Aller au contenu principal

Equipement
De 60 à 200 vaches : une traite de Titan robotisée

Avec ses 2,3,4 voire 5 boxes et son bras mobile, le robot de traite Titan de chez RMS peut traire jusqu’à 200 vaches.

(1) : Robot Milking Solutions 9 rue Flora 25300 Doubs Tél. 03 81 49 94 63 -www.robotmilking.com
(1) : Robot Milking Solutions 9 rue Flora 25300 Doubs Tél. 03 81 49 94 63 -www.robotmilking.com
© TG
C’est la saison du Tour de France. RMS(1) et son robot de traite font le leur. La semaine dernière, il faisait étape chez Patrice Lepainteur à Montchamp (14). Flexible et évolutif Avec ce nouveau concept, RMS fait sauter un verrou : celui du nombre maximal de vaches que peut traire un robot de traite. Déclinable en 2, 3, 4 ou 5 boxes, Titan assure jusqu’ à 200 vaches. La technologie repose sur le principe d’un robot suspendu entraîné sur un rail supérieur qui se déplace d’un box à l’autre à une vitesse maximale de 2,5 m/sec. Il utilise un système à double détection. D’une part, une caméra optique, associée à un laser, permet la détection du trayon de référence. Ensuite, un capteur rotatif à ultrasons contrôle le branchement individuel de chaque gobelet sur les trayons. Les boxes sont en acier inoxydable et aluminium avec un sol en caoutchouc anti-glissement. Le logiciel de gestion Titan DMS (Data Manager System) fonctionne sous Windows XP. Il est opérationnel à partir d’un écran tactile monté sur l’unité de service. Il est entièrement autonome et accessible via intranet/internet ou par des systèmes sans fil. A noter enfin que le constructeur l’assure compatible avec le pâturage. Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité