Aller au contenu principal

Equipement
De 60 à 200 vaches : une traite de Titan robotisée

Avec ses 2,3,4 voire 5 boxes et son bras mobile, le robot de traite Titan de chez RMS peut traire jusqu’à 200 vaches.

(1) : Robot Milking Solutions 9 rue Flora 25300 Doubs Tél. 03 81 49 94 63 -www.robotmilking.com
(1) : Robot Milking Solutions 9 rue Flora 25300 Doubs Tél. 03 81 49 94 63 -www.robotmilking.com
© TG
C’est la saison du Tour de France. RMS(1) et son robot de traite font le leur. La semaine dernière, il faisait étape chez Patrice Lepainteur à Montchamp (14). Flexible et évolutif Avec ce nouveau concept, RMS fait sauter un verrou : celui du nombre maximal de vaches que peut traire un robot de traite. Déclinable en 2, 3, 4 ou 5 boxes, Titan assure jusqu’ à 200 vaches. La technologie repose sur le principe d’un robot suspendu entraîné sur un rail supérieur qui se déplace d’un box à l’autre à une vitesse maximale de 2,5 m/sec. Il utilise un système à double détection. D’une part, une caméra optique, associée à un laser, permet la détection du trayon de référence. Ensuite, un capteur rotatif à ultrasons contrôle le branchement individuel de chaque gobelet sur les trayons. Les boxes sont en acier inoxydable et aluminium avec un sol en caoutchouc anti-glissement. Le logiciel de gestion Titan DMS (Data Manager System) fonctionne sous Windows XP. Il est opérationnel à partir d’un écran tactile monté sur l’unité de service. Il est entièrement autonome et accessible via intranet/internet ou par des systèmes sans fil. A noter enfin que le constructeur l’assure compatible avec le pâturage. Th. Guillemot
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Publicité