Aller au contenu principal

Concours Normande au SIA : Clochette fait bling-bling

Clochette, qui a été souvent appelée Poulidor en raison de sa seconde place, a cette fois-ci décroché le titre de grande championne. Une satisfaction pour l’éleveur, Thomas Dumesnil, installé à Rouellé (Orne). Il partage ce prix avec l’ensemble de ses collègues du département.

© SB

La grande championne du Salon de l’agriculture a monté une à une les marches du concours à Paris. Elle a été une des premières à fouler le sol du ring du hall 1 le 28 février dernier. Elle a débuté par décrocher la première place de sa section (5e lactation et plus). Son nom : Clochette issue de Parapet et Messager. Son propriétaire : Thomas Duvivier, installé à Rouellé dans le bocage ornais. Déjà, ce premier titre avait déclenché une belle émotion chez l’éleveur. « C’est une satisfaction. On y pense depuis longtemps », lâche-t-il la larme à l’œil.

Un rêve d’enfant
Cette vache est revenue pour le titre de meilleure laitière puis meilleure mamelle adulte. Elle est montée sur le podium à chaque fois. Et pour le titre ultime, elle était en compétition avec une vache du Maine-et-Loire, Indiana qui a terminé 1re également de sa section (1re lactation). Au final, le président du jury, Jacques Delaunay, a tranché. « Le choix n’était pas facile, » a-t-il confié. Il s’est porté sur Clochette. La joie et l’émotion étaient encore plus palpables pour ce président de la race Normande de l’Orne. « C’est un rêve d’enfant qui se réalise », confie-t-il à la descente du podium.


Les Manchois bien présents
Autre grand vainqueur de cette 53e édition, Luc Destres, éleveur manchois installé à Saint-Sauveur-le-Vicomte. Didefix termine à la seconde place de sa section (5e lactation et plus) et arrive en tête pour le titre de meilleure fromagère et bouchère. Elle n’en est pas à ses premières médailles puisqu’elle a toujours décroché une plaque depuis qu’elle vient à Paris. La relève est aussi assurée sur l’exploitation puisque l’éleveur classe Héroïque en pôle position de sa section. Quant à Colette Lequertier, elle revient également avec Héroïque pour la seconde année, en décrochant la première place de sa section. Comme quoi les Héroïques ont de l’avenir dans ces concours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

circulation engins agricoles
Il manque 50 cm pour la circulation des engins agricoles
La circulation des tracteurs et autres engins agricoles en zones périurbaines ou en cœur de bourg devient de plus en plus…
Aurélie Cauchard au Meilleur pâtissier
Aurélie Cauchard sélectionnée au Meilleur pâtissier
Agricultrice à Savigny (centre Manche), Aurélie Cauchard est montée à Paris pour tenter une nouvelle aventure. Elle sera dès ce…
SUCRERIE CAGNY - BETTERAVES
Projet de sucrerie dans le Calvados : un dossier refermé mais toujours en veille
Le projet d’étude d’une nouvelle sucrerie dans le Calvados, pour faire suite à la fermeture de Cagny, est refermé. Les…
Visite Xavier Bertrand - 61
Xavier Bertrand prend les agriculteurs aux tripes
Le président des Hauts-de-France a rencontré une poignée d’agriculteurs samedi 9 octobre 2021 à la foire Saint-Denis à Montilly-…
SOJA MOISSON
Le soja se moissonne sous un soleil d’octobre pas si chaud
Dans la plaine de Caen, à Creully-sur-Seulles, Virginie Sartorio a moissonné sa parcelle de soja, lundi 11 octobre 2021. L’…
VIDEO. L’andaineur à tapis améliore la qualité des fourrages
Florian Lottin est entrepreneur de travaux agricoles à Villedieu-lès-Bailleul dans l’Orne. Aussi à la tête de sa propre…
Publicité