Aller au contenu principal

Concours départemental Prim’Holstein : Haïti rayonne de jeunesse

200 vaches et 1 000 visiteurs. Ce samedi s’est tenu le 12ème Festival de l’Élevage à La Graverie. Malgré la crise laitière, les éleveurs passionnés étaient au rendez-vous. Un événement qui met du baume au cœur et le cœur à l’ouvrage.

© MM

“C’est un métier de passion. Si vous n’avez pas de passion, vous ne tenez pas”, lance le breton Jean-Pierre Pasquet, jury du concours départemental 2016 Prim’Holstein. Moment de partage et d’échange avec pour grande et jeune championne Haïti.

Communiquer sa passion
Le soleil était présent à La Graverie (14) où non loin de 1 000 visiteurs s’étaient donnés rendez-vous.
Ambiance chaleureuse et dynamique malgré la crise laitière. “Il est grand temps que nous, éleveurs, reprenions la main. Il faut expliquer ce qu’on fait, pourquoi on le fait et comment on le fait. C’est cela que le consommateur attend”, souligne Jean-Pierre Pasquet. Au-delà de la compétition, le concours constitue donc un bon outil de communication. “Ça a été un moment très convivial avec des animaux magnifiques. J’ai trouvé toutes mes championnes. Les organisateurs peuvent être satisfaits».

Haïti, grande championne
Grande championne et championne jeune, Haïti est une vache complète et harmonieuse. Bretonne d’origine, elle a su conquérir son auditoire. Son propriétaire, Édouard Chedeville (GAEC du Pasquet) n’avait pas voulu la “sortir” l’année dernière à cause de sa petite taille. “Cette année, j’ai osé et ça a payé”, se satisfait-il.
Après avoir fait championne jeune au concours régional de Lessay (50), Édouard savait qu’il avait toutes les cartes en main pour emmener Haïti encore plus loin. Objectif atteint. «Une vache bien proportionnée avec un très bon système mammaire», a justifié le juge.
“Ça fait du bien de changer d’air. C’est un échappatoire”, insiste par ailleurs Édouard Chedeville.Une façon de respirer pour tenir le coup. “Se retrouver entre amis dans une ambiance comme celle-ci, ça apporte du dynamisme et nous permet de continuer à se lever le matin”, rebondit Jean-Pierre Pasquet.
Une passion qui doit se transmettre de génération en génération pour faire perdurer l’excellence et le savoir-faire de la ferme départementale. Thierry Chanu n’est pas inquiet. La jeunesse était bien présente ce samedi à La Graverie.

Extrait du palmarès
Grande Championne : Haiti (GAEC du Pasquet).
Championne Adulte : DKR Belone (GAEC Drakkar Holstein).
Meilleure mamelle adulte : DAH Dellan (GAEC du Tour de Vire).
Championne jeune : Haiti (GAEC du Pasquet).
Meilleure mamelle jeune : Haiti (GAEC du Pasquet).
Championne génisse : DH Jen (EARL Dekker).
Meilleure laitière : Eclair 2C (GAEC des 2 Collines).
Lot d'élevage : 1 au GAEC des 2 Collines, 2 au GAEC du Bosq Besnard, 3 à la SCL Laitière Kiko.
Retrouvez le palmarès complet sur agriculteur-normand.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Publicité