Aller au contenu principal

Agrotourisme
De nouvelles voies pour le camping à la ferme

Le camping à la ferme est de loin la forme la plus naturelle et conviviale de prendre des vacances : c'est le mode de vacances idéal pour qui veut être le plus proche possible de la nature.

Les séjours d'aujourd'hui sont plus courts et les vacanciers tiennent à davantage de confort. Ils affectionnent donc particulièrement les chalets, mobil-homes, cabanes dans les arbres, yourtes, roulottes… dans lesquels on peut retrouver un vrai lit.
Depuis quelques années, les campeurs purs et durs ne sont plus nombreux et la clientèle est essentiellement étrangère avec les néerlandais en tête, mais en optant pour ces nouvelles formules, on peut espérer attirer à nouveau la clientèle française.

Attention à la réglementation
Toutes ces formules d'accueil trouvent idéalement leur place à la ferme, mais attention toutefois à la réglementation (tableau).
Sur une parcelle agricole, vous avez la possibilité de créer deux types de terrain de camping :
- le camping déclaré : 6 emplacements et 20 campeurs maximum ;
- l'aire naturelle de camping : limité à un hectare et à 25 emplacements.
Pour les équipements éligibles au régime juridique des habitations légères de loisirs (HLL) et les mobil-homes, il faudra obtenir un autre type de classement (terrains de camping permanent ou parc résidentiel de loisirs) qui nécessite que la parcelle soit classée en zone loisirs dans le plan d'urbanisme de la commune.

L'accueil de camping-car
Véhicule autonome, le camping-car est équipé de réserves d'eau propre, d'eaux usées et de toilettes chimiques. Tous les 2 ou 3 jours, les camping-caristes doivent cependant ravitailler leur véhicule en eau propre, vidanger les eaux usées et les toilettes et déposer leurs ordures ménagères. Ils ont également besoin d'un emplacement suffisamment stable pour stationner dans de bonnes conditions.
Deux types d'aménagement peuvent être envisagés :
- l'aire de stationnement sur un sol horizontal et stabilisé (prévoir 30 à 40 m² par camping-car) ;
- l'aire de service qui peut comporter plusieurs équipements : un espace de vidange pour les eaux usées (ou eaux grises), un vidoir pour les WC chimiques, un robinet pour le ravitaillement en eau potable et un conteneur pour la collecte des ordures ménagères.
Si vous ne souhaitez pas investir dans une aire de services ou que plusieurs aires de services ont déjà été aménagées près de chez vous (notamment par les mairies), mieux vaut s'en tenir à l'aménagement d'une aire de stationnement.

Vous souhaitez développer l'une de ces activités
Venez suivre notre formation “Créer une activité de camping ou d'accueil de camping-car” sur 2 jours pour :
- étudier la réglementation : les différentes catégories de terrains de camping et d'aires de camping-car, nombre d'emplacements autorisés, règles d'urbanisme, classement ;
-voir ce qui existe ailleurs, étudier les aménagements à prévoir ;
- chiffrer son investissement et évaluer sa rentabilité ;
- connaître les règles en matière de vente et les moyens de promotion.
Dates : 19 mars et 2 avril 2010, de 9 h 30 à 17 h, à la Maison de l'Agriculture à Saint-Lô.
Renseignements et inscriptions au 02 33 06 48 89 ou bienvenue@manche.chambagri.fr.

Certains agriculteurs ont déjà franchi le pas
Retrouvez-les sur le site Bienvenue à la Ferme - Normandie : www.normandiealaferme.com/
offres dans la rubrique “Hébergements insolites”.

Magali LAMBERT
Chambre d'Agriculture de la Manche
mlambert@manche.chambagri.fr
www.manche.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité