Aller au contenu principal

Face à la crise du lait
Danone met le turbo sur le bio

Pas de doute, le lait au niveau européen ou mondial connaît lui aussi la récession. Chez Danone, on s’accroche au train du bio avec en point de mire 3 millions de litres valorisés en 2012.

François Roulland, président du groupement, “ “les producteurs ne doivent pas dépasser leur allocations de fin de campagne, sous peine de pénaliser l’entreprise qui a bien du mal à se débarasser du lait “spot”.
François Roulland, président du groupement, “ “les producteurs ne doivent pas dépasser leur allocations de fin de campagne, sous peine de pénaliser l’entreprise qui a bien du mal à se débarasser du lait “spot”.
© EC

Après l’euphorie de la campagne  2007, éleveurs et transformateurs connaissent sinon le marasme, du moins la récession sur la valorisation de la matière première. Mercredi 4 mars, au molay-Littry,  lors de l’assemblée générale du groupement de producteurs des Trois Vallées, structure livrant à l’usine Danone , présidée par François Roulland, responsables de collecte, des producteurs, de l’usine ou encore d’Atla ont dressé une situation française, européenne et mondiale en forte surproduction. Dans ce contexte, la crise économique frappe le panier de la ménagère qui boude les produits laitiers. Si Danone se positionne toujours sur ses quatre grandes démarches (sécurité, qualité, quantité et compétitivité), le groupe met le turbo sur le développement de la collecte “bio” qui semble exploser en France. “Au Molay, nous fabriquons déjà des produits sous la marque “lait de vache” par le biais de notre filiale “Stonyfield”. Actuellement, nous valorisons 730 000 l grâce à trois producteurs. Pour 2012, nous visons les 3 millions de litres en bio”.

(La suite dans votre édition du 12 mars)
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Silphie culture
Des éleveurs séduits par la silphie testent la nouvelle culture
La silphie est une culture pérenne, implantée pour une quinzaine d’années. La plante est utilisée dans les Vosges surtout pour la…
Léonie Angot-Hastain, maire de Saint-Manvieu-Norrey, 3e sur la liste calvadosienne ; Frédéric Moreau, exploitant à Mouen ; Stéphanie Yon-Courtin (ex-LR), tête de liste LREM dans le Calvados avec Laurent Bonnaterre ; David Hastain, agriculteur à Saint-Manvieu-Norrey ; Sébastien Binet, agriculteur maire de Versainville, 8e sur la liste calvadosienne.
Dans le Calvados, la candidate LREM ne veut pas opposer les sujets
La députée européenne, ancienne maire de Saint-Contest et colistière de Laurent Bonnaterre aux élections régionales, Stéphanie…
SERVICE REMPLACEMENT 61
Les agents de remplacement de l’Orne à l’honneur
La fédération départementale des services de remplacement de l’Orne a organisé, pour la 3e  année consécutive, une journée dédiée…
SIP DEMONSTRATION FAUCHEUSE
VIDEO. La plus large faucheuse du monde en démonstration en Normandie
La Silvercut Disc 1500 T (de marque SIP) est la faucheuse la plus large au monde avec 15 mètres de travail. Il en existe une…
VIDEO. Des silos en préfa modulables, à monter soi-même
Mickaël Féret est à la tête d’une société ornaise de fabrique d’éléments en bétons destinés, notamment, au stockage agricole. De…
PANNEAUX ELECTIONS
Régionales : les têtes de listes ont passé leur oral agricole
FRSEA, JA et Chambre régionale d’agriculture de Normandie ont, lundi dernier, invité les têtes de listes aux régionales (ou leur…
Publicité