Aller au contenu principal

Viticulture
[EN VIDEO] Culture de la vigne : petits moyens, tout à la main

À l’hiver 2021-2022, 900 pieds de vigne ont été plantés dans le Calvados par Stéphane Angé et moi-même, Ludivine Angé, journaliste de la rédaction. La difficulté ? S’équiper en fourniture et outillage.

Planter, tasser et arroser. Ces gestes, je les ai réalisés des centaines de fois, en famille, à l’hiver 2021-2022, sur deux parcelles de 1 000 m2 à Ver-sur- Mer, dans le Calvados. L’objet de mon attention ? 900 pieds de vigne et deux cépages : Abouriou et Merlot, pour leur goût et pour leur adaptabilité au sol. Pour ce qui est de faire les trous à la barre à mine, j’étais accompagnée par mon père, fils d’agriculteurs du Pays d’Auge, à l’initiative de ce projet, en tant qu’amateur. N-2 avant, peut- être, la première récolte.

Une étude de sol

À quelques encablures de la mer, le sol argilocalcaire, analysé en amont de la plantation, est idéal pour les deux cépages qui peuvent être vinifiés seuls ou assemblés. À la végétation courte, ils s’adaptent donc plus facilement au climat normand. Sur 900 pieds, une trentaine n’a pas survécu à la canicule de l’été dernier. Et tandis que la nature fait son œuvre, il est temps pour nous de palisser la vigne. Une technique qui consiste à attacher les pieds de vigne sur les fils pour les maintenir et ainsi avoir une bonne aération et un meilleur ensoleillement. En Normandie, peu d’outils et pas de fournitures. Place donc au plan B.

Quatre matériaux sont nécessaires au palissage. Les piquets releveurs, les amarres, le fil et les piquets pour le maintenir. Un seul est trouvable en Normandie : le piquet releveur en bois. On en trouve dans tous les magasins spécialisés en clôtures. Mais pour des amarres et des bobines de fil de 850 m en Normandie, la tâche est plus rude. Nous n’avons trouvé que des bobines de 150 à 200 m seulement et des amarres, impossible. Nous nous sommes donc tour- nés vers un fournisseur bergeracois, en Dordogne.

4 km de fil

Dans le Bordelais, où nous nous sommes fournis en pieds, les piquets releveurs en bois - disposés aux extrémités de chaque rang, ils viennent apporter un soutien au fil relié aux amarres - sont enfoncés à froid. À défaut de mini-pelle, nous avons tout enfoncé à la masse. Les amarres - soutiens du fil - ont été enfoncées à l’aide d’une barre modifiée par mon père et une masse, à défaut, là aussi, d’une mini-pelle.

Les piquets releveurs, les amarres et les piquets de vigne - soutiens du fil - installés, nous n’avons plus qu’à dérouler le fil en acier. Nous montons les pieds à 1,70 de haut - à la Bordelaise - nous avons donc besoin de trois niveaux de fil dont un double, soit 4 km linéaires. Pour ce qui est de l’entretien de la vigne : une binette et, bientôt, un MFV 30 de 1957, récupéré dans le Muscadet. Il sera suivi d’un gyrobroyeur de maraîchage -1,50 m de large.

En chiffres
2 parcelles de 1 000 m2 chacune
900 pieds
2 cépages
1 km de vignes linéaires 4 km de fil linéaire
1 piquet tous les 5 m.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Publicité