Aller au contenu principal

Solidarité
Dans le Bessin, une salle de concert pousse à L’Arbre

Samedi 11 décembre, le chantier participatif a repris du service, à Commes (14). L’Arbre, tiers lieu agri-culturel, s’agrandit d’une salle de concert et de spectacle. Le collectif a bouclé une campagne de financement participatif de 12 000 euros.

L'Arbre, chantier participatif
Dimanche 12 décembre, les bénévoles ont fini de monter l’échafaudage pour la suite des travaux de la grange, à Commes.
© DR

C’est une histoire d’entraide. Elle prend racine en juillet 2018, un an après l’installation de Guillaume Haelewyn en maraîchage et poules pondeuses à Commes, près de Bayeux. L’exploitant se casse les deux malléoles.  « Des clients sont venus m’aider », relate-t-il. La solidarité s’organise et pour remercier les personnes venues travailler, il organise une « grande soirée avec les voisins, les gens du coin. C’était trop chouette ». L’idée du tiers lieu, « à mi-chemin entre votre salon et votre bureau » prend forme. D’autres rencontres sont organisées, autour de pizzas, de plantation d’arbres, d’accueil au potager. Arrivent 2020 et sa pandémie. Aurélien Marie, un « copain d’enfance », est confiné dans les parages. Il est historien de formation, travaille dans les institutions culturelles, mais pense à créer « un projet social, indépendant, proche de la réalité ». Le confinement leur laisse le temps de cogiter et de structurer leurs idées. Avec Orianne, la sœur de Guillaume, et Victor, ils créent l’association L’Arbre, en mai 2020. Les quatre membres fondateurs se retrouvent dans les valeurs de « l’écologie et de l’humain » articulées autour de « l’agriculture, de la culture et du spectacle ».

Seconde main

Le collectif prend forme et compte aujourd’hui 120 adhérents. Une première phase de travaux a permis de restaurer « la maison de papi, sourit Guillaume. Il a fallu enlever la tapisserie de mamie, piqueter les murs, faire des enduits chaux ». Aurélien Marie précise : « nous avons pu compter sur les bras des bénévoles, mais aussi sur le savoir-faire d’adhérents du bâtiment ». Après cinq mois de chantier participatif, le coliving, un lieu d’habitat partagé, a ouvert en avril 2020. Seul espace opérationnel, il est aménagé pour héberger une quinzaine de personnes et en recevoir une trentaine. « L’enjeu était de créer des grandes pièces. Nous avons tout restauré avec des matériaux de seconde main. » L’association se lance dans l’organisation d’événements, de guinguettes et du festival Soyons demain ! en août 2021. La suite du projet se joue en ce moment : retaper la grange, contiguë à l’hébergement, pour organiser des spectacles, des concerts, des représentations de théâtre. « Nous voulons pouvoir organiser des événements en dehors des quatre mois d’été, proposer aux habitants des lieux culturels proches de chez eux, pas en ville. Et promouvoir la scène locale. »

Financement et suite

Le deuxième chantier démarre ce week-end du 11 et 12 décembre. Aurélien Marie et Guillaume Haelewyn attendent bénévoles et adhérents de l’asso pour vider la grange. « On va faire des tas : ce qu’on jette, ce qu’on garde, ce qu’on peut recycler. Ensuite on monte l’échafaudage et on commence à piqueter les murs », décrit-il au milieu d’un bric-à-brac entassé par plusieurs générations. La salle pourra accueillir 100 personnes debout ou 60 assises, la scène mesurera 6 m x 4 m. « On veut créer une scène à la bonne franquette, mais de qualité », assure Aurélien Marie. Un bureau d’études suit le chantier car la salle est classée Établissement recevant du public (ERP). Budget : 110 000 euros. La campagne de financement participatif prend fin sur Ulule. L’Arbre a récolté 150% des 8 000 euros de départ, soit 12 000 euros. L’association investit 40 000 euros, épargnés depuis deux ans grâce aux recettes des concerts en plein air, de la buvette, des pizzas et de l’hébergement. Guillaume et Aurélien misent aussi sur des subventions de la commune, de la Région et de l’Europe. Objectif : ouverture juin 2022. À horizon 2024, deux nouveaux espaces devraient prendre forme : un coworking pour travailler et un café associatif. « Si tout va bien. Nous voulons que notre projet soit au service du territoire. Mais, sans le collectif, nous ne sommes rien. »

Contact : Aurélien Marie, 06 07 61 51 41 ; tierlieularbre@ecomail.fr ; www.tierslieularbre.org
Ou sur Facebook et Instagram
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Tuberculose bovine : deux cas découverts dans le secteur de Pont-d’Ouilly
La direction départementale de la protection des populations (DDPP) a annoncé, mercredi 18 mai 2022, la découverte d’un cas de…
JA 61
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs est en place
Le nouveau bureau des Jeunes agriculteurs de l’Orne est en place depuis mardi 19 avril 2022, pour la mandature 2022-2024. L’…
De 50 t à 0 t de tourteau de colza
Il fut un temps où Damien Odienne achetait 50 tonnes de tourteau de colza par an pour compléter la ration de ses laitières et…
« Dès que j’ai le dos tourné, les corbeaux reviennent »
Du Perche au bocage, en passant par la plaine, les corbeaux ravagent les parcelles de maïs. Si la DDT accorde le droit de les…
Région politique agricole
La Région Normandie dévoile sa politique agricole 2023-2027
Les élus prévoient un programme co-construit avec la profession, simplifié, d’un montant de 60 millions d’euros par an. Les…
Agrial, ferme grandeur nature
Agrial lance sa Ferme grandeur nature en juin
La coopérative agricole Agrial a décidé d’ouvrir les portes de deux fermes adhérentes lors d’un nouvel événement intitulé : Ferme…
Publicité