Aller au contenu principal

Conjoncture laitière à fin janvier

Conjoncture mondiale
Tirée majoritairement par l’Europe, la hausse de collecte cumulée des grands bassins mondiaux se généralise sur la fin d’année, en dépit d’une prévision de production Néo-Zélandaise revue à la baisse fin Décembre 2017.
La demande internationale en produits laitiers reste dynamique, bien que les principaux exportateurs de matière grasse aient limité leurs envois de beurre en raison de moindres disponibilités.
Les cours mondiaux des différentes commodités connaissent un sursaut à la hausse sur les premières semaines de 2018, y compris les prix du beurre et du cheddar qui interrompent ainsi leur effondrement amorcé fin 2017.

Conjoncture européenne
La collecte européenne regagne encore en dynamisme en novembre, pour atteindre + 1,8 % sur 11 mois.
Cette augmentation de l’offre est toutefois à nuancer pour ce qui concerne l’Allemagne et la France, les deux premiers producteurs européens, dont les collectes demeurent inférieures à leur niveau de 2016 en cumulé.
Après des mois de progression, certains Etats-membres voient leurs prix du lait sortie ferme atteindre un plafond sur la fin d’année, sous l’effet des récentes évolutions à la baisse des cours notamment du beurre et des fromages.

Conjoncture française
Depuis le mois d’août, la collecte française est repassée très largement au-dessus de la courbe de l’an passé. Elle demeure cependant en recul de 0,4% sur 11 mois au niveau national.
Les cours de produits industriels « beurre » et « laits en poudre » évoluent à la baisse, maintenant un écart conséquent de valorisation entre matière grasse et matière protéique. Les prix de vente sortie usine marquent le pas en novembre pour l’ensemble des PGC, à l’exception du beurre plaquette et de la crème.

Indicateurs trimestriels
Prix du lait allemand :
Base mensuelle : Prix allemand Novembre 2017:
380,96 €/1 000 litres
Base cumul 12 mois : Prix allemand – moyenne
(décembre à novembre) : 342,21 €/1 000 litres
Valorisation Beurre-Poudre : basée sur les données des 4 dernières semaines : 276,90 €/1 000 L
Indicateur Coût de production MILC - 12 mois glissants en octobre 2017 : 105,1 (base 100=2010)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
CIRCUITS COURTS PORTES OUVERTES
Des caissettes à la ferme au magasin de détail
Sébastien, Héloïse et Benjamin Allais développent leur vente directe à Occagnes (61) avec la construction d’un nouveau magasin.…
Publicité