Aller au contenu principal

Concours Normande au SIA : Clochette fait bling-bling

Clochette, qui a été souvent appelée Poulidor en raison de sa seconde place, a cette fois-ci décroché le titre de grande championne. Une satisfaction pour l’éleveur, Thomas Dumesnil, installé à Rouellé (Orne). Il partage ce prix avec l’ensemble de ses collègues du département.

© SB

La grande championne du Salon de l’agriculture a monté une à une les marches du concours à Paris. Elle a été une des premières à fouler le sol du ring du hall 1 le 28 février dernier. Elle a débuté par décrocher la première place de sa section (5e lactation et plus). Son nom : Clochette issue de Parapet et Messager. Son propriétaire : Thomas Duvivier, installé à Rouellé dans le bocage ornais. Déjà, ce premier titre avait déclenché une belle émotion chez l’éleveur. « C’est une satisfaction. On y pense depuis longtemps », lâche-t-il la larme à l’œil.

Un rêve d’enfant
Cette vache est revenue pour le titre de meilleure laitière puis meilleure mamelle adulte. Elle est montée sur le podium à chaque fois. Et pour le titre ultime, elle était en compétition avec une vache du Maine-et-Loire, Indiana qui a terminé 1re également de sa section (1re lactation). Au final, le président du jury, Jacques Delaunay, a tranché. « Le choix n’était pas facile, » a-t-il confié. Il s’est porté sur Clochette. La joie et l’émotion étaient encore plus palpables pour ce président de la race Normande de l’Orne. « C’est un rêve d’enfant qui se réalise », confie-t-il à la descente du podium.


Les Manchois bien présents
Autre grand vainqueur de cette 53e édition, Luc Destres, éleveur manchois installé à Saint-Sauveur-le-Vicomte. Didefix termine à la seconde place de sa section (5e lactation et plus) et arrive en tête pour le titre de meilleure fromagère et bouchère. Elle n’en est pas à ses premières médailles puisqu’elle a toujours décroché une plaque depuis qu’elle vient à Paris. La relève est aussi assurée sur l’exploitation puisque l’éleveur classe Héroïque en pôle position de sa section. Quant à Colette Lequertier, elle revient également avec Héroïque pour la seconde année, en décrochant la première place de sa section. Comme quoi les Héroïques ont de l’avenir dans ces concours.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité