurs doivent s’investir dans ce concours de labour pour que le niveau se maintienne”, souligne Jean-Claude Lebossé. Le président du jury est déjà en parti entendu. Sur les 7 concurrents de l’édition 2013, 4 participaient pour la première fois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité