Aller au contenu principal

OS race Normande
Dans la tourmente

Une soixantaine de délégués des différents pôles ont donc participé à ce qui aurait dû être l’assemblée générale constitutive de l’OS en 2008. Bref rappel, dans cette même salle d’Avranches, le quorum n’avait pas été atteint obligeant les dirigeants à renouveler l’opération quinze jours plus tard à Laval. A cette époque, si des bruits de couloirs circulaient, aucune opposition n’avait été enregistrée. Mardi dernier, il en a été tout autre avec une levée de boucliers, juste après les 10 résolutions dont une refusée par la salle, celle concernant le vote par correspondance. Gérard Renvoizé (Sarthe), Michel Hamel et Benoît Flambard montant au créneau, « ce type de vote permettrait de faire une assemblée générale à trois personnes alors que justement une ag est un moment fort dans la vie de l’association ». Conciliant, après un rapide tour de salle, Jacques Legendre, président de l’OS, a retiré la sixième résolution.

Jacques Legendre, imperturbable ou presque face aux critiques de la salle.
Jacques Legendre, imperturbable ou presque face aux critiques de la salle.
© EC

Thierry Hulmer (France Contrôle Laitier), lui, a mis les pieds dans le plat, « l’évolution génomique n’appartient pas qu’à une structure ; les US ne sont pas les seuls à avoir investi. Les interprofessions laitières et bovines ainsi que l’            État ont abondé l’enveloppe. Quant au travail de l’OS, il faut aujourd’hui clarifier les choses. C’est clair, avec la nouvelle structure, il y a une incompréhension de la base sur le terrain ». Passant au regroupement sur Domfront, « je l’ai validé voici un an, aujourd’hui je ne serais pas sûr de faire de même ». Pascal Orvain (Normande 50) est intervenu dans le même sens, « qu’il y ait des dégâts avec cette restructuration, d’accord mais pas à ce point. Ce que nous voulons c’est une lisibilité qui n’existe pas pour le moment ». Nouvelle prise de parole de Gérard Renvoizé, « les éleveurs doivent reprendre le pouvoir. Je donne jusqu’au National de Saint-Lô en juin pour une nouvelle feuille de route, sinon je démissionne ».  

La suite dans votre édition de jeudi prochain

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Silphie culture
Des éleveurs séduits par la silphie testent la nouvelle culture
La silphie est une culture pérenne, implantée pour une quinzaine d’années. La plante est utilisée dans les Vosges surtout pour la…
Léonie Angot-Hastain, maire de Saint-Manvieu-Norrey, 3e sur la liste calvadosienne ; Frédéric Moreau, exploitant à Mouen ; Stéphanie Yon-Courtin (ex-LR), tête de liste LREM dans le Calvados avec Laurent Bonnaterre ; David Hastain, agriculteur à Saint-Manvieu-Norrey ; Sébastien Binet, agriculteur maire de Versainville, 8e sur la liste calvadosienne.
Dans le Calvados, la candidate LREM ne veut pas opposer les sujets
La députée européenne, ancienne maire de Saint-Contest et colistière de Laurent Bonnaterre aux élections régionales, Stéphanie…
SERVICE REMPLACEMENT 61
Les agents de remplacement de l’Orne à l’honneur
La fédération départementale des services de remplacement de l’Orne a organisé, pour la 3e  année consécutive, une journée dédiée…
SIP DEMONSTRATION FAUCHEUSE
VIDEO. La plus large faucheuse du monde en démonstration en Normandie
La Silvercut Disc 1500 T (de marque SIP) est la faucheuse la plus large au monde avec 15 mètres de travail. Il en existe une…
VIDEO. Des silos en préfa modulables, à monter soi-même
Mickaël Féret est à la tête d’une société ornaise de fabrique d’éléments en bétons destinés, notamment, au stockage agricole. De…
PANNEAUX ELECTIONS
Régionales : les têtes de listes ont passé leur oral agricole
FRSEA, JA et Chambre régionale d’agriculture de Normandie ont, lundi dernier, invité les têtes de listes aux régionales (ou leur…
Publicité