Aller au contenu principal

Groupement bovins
Copelveau n'a pas les deux pieds dans le même sabot

A Copelveau, le seul groupement bovins encore basé dans la Manche, on se démène pour les producteurs. Lors de l'assemblée générale, se déroulant mercredi à Gavray, Philippe Dolley, président de la structure, a mis en exergue "37 000 têtes commercialisés. Nous représentons 25% de l'activité manchoise en JB et 8% en gros bovins". La force de Copelveau ? Avoir passer une partie de de sa production dans des filières de qualité comme FQRN, Label Blond d'Aquitaine, Boeufs de Nos Régions et dernièrement Hebdopack. Reste que les dirigeants du groupement tapent du poing sur la table, "il est inadmissible que les éleveurs allaitants, qui ont la partie la plus ingrate de la filière bovine, soient soumis au "presse citron" de la grande distribution".

Philippe Dolley (au centre), président du groupement Copelveau, "attention à l'augmentation des coûts de production. L'avenir de la production de viande bovine passe par l'autonomie alimentaire et l'optimisation sur la qualité et la quantité des fourrages produits".
Philippe Dolley (au centre), président du groupement Copelveau, "attention à l'augmentation des coûts de production. L'avenir de la production de viande bovine passe par l'autonomie alimentaire et l'optimisation sur la qualité et la quantité des fourrages produits".
© ec

La situation de la viande bovine en 2010 a été marquée par de grosses variations de prix. A Copelveau, on met aussi en cause les industriels, "ils ne jouent pas troujours le jeu. Sur l'année dernière, le revenu moyen disponible pour prélèvements privés et autofinancement serait de 7900 euros par exploitation. C'est de la mendicité!" Et de conclure, "face à cette situation, c'est l'ensemble de la filière qui doit réagir (à quoi bon maintenir un couplage à 170 euros par tête, si l'on ne peut même faire vivre un paysan ?"


La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité