Aller au contenu principal
Font Size

IRQUA
De l’étable à la table !

Coquille Saint-Jacques et boeuf de race normande. C’est le programme imposé aux grandes toques de Normandie. Jeudi prochain, ils feront découvrir les secrets de leur gastronomie.

Christian Girault et Roger Bellier. Le jeudi 19 octobre en Normandie, 33 cuisiniers auront tous “le même TOC” (Trouble obsessionnel Compulsif) : cuisiner normand et valoriser les produits du terroir.
Christian Girault et Roger Bellier. Le jeudi 19 octobre en Normandie, 33 cuisiniers auront tous “le même TOC” (Trouble obsessionnel Compulsif) : cuisiner normand et valoriser les produits du terroir.
© V.M.
L’IRQUA profite de la semaine du goût pour lancer sa “soirée en Gourmandie”, un concept appelé à se renouveler. Une trentaine de restaurants normands accueilleront les gourmands. Objectif : mieux connaître les produits, la gastronomie et l’art de vivre en Normandie. Jeudi 19 octobre, une trentaine de chefs invitent donc à passer une soirée en Gourmandie. Au menu : coquille Saint-Jacques et boeuf de race normande. Comme boisson, c’est cidre et poiré, bien entendu ! Partout, les chefs travaillent les mêmes produits. Chacun d’eux peut exprimer sa créativité autour des produits du terroir normand. Christian Girault, chef de l’Auberge de l’Abbaye à Beaumont-en-Auge participe à l’opération. Pour lui, ce sera : “Noix de Saint-Jacques au jambon de pays aux essences de pommier en entrée, et filet de boeuf en croûte de sel aux cèpes de Saint-Gatien”. Un duo restaurateur-producteur Christian Girault cuisine régulièrement des produits normands. Pour l’occasion, il adapte ses tarifs. “Habituellement, nous proposons ce menu à 60 euros. Jeudi prochain, le prix avoisinera 45 euros”. Plus généralement, la fourchette des prix sera comprise entre 30 et 60 euros. “La mise en avant des produits reste notre priorité. Des produits comme la viande normande ne disposent pas toujours d’un look qui séduit le public. Nous espérons donc qu’une opération groupée de restaurateurs aura plus d’impact”, souligne Roger Bellier, chef du Dauphin à Sées. Avec cette “Soirée en Gourmandie”, les grandes toques de la région souhaitent attirer de nouvelles personnes dans les restaurants gastronomiques. L’aspect pédagogique a donc été privilégié. Chefs et producteurs interviendront en salle dans un esprit “cours de cuisine”. Une démarche pour expliquer les qualités des produits de la région : “comment bien les choisir ? Quels sont les petits secrets de la préparation ? Quelles sont les bonnes associations ?” Et, gastronomique rimera, pour une fois, avec ludique grâce à un jeu questions-réponses pendant l’apéritif. Cette rencontre chef-producteur-public semble ainsi l’occasion de combattre des idées reçues. “On peut manger des produits du terroir normand et manger sain”. Mais, à chaque chef son principal message. Roger Bellier insiste sur la saisonnalité des produits. “Aujourd’hui, peu de gens savent que la coquille Saint-Jacques est produit d’hiver. Pour avoir de bons produits, il faut respecter la saisonnalité des produits...” Et toque ! Rendez-vous le 19 octobre prochain, pour connaître et apprécier le patrimoine gastronomique de la Normandie. V. Motin Pour plus de renseignements sur : cliquez ici Une soirée en Gourmandie Au programme : des interventions en salle 19 heures : les convives sont accueillis par le chef. Chaque invité reçoit une carte touristique et gastronomique de la région, ainsi qu’une brochure expliquant la Gourmandie. 19 h 30 : apéritif à base de produits cidricoles, l’occasion d’un jeu de questions-réponses. A gagner : des cadeaux d’actualité (gants de cuisine et tablier en lin). 20 heures : le chef intervient en salle. Il se présente, explique le concept de la soirée, expose son menu. Un producteur est également présent pour évoquer ses produits. Entre l’entrée et le plat, le chef détaillera sa recette de table en table. Au moment du service du fromage, une fiche “Que boire avec les quatre fromages AOC de Normandie ?” sera remise.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité